Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 16:50

Le vaccin hépatite B a fait couler beaucoup d'encre. En matière de vaccins, c'est en général celui qui génère le plus de méfiance. Même si TOUS les vaccins sont éminemment nocifs, il est exact que certains peuvent l'être plus que d'autres. Le vaccin hépatite B fait partie de ceux-là. Rappelons tout d'abord que la version actuellement sur le marché de ce vaccin est une version transgénique ce qui signifie obtenue par la technologie OGM, aussi appelée "technologie de l'ADN recombinant". Tous ceux qui refusent les OGM dans leurs assiettes puis tendent allègrement le bras avant tel ou tel voyage pour recevoir la dite vaccination sont donc, qu'ils en aient conscience ou non, incohérents.

Mais tous ne tendent pas allègrement le bras: certains n'ont même pas le choix et, s'ils refusent, on les menace de licenciement ou de reclassement.  En France, cette vaccination a été rendue obligatoire en 1991 pour le personnel médical et paramédical et, chose intéressante, cette obligation est passée en recourant à l'article 49-3 de la Constitution, ce qui permet tous les coups de force du gouvernement sans discussion parlementaire sur le texte lui-même. Pourquoi donc a-t-on voulu courcircuiter ce type de discussion sur ce vaccin? Plus que probablement car, déjà à l'époque, des scientifiques avaient averti des dangers de démyélinisation liés à ce vaccin et que cela aurait gêné l'adoption d'une telle vaccination...En Belgique c'est en 1999 que cette même vaccination a été rendue obligatoire pour les personnels médicaux et paramédicaux.


Ce type d'obligation, outre qu'elle est illégitime est également illégale car elle est en contradiction avec les libertés et droits des individus (liberté, intégrité physique, liberté d'information, consentement éclairé & droits des patients, etc) consacrés dans différents textes juridiques dont certains sont supérieurs dans la hiérarchie des normes comme c'est le cas pour les libertés constitutionnelles et la charte européenne des droits de l'homme par exemple. Ces lois sont donc inconstitutionnelles et ne doivent donc pas être considérées comme un mur infranchissable appelant la résignation! N'hésitez donc pas à signer la pétition sur le site d'Alis et à la faire circuler!

Chez l'enfant comme chez l'adulte, tant l'inefficacité que la toxicité ont été prouvées. Les officiels se perdent en incohérences et autres contradictions: alors qu'ils déclarent que ce n'est pas si grave que les adolescents n'aient plus d'anticorps "protecteurs" arrivés à l'âge des premières relations sexuelles, ils disent que passé l'âge de 25 ans, l'absence d'anticorps justifie une revaccination! Dans la même veine, ils osent sans rire nous affirmer que la vaccination anti-HB est sans lien avec la sclérose en plaques en général mais que, chez les enfants, là il n'y aurait sûrement aucun danger de démyélinisation alors que chez ces derniers précisément, la vaccination peut agir comme une bombe à retardement!

bickel-h-patite-B.jpg

En matière de toxicité, il importe de savoir que le vaccin hépatite B est LE produit ayant engendré le plus grand nombre d'effets secondaires de TOUTE l'histoire de la pharmacovigilance française (laquelle remonte à 1974).... Triste record pour un produit censé protéger les individus sains! Même si la presse a surtout focalisé sur le lien entre sclérose en plaques (SEP) et vaccin, il est très important de bien comprendre que d'autres vaccins peuvent aussi engendrer la sclérose en plaques et également que le vaccin hépatite B peut causer bien d'autres maladies. D'après les données du Revahb, cette vaccination pourrait engendrer plus de 70 affections chroniques, incurables et extrêmement invalidantes (là où l'hépatite B, elle est bénigne dans plus de 9 cas sur 10!) parmi lesquelles l'effroyable sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, une maladie mortelle qui s'accompagne d'une paralysie progressive de tous les muscles du corps dans d'atroces souffrances jusqu'au décès, inéluctable. Pour ceux qui ignorent tout de cette maladie, nous leur conseillons sans réserve de lire "Le dossier noir du vaccin contre l'hépatite B" et sa version actualisée "Le nouveau dossier noir du vaccin contre l'hépatite B" dans lequel Lucienne Foucras raconte le véritable calvaire de son mari décédé de SLA suite au vaccin hépatite B et son combat pour faire éclater la vérité.

En ce qui concerne le lien avec la sclérose en plaques, même si les autorités le nient, il existe bel et bien: les études d'Hernan, de Fourrier-Costagliola ainsi que celle de Tardieu chez les enfants le prouvent. De même que l'étude cas-témoin de Lucien Abenhaïm, ancien directeur de la Santé en France (jusque 2003) qui de "significative" a été remaniée pour la rendre "non significative" (étrange!) Bien entendu les autorités qui sont mouillées jusqu'au cou trouveront toujours à dire que "le lien n'est pas établi", que "les études n'ont pas été concluantes" ou que "d'autres études sont à faire" etc...

Comme l'a dit Ghislaine Lanctôt, le gouver&ment a 2 rôles: gouverner ET mentir.

Vous en voulez la preuve par A+B?  Très simple, la voici:

Il y a quelques mois à peine, les déclarations de l'actuelle ministre française de la santé, Roselyne Bachelot, étaient retransmises sur France 5 dans Le Journal de la Santé. Celle-ci disait ceci concernant le vaccin anti hépatite B:

"Le vaccin contre l'hépatite B n'est responsable d'aucune maladie en France. C'est une polémique."

Comment dès lors expliquer que l'état français ait déjà indemnisé plus d'une centaine de victimes en reconnaissant le lien de cause à effet? Il est vrai que cela s'est fait en espérant acheter ainsi le silence des victimes et diluer sa responsabilité écrasante dans le scandale qui s'est produit et, hélas, continue de se produire tous les jours. Car, ne l'oublions pas, TOUS les chiffres sur lesquels les officiels ont dit se baser pour lancer cette gigantesque campagne qui a engendré la vaccination de 30 millions de Français (soit la moitié de la population) ont été inventés de toutes pièces car ils n'existaient pas. Pire, il a justement été démontré que l'hépatite B était en régression AVANT la campagne vaccinale des années 90!

L'efficacité de la dite vaccination est douteuse. Après avoir vacciné les gens jugés à risques aux USA (homosexuels, toxicomanes), les autorités et les fabricants ont eux-mêmes avoué que cela n'avait nullement réduit l'incidence de la maladie, pire cela n'avait fait que l'augmenter. Mais, plutôt que d'être raisonnable et de ne pas s'entêter dans l'erreur, ils ont alors élargi la vaccination à l'ensemble de la population!

Dans le remarquable ouvrage "Vaccines, ares they really safe and effective?", l'auteur Neil. Z Miller nous révèle les conclusions de différentes études: certaines font état du maintien d'anticorps chez seulement 60% des vaccinés 5 à 10 ans plus tard, d'autres parlent de seulement 42% des vaccinés encore "protégés". Rien de bien brillant donc puisqu'aux yeux des vaccinalistes les "anticorps" constituent soit disant un gage de protection absolue! En ce qui concerne les nourrissons, une récente étude a montré que les anticorps disparaissaient chez 50% des vaccinés une fois arrivés à l'âge des premières relations sexuelles.

Mais, le vaccin reste à écouler: coûte que coûte! Et pour cela, toutes les ficelles sont bonnes...


SEP.jpg

Par exemple, prétendre que les enfants peuvent être infectés en lèchant des jouets (comme l'avait fait l'ONE pour justifier sa politique) ou qu'ils pourraient se contaminer "en faisant un bisou sur une plaie" (!) comme l'a affirmé un infectiologue belge dans un article plus qu'attristant d'e-sante.be.

Les pseudos experts affirment et continuent de se ridiculiser au plus haut point en niant l'évidence! Il est très intéressant à ce sujet d'aller par exemple lire les âneries hallucinantes qu'on retrouve dans cet article d'e-sante.be qui ose, sans rire, titrer "Vaccin hépatite B: des risques non démontrés, des bénéfices certains". On peut y lire les propos lénifiants du Dr Van Laethem, infectiologue dans un grand hôpital bruxellois:

"L'état français a dédommagé ces personnes parce qu'elles étaient obligées, en raison de leur métier, de se faire vacciner. Mais cela ne veut pas dire que la responsabilité du vaccin dans l'apparition de la maladie a été reconnue."

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire!! Est-ce que ce type de propos a du sens? Non évidemment! Non seulement il est clair que l'état ne va pas jeter son argent par les fenêtres en dédommageant des victimes qui ne le seraient pas, mais, en plus, ces propos sont contraires aux données de la littérature médicale faisant état du lien entre SEP et vaccin HB! La propre littérature médicale du Dr Van Laethem qui n'a gardé que ce qui l'arrangeait à savoir le consensus (biaisé) des pairs et des instances officielles qui n'ont évidemment pas envie de voir arriver en masse les procès contre leurs politiques effroyables!!!

En tout cas, si nous suivons le discours du Dr Van Laethem, on devrait également pouvoir tirer la conclusion que  la personne qui aurait eu un ongle incarné suite à ce vaccin aurait dû être indemnisée parce qu'elle a dû se faire vacciner de façon obligatoire... On le voit, c'est ABSURDE! L'état a donc payé parce qu'il y avait bien un lien et que le déni systématique ne peut conduire qu'à la révolte en masse des victimes niées!

"Les études bénéfices-risques sont clairement en la faveur de la vaccination." poursuit l'expert.... Quelle expertise en effet! Car, on va le voir TOUT est occulté et honteusement masqué au public. Bien des études démontrent que ce vaccin est un X° vaccin-poison, pourvoyeur d'épilepsie, de diabète insulino-dépendant (il faut se piquer à vie), d'autisme etc!

"Les contacts sociaux entre les enfants peuvent être à l'origine de la transmission: un bisou sur une plaie par exemple."

Franchement: qu'est-ce qu'on ne tirerait pas les hypothèses par les cheveux pour justifier l'injustifiable!!! La probabilité que votre enfant soit gravement victime de ce vaccin est hautement plus élevée que celle de se voir contaminé par l'hépatite B suite à un bisou qu'il aurait été faire sur la plaie d'un enfant contaminé! Ceci est d'autant plus grotesque que, cette affection se transmettant uniquement par voie sanguine et sexuelle ne vient chez les enfants (à part transfusion avec du sang contaminé) que d'une transmission verticale par la mère, chose qui devrait être strictement impossible puisque les médecins s'accordent tous pour vacciner l'enfant à la naissance s'il naît d'une mère positive à l'antigène HBs....C'est donc prôner un vaccin qu'on reconnaît comme inefficace par ailleurs: ABSURDE!

De plus, même le Pr Philippe Reinert, pédiatre infectiologue à Créteil et ancien vice-président du Comité Technique des Vaccinations (CTV) c'est à dire le groupement qui élabore les recommandations vaccinales pour TOUTE la population s'est dit, sur le forum d'arte fin 2007  "d'accord pour penser qu'une telle vaccination de masse (ndlr: contre l'hépatite B) dans un pays où la maladie est rare n'était pas justifiée."
On se demande dès lors POURQUOI ce personnage n'a pas agi en conséquence pour faire entendre sa voix quand il occupait ce haut poste au CTV afin de modifier les recommandations officielles et d'épargner la santé de milliers d'adultes et d'enfants....

Même quelqu'un comme le Pr Berraud, hépatologue hospitalier, a avoué dans le documentaire  "Silence, on vaccine!" la chose suivante:

"Moi qui suis médecin, qui soignais des hépatites B, je ne me suis PAS fait vacciner. Je n'avais aucune raison de me faire vacciner car je n'avais aucune possibilité de contamination."

Quant à lui, le Dr Van Laethem poursuit dans ce pitoyable article:

"Je pense qu' il n'y a pas à discuter de l'utilité du vaccin en regard d'une suspicion de quelques cas de scléroses en plaques. C'est un peu comme si on décidait d'abandonner la ceinture ou l'airbag parce qu'ils sont impliqués dans un ou deux décès alors qu'ils sauvent des millions de vies. Cela n'aurait pas beaucoup de sens."

 KALIN-SEP-RETOUCHE.jpg

 

 

Quelle arrogance! On devine que cette personne s'attend à ce que le bon peuple désinformé s'agenouille et dise "amen" sur base du sempiternel argument d'autorité!

Ce qui a encore moins de sens c'est d'oser affirmer qu' "il n'y a pas à discuter de l'utilité de ce vaccin" ALORS QUE, selon les résultats d'une enquête menée auprès des pédiatres et généralistes américains et publiés dans la revue médicale ultraconnue Pediatrics en 1993 (Pediatrics 1993; 91:699-702), 87% des médecins jugent cette vaccination inutile et non nécessaire!

Comment aussi balayer d'un revers de la main la demande de moratoire sur cette vaccination, lancée par le Dr Jacques Lacaze dès l'automne 1996 et signée par 480 médecins dont 3 professeurs de médecine, les Prs Cornillot de la faculté de médecine de Bobigny, Le Cacheux, professeur de réanimation infantile au CHU de Caen et Bernard Herzog, chef du service de radiologie à Nantes? En quoi le Pr Van Laethem nous a-t-il apporté la preuve au travers de ses affirmations péremptoires qu'il était plus compétent que tous ces médecins-là pour dire si cette vaccination est utile ou non? Interrogez-vous!

Du reste, oser comparer  les effets secondaires innombrables du  produit ayant entrainé la plus grande série d'effets secondaires de toute l'histoire de la pharmacovigilance française  aux effets de la ceinture et de l'airbag est tout simplement grotesque!

Nous invitons les visiteurs à écouter tout spécialement la partie 4 du documentaire "Silence on vaccine" ci-dessous afin de se rendre compte que les dossiers évoqués par le Réseau des victimes du vaccin HB, le Revahb, non seulement ne peuvent pas se résumer à "quelques suspicions de scléroses en plaques" mais en plus qu'il y a bien d'autres complications possibles liées à ce même vaccin... Et, comme l'explique le pédiatre Dr Le Houezec dans cette vidéo, on voit bien l'augmentation de différentes affections auto-immunes consécutives à la vaccination HB. Comme il le relève également, dès 1995, on peut lire dans le Vidal, ouvrage de référence des médecins qui rassemble les notices des médicaments, que la notice du vaccin Engerix B, le vaccin HB transgénique fabriqué et commercialisé par la firme Glaxo Smith Kline fait état du risque de sclérose en plaques! Le Pr Van Laethem a donc le culot de nier ce que même le fabricant du produit a reconnu...



Selon le Dr Marc Girard, spécialiste en pharmacovigilance et en pharmaco-épidémiologie, ancien expert près la Cour d'Appel de Versailles dans cette affaire de vaccination anti hépatite B, il y aurait, en France, rien que pour les cas de scléroses en plaques, au moins 80 000 cas  imputables à la vaccination hépatite B!

Comme autre non sens absolu, on entend souvent les officiels affirmer que les plaintes au sujet de ce vaccin hépatite B ne sont survenues qu'en France et que ce problème reste étrangement strictement franco-français. Rien n'est plus faux car ce vaccin, le même partout dans le monde, est évidemment aussi toxique quels que soient les pays où il est utilisé!

Dans la vidéo suivante, on peut voir en effet que le vaccin hépatite B cause aussi bien des dégâts (effets secondaires, avec et sans hospitalisations ET décès) chez les enfants américains et encore, il faut tenir compte de la sous-notification:

 

 



Le Dr Hyde au Canada a dénoncé le risque de fibromyalgie, particulièrement élevé au sein de la population des infirmières, toutes vaccinées contre l'hépatite B. Dans la revue Nexus de mars-avril 2008, on peut lire que "80% des fibromyalgiques font partie du personnel médical."

Le Dr J.B Classen a établi le lien entre vaccination hépatite B et diabète de type 1 (celui qui oblige à s'injecter quotidiennement de l'insuline): en effet, sa publication de 1996 dans le New England Journal of Medicine fait état d'une hausse de 60% des cas de diabète de type 1 après vaccination de 70% des jeunes de moins de 16 ans entre 1988 et 1991. Il attribue cet effet diabétogène des vaccins à la libération massive d'interférons qu'ils engendrent. Le Dr Classen, comme par hasard, s'est fait remonté les bretelles par des membres influents du CDC et de la FDA pour ses conclusions, plus que probablement jugées outrageantes pour l' image de marque des vaccins.

Patti White, infirmière et coordinatrice de santé de nombreux établissements scolaires du Missouri a témoigné devant le Comité de Réforme du Gouvernement afin de demander une réévaluation de l'obligation de vaccination hépatite B chez les jeunes enfants car elle s'inquiète de la proportion grandissante d'accidents causés par cette vaccination sur les systèmes neurologique et immunitaires des nouveaux-nés: "Un nombre croissant d'enfants arrivent en maternelle avec des difficultés et désordres du développement ainsi que des maladies chroniques sérieuses telles que diabète ou asthme."

Le vaccin hépatite B peut également causer l'autisme. Nous conseillons la lecture du livre "When your doctor is wrong : Hepatitis B vaccine and autism" de l'auteure Judy Converse.

Le Pr Bonnie Dunbar, professeur de biologie cellulaire et moléculaire au Baylor College de Médecine de Houston, au Texas. On lui a confié 30 000 dossiers de gens ayant eu des effets secondaires suite à ce vaccin. Selon elle, il existe bien un risque lié à cette vaccination laquelle peut engendrer des maladies auto-immunes chez une foule de sujets suivant leur groupe HLA (= un système de "carte d'identité"  sur le pourtour de toutes nos cellules, système qui n'est évidemment jamais testé avant une vaccination...).

Les Prs Chérin et Gherardi ont mis en évidence l'existence d'une nouvelle maladie appelée "myofasciite à macrophages" causée par l'aluminium vaccinal, selon eux surtout après vaccination anti hépatite B et antitétanique. Cette maladie invalidante se caractérise par une grande fatigue, des douleurs musculaires diffuses, un ensemble de symptômes variés et souvent, des maladies auto-immunes satellites.

Il semble également établi qu'il existe un lien entre la vaccination anti hépatite B et leucémie. C'est en effet une équipe de l'Université de Berkeley aux USA qui a trouvé une hausse de 20% de risque de leucémie chez les moins de 15 ans vaccinés comparés aux non vaccinés.


Des victimes, encore des victimes, toujours des victimes

Ces vaccins hépatites B, tous obtenus par génie génétique en ce qui concerne la version actuellement vendue, sont des vaccins recombinants (= transgéniques), adsorbés (= riches en aluminium). Le vaccin Engerix B est fabriqué avec des levures de bière tandis que le Genhevac est produit à base de lignées de cellules cancéreuses tirées de tumeurs mammaires de hamster chinois....

Ces vaccins peuvent causer des scléroses en plaques, y compris chez les enfants comme l'équipe du Pr Tardieu l'a montré en ce qui concerne le vaccin Engerix B junior. Et, évidemment, une foule d'autres symptômes et maladies possibles, il n'y a pas que la seule sclérose en plaques!

N'oubliez pas non plus que les effets secondaires des vaccins peuvent parfois apparaître des mois voire bien des années après et ceci parce que notre corps peut parfois compenser pendant des années différents problèmes commes des problèmes hormonaux (thyroïde , prédiabète etc) ou bien agir avec effet retard comme pour nombre de maladies auto-immunes. Evidemment, la majorité du corps médical vous rétorquera que l'effet est soit trop récent soit trop tardif mais fera en sorte que les vaccinations en sortent toujours innocentées.

Le corps médical compare les risques des vaccins (qui sont sous-évalués) au risque d'attraper une hépatite B mais ceci constitue une comparaison biaisée étant donné que les maladies causées par cette vaccination sont des maladies majoritairement chroniques et incurables là où l'hépatite B est majoritairement bénigne (dans + de 9 cas sur 10). C'est donc comme si on comparait des pommes et des poires, cela crée un biais majeur.

Pour le Docteur Bruno Donatini, gastro-entérologue et expert en pharmacovigilance, le risque de complication grave due à une hépatite B est de 1/50 000 000 chez un sujet normal, à la naissance. Le risque de complication grave liée au vaccin par contre est TRES supérieur.

Le Pr Bégaud, chef de service de pharmacologie clinique au CHU de Bordeaux et ancien vice-président de la Commission nationale de pharmacovigilance  le dit également sans détours: "Aujourd'hui, quand j'entends dire que le risque est nul, c'est grotesque. Ce n'est pas possible." Sur base des 771 notifications officielles de scléroses en plaques en avril 2001, il disait déjà: "[...] On ne peut pas s'asseoir sur presque 800 cas. Il faudrait être particulièrement de mauvaise foi pour dire que ces cas sont tous dûs au hasard et jamais à la vaccination. Le nombre de cas notifiés est donc un signal fort."

Les fabricants de ces deux vaccins ont tous les deux été mis en examen par la justice française il y a un an et demi pour TROMPERIE AGGRAVEE. Vu le nombre énorme de mensonges sur lesquels les fabricants ont basé leur folle campagne, le Pr Cornillot a raison de poser la question à savoir s'il s'agit d'une affaire de racaille?

Nous avons jugé utile de vous parler ci-dessous du cas de quelques unes des innombrables victimes de cette vaccination afin de vous apporter quelques éléments de réponse:

Achraf-4.jpgNous vous avions déjà parlé du cas terrible du petit Achraf Diwane, un garçonnet marocain vacciné à l'âge de 2 ans et devenu tétraplégique 48H après l'injection du vaccin Engerix B. Evidemment les officiels ont prétexté que 48H c'était trop tôt pour que cela soit dû au vaccin et les pédiatres de Casablanca s'étaient même réunis avant que les verdicts judiciaires ne soient rendus pour savoir comment maintenir coûte que coûte la confiance du public dans cette vaccination toxique (souvenez-vous, c'est la même technique des officiels à SimpsonWood, la même aussi qu'en France avant que de tels verdicts ne soient également rendus, toujours la même stratégie!) Fort heureusement, la justice marocaine a fait son travail en condamnant lourdement la firme Smith Kline Beecham et l'a encore recondamnée récemment à verser des millions de dirhams supplémentaires. Un lien de causalité directe a été reconnu...


SABINE-PETIT.jpgSabine Petit a fait une myélite aiguë qui l'a paralysée des deux jambes et clouée dans un fauteuil roulant suite à sa vaccination avec le Genhevac en 1995...

Le papa de Sabine: "Nous étions mal informés. Si nous l'avions été correctement, peut-être que Sabine n'aurait pas fait ce vaccin."

Pendant un an, le médecin qui l'a vaccinée a nié le lien de cause à effet car il pensait naïvement que les autorités n'avaient pas pu autoriser la mise sur le marché de produits aussi toxiques. Après, il s'est rendu à l'évidence et s'est réconcilié avec la famille de Sabine.


Voici ce qu'a fini par déclarer le médecin de Sabine: "Il est bien évident que si je n'avais pas vacciné Sabine, elle ne serait pas dans un fauteuil roulant!"





   

Ian---la-naissance.jpgLe petit Ian, un enfant américain s'est fait vacciner peu de temps après la naissance contre l'hépatite B, comme c'est la règle pour TOUS les enfants aux Etats-Unis. Il était jusque là en parfaite santé. Il est décédé à l'âge de 47 jours et dans quelles souffrances! 

Allez voir
ICI la triste métamorphose de cette petite victime du vaccin hépatite B (attention, images très  dures) 
    
Ian, à la naissance, voir le site des parents
                                                                                               

                                           

Etienne_victime_du_VHB.jpg



La présence de découvertes comme l'oedème cérébral chez les enfants en bas âge sains qui meurent très peu de temps après avoir reçu le vaccin contre l'hépatite B est inquiétante, particulièrement au vu de la fréquence des symptômes neurologiques répertoriés au niveau du VAERS.”  Dr Jane Orient, présidente de l'AAPS, l'association américaine des médecins et chirurgiens.


«Pour la plupart des enfants de moins de 14 ans, le risque d'une réaction grave au vaccin peut être 100 fois plus grand que le risque d'hépatite B.» Dr Jane Orient


Nous vous invitons dès lors à LA PLUS GRANDE PRUDENCE pour vos enfants et nous vous rappelons, comme l'ont dénoncé plusieurs médecins dont le Dr Dominique Le Houezec, pédiatre et conseiller médical du Revahb: MEFIEZ-VOUS DU LEURRE DES VACCINS COMBINES QUI PERMETTENT DE FAIRE ACCEPTER EN DOUCE LA VALENCE HEPATITE B SANS MÊME QUE VOUS VOUS EN RENDIEZ COMPTE!C'est en effet par cette astuce scandaleuse que l'Office de la Naissance et de l'Enfance (ONE) a pu obtenir un si grand pourcentage d'enfants vaccinés en dépit des risques hallucinants de cette vaccination!

alis-enfant-retouch-.jpg
En effet, il ne faut pas oublier que le vaccin hexavalent de Sanofi Pasteur (l'Hexavac) a été retiré du marché sous le faux prétexte de n'être pas suffisamment immunogène (entendez par là "suffisamment efficace") alors que la vraie raison est qu'il induisait des oedèmes cérébraux mortels... Pourtant, comme l'incohérence est et reste le maître mot de ces vaccinalistes qui menacent nos vies, le vaccin concurrent de GSK, l'Infanrix Hexa reste lui sur le marché et recommandé. Il est même gratuit...

"Le témoignage des parents du petit Fabian vient confirmer que l'Hexavac de Sanofi n’est pas le seul coupable mais que son frère jumeau, l’Infanrix-hexa de GSK, y participe encore : Fabian est né en Allemagne le 24 février 2006, après que l'Hexavac ait été retiré du marché fin septembre 2005. Selon sa maman, pendant ses 5 premiers mois il avait toujours été en parfaite santé. Il sera vacciné un lundi de juillet par le seul vaccin hexavalent disponible. Dans la soirée il va avoir une forte fièvre qui oscillera dans les jours suivants. Il décèdera une semaine après, le lundi 24 juillet, d’un œdème du cerveau que l’autopsie classera d’origine inconnue. Le médecin-chef dira que la vaccination remonte à trop longtemps pour être incriminée ! Mais la notice mentionne que ce type de complication peut survenir 7 jours après la vaccination…" (extrait de l'article étayé d'Alterinfo)

Et malgré cela, malgré ces risques gigantesques, on peut encore lire des âneries soit disant "scientifiques" comme quoi les vaccins hexavalents ont toutes les qualités, sont sûrs et efficaces et même ceci, c'est à ne pas en croire ses yeux!

"Le corps médical devra adapter sa pratique au vaccin hexavalent qui diminue la flexibilité de choix individuels."  

Et le patient dans tout ça ? Bien peu de respect donc pour ses décisions souverraines et pour le consentement éclairé comme pour la diversité immunologique qui ne peut qu'imposer des décisions au cas par cas et sûrement pas des produits standardisés pour des gens tous différents !

"Pour les enfants prématurés de moins de 2.000 g à la naissance, en plus de la dose de vaccin contre l’hépatite B prévue à la naissance, une dose supplémentaire de vaccin contre l’hépatite B leur sera administrée à l’âge d’1 mois. A l’âge de 2 mois, le schéma vaccinal classique sera initié : vaccin hexavalent à 2, 3, 4 et 15 mois. Le contrôle sérologique mentionné ci-dessus sera également effectué dans ce cas."

Hallucinant: les enfants prématurés nés de mères positives à l'antigène HBs ont "droit" à une dose supplémentaire de vaccin anti hépatite B ALORS QUE chez le prématuré, encore plus que chez le nourrisson né à terme, le système immunitaire est pleinement immature....De plus, chaque dose de vaccination anti hépatite B (même les versions junior) contient des quantités importantes d'aluminium (entre 225 et 475 mg/dose!)  OR des études scientifiques* ont démontré que l'administration d'aluminium dans les perfusions de prématurés générait chez eux un retard mental!

* Bishop N.J., Morley R., Day J.P., Lucas A., "Aluminium neurotoxicity in pretern infants receiving intraveinous feeding solutions", NEJM, 1997 May 29; 336 (22):1557-1561


Les adultes, pas mieux lotis

 

 
Emmanuelle-victime-HB-lyoncapitale.jpgEmmanuelle, 31 ans, vaccinée et malade (15/02/2008, article de Lyoncapitale)

 

Témoignage. Emmanuelle Juliani souffre d'un lupus érythémateux disséminé, une maladie auto-immune rare et très invalidante. Pour elle, le lien de causalité entre sa maladie et sa vaccination contre l'hépatite B est évident.


Mon médecin m'a dit de me faire vacciner contre l'hépatite B. Il me l'a présenté comme une obligation. Je n'ai pas eu le choix». C'était en avril 1998, à l'époque de la grande vague des vaccinations contre l'hépatite B. Pourtant, comme beaucoup de jeunes gens, Emmanuelle ne faisait pas partie des adultes dits «à risque»."

Karim Gacem souffre de sclérose en plaques invalidante depuis plus de 12 ans. Déboutée en 2004 et 2006, la justice a enfin donné raison à la famille Gacem qui se bat aussi pour les autres (pour éviter que ça n'arrive à d'autres!) : la cour de cassation leur a donné raison et le Conseil d'Etat que le lien entre la SEP et le vaccin existe bel et bien.....

 



Walid était un brillant étudiant en biologie: à 24 ans seulement,  le voila atteint de sclérose en plaques invalidante et aveugle d'un oeil également depuis sa vaccination anti hépatite B qu'on lui a présentée comme obligatoire dans le cadre de ses études:



PARU DANS NICE-MATIN:

                                                    
nervo.jpgPatricia Nervo, 45 ans, souffrant d'une sclérose en plaques « directement liée à sa vaccination obligatoire contre l'hépatite B », selon les experts du ministère de la Santé *, dénonce le comportement « ignoble et inhumain » de l'industrie pharmaceutique après la récente mise en examen des responsables de deux multinationales pharmaceutiques : Sanofi Pasteur MSD et GlaxoSmithKline.
«Ils m'ont enlevé ma vie, ils m'ont tuée, c'est ignoble et inhumain, il y a eu tromperie, ils le savaient mais ils ne veulent pas l'admettre? Je pense que la vérité va enfin éclater», a déclaré Patricia Nervo, qui mène son combat depuis plus de quinze ans.          

                                                                                   photo: Patrice Lapoirie





* Mais à part ça, une ministre comme Roselyne Bachelot ose encore affirmer publiquement que "le vaccin hépatite B n'est responsable d'aucune maladie en France. C'est une polémique." Ah bon? Alors comment expliquerez-vous Madame le Ministre, que des experts du ministère que vous occupez à l'heure actuelle ont eux-même admis le lien évident de causalité? Tôt ou tard, il faudra cesser de prendre les gens pour des c...

Gilles est lui aussi victime du vaccin hépatite B,  voici des photos plus qu'éloquentes de l'AVANT et de l'APRES vaccin:
                                                 
gilles-avant.jpg        gilles-apr-s.jpg
        
















  



ARTICLE-VICTIME-VACCIN-HB.jpg


Les médecins aussi victimes!


Une  majorité de médecins est pertinnement au courant des dangers de cette vaccination et continue d'appliquer la sinistre politique du "faites ce que je dis, pas ce que je fais" (souvenez-vous des chiffres révélés par l'enquête parue dans la revue médicale Pediatrics en 1993: 87% des pédiatres et généralistes interrogés jugent ce vaccin anti hépatite B non utile!) Ce fait est plus que confirmé par les données officielles elles-mêmes: en effet, dans le dossier de la revue Grandir Autrement n°9 de janvier-février 2008 consacré au sujet de la vaccination, on peut lire ceci:

 

"Les enquêtes effectuées auprès des personnels des soins de santé montrent, qu'en dehors des infirmières, une minorité de médecins hospitaliers, des internes et du personnel des hôpitaux se font vacciner contre des maladies, comme la grippe ou l'hépatite B, alors même que la vaccination est fortement conseillée ou obligatoire dans leur profession. *"

 

* Gestion des praticiens hospitaliers. Rapport de l'Inspection générale des affaires sociales.

http://www.snphar.com/news/stock/GestionPH.pdf

Evidemment, comme l'industrie pharmaceutique contrôle tout l'enseignement universitaire, il est clair que la vaste majorité des médecins qui arriveront, pour leur plus grand soulagement, à s'exhonérer des obligations vaccinales propres à leur profession, ne prendront pas le risque de se faire remarquer outre mesure en allant jusqu'à recommander à leur patientèle d'éviter cette même vaccination à tout prix, par simple souci de déontologie et de cohérence.

Outre cette catégorie de médecins qui prônent le vaccin qu'eux-mêmes refusent, il y a les médecins de bonne foi qui pensent réellement se protéger et protéger leur patientèle en se faisant vacciner. Ceux-là sont, en toute logique, autant à risque de complication que les non-médecins recevant le même poison. Les médecins ne sont donc pas immunisés contre des poisons, même s'ils les pensent sans danger du fait des infos biaisées reçues des labos omniprésents!

Voici ce qu'on pouvait lire dans le Telegram Brest Ouest du 4 mars 2006:


"HÉPATITE B. UN MÉDECIN DÉDOMMAGÉ
 
Le tribunal administratif de Rennes vient de condamner l’Etat à verser plus de 500.000 € à un pédiatre briochin en réparation du grave handicap dont souffre aujourd’hui ce médecin à la suite d’une vaccination contre l’hépatite B.

En juillet 2002, un pédiatre briochin, Michel Gauvin, ayant vu sa demande d’indemnisation rejetée par le ministère de la Santé, demandait au tribunal administratif de Rennes réparation de son préjudice résultant de la vaccination contre l’hépatite B. Une demande fondée car l’expert désigné par le tribunal, ainsi que celui nommé par le ministre de la Santé, avaient conclu à un lien de cause à effet entre cette vaccination et la polyradiculonévrite dont souffre le pédiatre depuis le mois de février 1995.  
 
Application de la loi
 
Or, cette vaccination a été pratiquée dans le cadre de son activité professionnelle de médecin intervenait en application de l’article L. 10 (aujourd’hui article L. 3111-4) du code de la santé publique, qui veut qu’une personne exerçant une activité professionnelle dans un établissement de prévention ou de soins « l’exposant à des risques de contamination » soit immunisée contre « l’hépatite B, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ». Et, rappellent les magistrats rennais dans leur jugement rendu jeudi, l’article L 3111-9 du même code indique que « la réparation d’un dommage imputable à une vaccination obligatoire » pratiquée dans les conditions prévues par l’article L.  
 
3111-4, « est supportée par l’Etat ». Or, « dans l’état actuel des connaissances médicales », la seule cause de la pathologie du pédiatre briochin « est la vaccination contre l’hépatite B » même si elle « présente une forme inhabituelle » : en effet, les troubles neurologiques n’avaient été constatés qu’au mois de juillet 1995 après la période susceptible d’occasionner des effets indésirables. Mais le docteur briochin avait toujours déclaré avoir ressenti des troubles épisodiques dès le mois de février 1995 « sans estimer nécessaire de consulter un autre médecin ».  
 
524.847 €  
 
Qu’importe, sa requête est fondée juridiquement, rappelle le tribunal administratif, qui a donné suite aux demandes du médecin pour la réparation de son préjudice personnel. Ce dernier ne peut plus exercer aujourd’hui sa profession et conserve une incapacité permanente partielle évaluée à 70 %. A titre de réparation des troubles de ses conditions d’existence, des souffrances endurées, du préjudice esthétique, du préjudice matériel, et du préjudice économique, les juges ont condamné l’Etat à lui verser la somme globale de 524.847 €.  
 
Tangi Leprohon  

D'autres médecins sont victimes aussi. On peut citer les cas de deux médecins anesthésistes, exposés en p. 86 du livre "Vaccin hépatite B, les coulisses d'un scandale" du Dr Marc Vercoutère et Sylvie Simon:

"Danièle, médecin anesthésiste, 60 ans, a montré des signes inquiétants un mois après le rappel du vaccin de l'hépatite B. Des analyses de sang ont mis en évidence une anémie importante qu'elle a attribuée à une fatigue passagère. Au mois de janvier 1994, elle a consulté plusieurs neurologues et une biopsie nerveuse a révélé des atteintes démyélinisantes. Sa pathologie s'est aggravée au fil des années, elle est en arrêt de travail depuis septembre 1994 et sous traitement immunosuppresseur. Depuis le début de sa carrière en 1959, ce médecin n'avait jamais manqué un seul jour de travail mais, aujourd'hui, sa carrière est brisée."

" Elise, médecin anesthésiste, 40 ans, s'est fait vacciner par Engerix en juillet, septembre et octobre 1992 pour être en règle avec la loi. Dès la première injection, elle s'est sentie très fatiguée mais le médecin vaccinateur n'y a pas prêté attention et a continué ses injections. En avril 1993, elle présentait une paralysie du côté gauche, et l'IRM a montré une atteinte démyélinisante. " En décembre 1994, nouvelle poussée de SEP avec déficit cette fois du côté droit. A chaque fois, le traitement est le même: corticothérapie intraveineuse à doses massives et kinésithérapie, avec une récupération qui n'est jamais totale. L'amyotrophie séquellaire est bien sûr définitive. Je continue à avoir des difficultés à la marche et si je vais mieux, c'est parce que j'ai réorganisé ma vie pour avoir le moins de fatigue possible, avec un sommeil régulier (avant je faisais des gardes régulières). Je ne pourrai donc sans doute pas reprendre mon travail" a-t-elle confiée à l'Impatient."


sch-ma-girard.jpg

Un constat d'une rare évidence: le taux de complications dues aux hépatites reste inchangé avant ET après le lancement de la campagne de vaccination tandis que les scléroses en plaques et les maladies neuromusculaires sont elles en nette augmentation après le pic de vaccination des années 90. En dépit des dénégations officielles, il y a aussi et surtout l'accroissement des ventes d'interféron (un médicament notamment utilisé dans la prise en charge des scléroses en plaques) après le pic vaccinal, un accroissement qui n'a pas échappé à l'expert Dr Marc Girard et qui bétonne définitivement la portée des courbes ci-dessus.
 Qui croira encore au "hasard" après cela?



Tout récemment encore, GSK vient d'être recondamné: un Xième cas de sclérose en plaques chez une jeune fille, vaccinée dans les années 90':

"Après plus de dix ans de procédure, le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) vient d'être reconnu «entièrement responsable» pour la sclérose en plaques diagnostiquée chez une adolescente en 1998, quelques mois après sa dernière injection du vaccin Engerix B contre l'hépatite B. La décision du Tribunal de Grande Instance de Nanterre, en date du 12 juin et révélée aujourd'hui par Libération, condamne GSK a verser 396.000 euros de dommages-intérêts à la jeune femme, aujourd'hui âgée de 27 ans." (suite de l'article, voir ICI)"

Les 2 labos producteurs sont toujours en examen pour TROMPERIE AGGRAVEE au sujet du vaccin hépatite B depuis un an et demi. Le 25 mai dernier se tenait une audience lors de laquelle le sort des expertises et contre-expertises des victimes, parties civiles dans cette affaire, devait se jouer. Les labos avaient évidemment demandé leur annulation et le procureur avait soutenu ces derniers! Etrangement, seuls les avocats étaient admis dans la salle d'audience.....

Il est très clair que le Procureur a dû recevoir des ordres concernant cette vaccination hépatite B et ce justement au moment précis où les autorités (dont le Procureur dépend) tentaient de relancer en grande pompe la vaccination anti-hépatite B par différents biais...

La restauration illusoire de la confiance dans un poison

Tout d'abord, il y a eu le lancement d'une campagne plus qu'ambiguë qui ne cite pas explicitement le mot "vaccin" mais conseille le dépistage et d' "en parler à son médecin", lequel aura plus que probablement été réincité à vacciner contre l'hépatite B car l'état souhaite justement "restaurer la confiance des professionnels dans ce vaccin"....

 

CAMPAGNE-HB-3-copie-1.jpg

En d'autres mots, les gens à qui on aura fait peur avec ces grandes affiches placardées dans le métro, courront chez le médecin pour faire le test et, si le test est négatif, le médecin aura toutes les chances de proposer la vaccination sans parler des dangers gravissimes bien sûr ni de la faible durée de "protection" ni de la possibilité que le vaccin ne prenne même pas comme c'est le cas chez environ 1 vacciné sur 6 qui est un non répondeur ou un mauvais répondeur!

CAMPAGNE-HB-2-copie-1.jpgDe plus, on s'attaque aussi aux enfants afin de mieux manipuler les parents et de jouer sur leur fibre protectrice. Alors que les femmes enceintes en France ont toutes ou presque des prises de sang qui détectent la présence d'antigènes contaminants chez les futures mamans bien avant la naissance- et ceci afin de prévoir ces vaccins- poisons censés "protéger" le bébé et lui éviter une hépatite B chronique-, on peut voir dans ces affiches un autre aveu de l'inefficacité criante d'une telle vaccination!


                                                                                                                



On reprend même l'image d'un bébé:

campagne-HB-1.jpg
Même un âne ne bute pas deux fois sur la même pierre dit-on... Pourtant, cela n'empêche pas Didier Houssin, actuel directeur de la Santé en France de déclarer, comme on peut le lire dans le journal Le Point:

"Nous devons commencer par restaurer la confiance des professionnels de santé dans la vaccination contre le virus de l'hépatite B." Car comme le déplore le Dr Houssin, "la défiance" s'est installée non seulement dans l'esprit du public mais aussi de certains professionnels de santé." (et on les comprend!)

"Il faut apporter des explications pour faire en sorte que les professionnels de santé "méfiants le soient moins" et ceux "non motivés le deviennent", a précisé le Pr Houssin, tout en admettant qu'il ne serait pas facile de regagner la confiance perdue. Et pourtant, il est prouvé qu'une absence de vaccination majore les risques d'hépatites, de cirrhoses, de cancers et de décès, alors que le vaccin permet de les prévenir dans de nombreux pays. Il a ajouté que l'impact de cette action à destination des professionnels de santé serait évalué par rapport à l'évolution de la couverture vaccinale. En fonction des résultats obtenus, il sera possible d'envisager ou non des actions à destination du grand public. Car les spécialistes sont unanimes : il serait temps que la population admette l'intérêt de se protéger contre cette redoutable hépatite B. "

En effet, cela sera dur de motiver les gens à créer plus de maladies et à être plus malades eux-mêmes! Car le fait, implacable et incontestable, est que la folle campagne de vaccination menée en France dans les années 90' l'a été sur base de chiffres totalement gonflés et fantasques qui parlaient de 300 000 porteurs chroniques. A présent que 30 millions de Français au moins ont été complètement vaccinés, le nombre de porteurs chroniques resterait donc inchangé? Superbe exemple de l'inefficacité TOTALE de cette vaccination, il n'y a pas à dire!

STOP AUX MENSONGES, STOP A LA TYRANNIE VACCINALE ET A LA MAUVAISE FOI: LE REDOUTABLE DANGER, C'EST LA VACCINATION ET PAS L'HEPATITE B!

ravages-vaccin-HB-3.jpg
Nous n'insisterons jamais assez sur l'importance de s'informer par soi-même, raison pour laquelle, nous vous suggérons ici quelques lectures complémentaires:

"Vaccin hépatite B, les coulisses d'un scandale", Dr M. Vercoutère et S. Simon, éd. Marco Pietteur
"Le nouveau dossier noir du vaccin contre l'hépatite B", Lucienne Foucras, éd. Marco Pietteur
"Hépatites: les vaccins catastrophes", Françoise Joët et Claude Bernard, éd Alis
"La santé publique en otage, les scandales du vaccin hépatite B", Eric Giacometti, éd. Albin Michel, un livre entièrement consultable ICI (en bas de ce lien, vous avez accès à tous les chapitres)
Un article-synthèse sur le scandale de l'hépatite B ICI.
Un autre article de synthèse sur la question ICI.


Nous vous rappelons aussi que c'est pour VOUS informer de cette évidence que l'exposition itinérante des victimes du vaccin hépatite B circule en France et dans d'autres pays. Tenez-vous au courant des différentes étapes via ce blog et n'hésitez pas à en parler tout autour de vous!

Si vous êtes victime de ce vaccin, n'hésitez pas à nous contacter car il y a peut-être encore moyen de réclamer justice en vous constituant partie civile dans l'affaire encore en cours pour TROMPERIE AGGRAVEE. Nous vous répondrons en ce qui concerne les délais en-déans lesquels il est encore possible de faire ces démarches, peu coûteuses puisqu'il s'agit simplement  d'adhérer à l'association Alis qui soutient cette action décisive en justice ainsi que l'honneur et la dignité des victimes.

Et, dans tous les cas, si vous êtes victime de cette vaccination-ci ou d'une autre, pensez toujours à remplir le formulaire suivant afin de vous assurer que votre cas sera analysé par une équipe européenne indépendante, celle du forum européen de vaccinovigilance. De cette façon, vous empêchez que la pharmacovigilance officielle ne néglige votre cas et vous contribuez dans le même temps à faire en sorte que vos soucis ne soient pas vains, qu'ils aident d'autres à éviter le même sort!Il y a possibilité, pour celles et ceux qui le désireraient de rapporter ces effets avec garantie totale de votre anonymat...


Formulaire de report d'effets secondaires de vaccins ICI.

 

Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 09:19

LA FDA* MENACE DE SAISIR TOUS LES PRODUITS NATURELS POUR LESQUELS IL EST FAIT MENTION DE LA GRIPPE PORCINE H1N1

 

Mike Adams, Natural News.com 18 juin 2009-06-20

 

Dans le but de censurer tout texte « online » qui pourrait informer les consommateurs de produits naturels susceptibles de protéger les personnes contre la grippe A H1N1, la FDA envoie actuellement du courrier menaçant de prendre des mesures coercitives comme des saisies, confiscations, ordonnances et injonctions pour violation de l’Acte FFDC.

Les firmes qui refuseraient de s’aligner sur les directives énoncées pourraient être déférées devant le bureau d’investigation criminelle de la FDA et faire l’objet de poursuites criminelles pour violation de l’acte FFDC et autres lois fédérales.


*  FDA= Food and Drug Administration= Agence officielle américaine censée veiller à la sécurité des aliments, des médicaments et des cosmétiques et qui en approuve ou refuse (rarement) la mise sur le marché. Très corrompue, cette agence n'a eu de cesse de montrer ses failles avec différents scandales comme celui des antidépresseurs, du Vioxx etc

 

Mike ADAMS : FDA threatens to seize all natural products that dare to mention H1N1 Swine flu




                                                                                                                                                    image repairstemcell






L'avis d'Expovaccins:




Toutes ces informations convergentes démontrent sans cesse QUE:

1°) Des traitements naturels peuvent aider MAIS il y a aura LE fameux vaccin à écouler, coûte que coûte d'où la volonté de faire apparaître la vaccination, à terme, comme le seul salut possible et cela même si le rapport bénéfices/risques de la vaccination sera des plus défavorables.

2°) Les officiels (censés protéger et aider la population) se fichent pas mal d'elle et mettent des bâtons dans les roues à sa sauvegarde

3°) Les officiels ne font pas leur travail et la raison majeure pour laquelle ils ne font pas leur job, outre la corruption, est la volonté de ceux qui gouvernent le monde en coulisses et qui prime sur tout.
Leur véritable volonté n'est évidemment pas de protéger ou guérir les gens mais la réduction drastique du nombre d'habitants sur terre comme prouvé par des éléments extrêmement accablants ICI.

 





Vous pensiez que la FDA protégeait la population des USA? Voyez plutôt ce qu'en pensent des gens qui ont analysé de près ou même travaillé au coeur de cette agence!




"La chose qui me perturbe c'est que les gens pensent que la FDA les protège. Elle ne le fait pas. La différence entre ce que fait réellement la FDA et ce que les gens pensent qu'elle fait est aussi grande que celle existant entre la nuit et le jour."
Dr Herbert Ley, ancien Commissaire de la FDA


" La FDA est le compère de l'industrie pharmaceutique. Elle protège et promeut les produits du Trust pharmaceutique tandis qu'elle élimine la concurrence (ndlr: entendez toutes les alternatives naturelles).  Si la FDA approuve un vaccin, vous n'avez plus la possibilité de poursuivre en justice les laboratoires. C'est criminel." site whale.to



" La vraie définition de la FDA doit être connue. La FDA est une structure uniquement compétente pour décréter ce qui est légal ou illégal en accord avec le business des prescriptions de médicaments. Contrairement à ce que les gens pensent communément de façon erronée, cela ne signifie pas que la FDA décide de ce qui est bien ou non pour la santé. C'est une distinction importante. Ce qui est légal en matière de médicament n'est donc pas forcément légitime et logique pour la préservation de la santé."
Shane Ellison, auteur de Health Myths Exposed



" Les 4 cavaliers qui nous conduisent vers la nouvelle apocalypse sont:
- la médecine orthodoxe
- l'industrie pharmaceutique
- la FDA et le NIH (= National Institute of Health)
- les citoyens et les industries qui profanent nos vies et notre planète
."

Dr Robert E. Willner, MD, Ph.D





"La FDA constitue le chien de garde de l'industrie pharmaceutique qui la protège de toute attaque et détruit ses possibles concurrents au prétexte de protéger le public." Dr P. Carter MD, auteur de Racketeering in medicine, the suppression of alternatives.


"La FDA devrait être bannie, boycottée par nous tous. C'est un exemple de structure qui a échoué dans son processus de régulation...La FDA doit rendre des comptes à la population mais elle a déjà échoué dans cet unique objectif d'être le gardien de notre santé. Nous sommes les seuls à avoir voté pour l'existence d'une telle agence et celle-ci a échoué à nous protéger... Pour rappel, les médicaments tuent 100 000 personnes, chaque année (aux USA).Cela équivaut à la population de la ville de Buffalo, dans l'état de New York qui disparaît chaque année. Si une marque de voiture comme Chevrolet était par exemple responsable d'un tel tribut à la mort, il y aurait du sang dans les rues." Shane Ellison


" Les scientifiques de haut niveau de la FDA ont des conflits d'intérêts en ce qui concernent les produits qu'ils sont censés évaluer. Les liens d'intérêts consistent souvent en actions dans les entreprises productrices. De tels conflits d'intérêt sont généralement occultés et donc ignorés du grand public. Le fait que ces conflits soient possibles résulte du puissant lobbying des industries pharmaceutiques. En plus, comme cela a été rapporté dans le Washington Times, beaucoup de pressions ont été faites sur ces scientifiques en vue de l'approbation de nouveaux médicaments en dépit des incertitudes sur leur sécurité, leur efficacité et leur bénéfices. Cela dure depuis des années. Les résultats en ont été désastreux et continueront donc de l'être (dans ces conditions)." Shane Ellison



« L’establishment médical travaille en coopération étroite avec les multinationales du médicament dont le principal objectif est le profit et dont le pire cauchemar serait une épidémie de bonne santé. Il FAUT vendre des tonnes de médicaments. Pour atteindre cet objectif, tout est bon : les mensonges, les tromperies, les coups bas. Les médecins sont les principaux clients des compagnies pharmaceutiques. Leur fidélité est récompensée de multiples façons : des subventions pour la recherche, des cadeaux et autres avantages plantureux. Les principaux acheteurs : le public – du jeune enfant au vieillard – tous DOIVENT être complètement médicalisés et vaccinés… à n’importe quel prix ! Pourquoi les autorités interdisent-elles les médecines alternatives ? Parce qu’elles sont au service de l’industrie et que l’industrie ne peut faire fortune avec des tisanes, des vitamines et de l’homéopathie. Ils ne peuvent pas breveter les remèdes naturels. C’est la raison pour laquelle ils poussent les médicaments chimiques. Ils contrôlent la médecine. C’est ainsi qu’ils s’autorisent à dire aux écoles médicales ce qu’elles peuvent ou ne peuvent pas enseigner. Ils possèdent leurs lois propres et contraignent le peuple à leur obéir. C’est une véritable mafia. Cette extraordinaire révélation dévoile aussi tout ce qui se cache derrière les vaccins, le sida, le cancer, l’organisation Mondiale de la Santé, la fondation Rockefeller, la Banque Mondiale etc., etc. " Ghislaine Lanctôt, MD, auteur de La Mafia Médicale




"Afin d'essayer de traiter des infections d'oreille chez les bébés qui se développent le plus souvent après vaccination, un fabricant de vaccins a expérimenté un antibiotique mortel sur des bébés avec la bénédiction de la laxiste FDA. La mentalité de cow-boy qui prévaut maintenant à la  FDA et au CDC, les agences responsables de la santé publique permet à des entreprises pharmaceutiques d'expérimenter impitoyablement des médicaments dangereux qui tuent et estropient des bébés et des enfants.
La FDA est censée réguler l'industrie pharmaceutique et non pas agir comme son trésorier ou son agent de relations publiques. Chaque individu au sein du gouvernement ou de l'industrie qui participe à des essais cliniques concernant des médicaments ou des vaccins qui tuent et handicapent des enfants et des adultes et dont on sait que cela peut causer du tort, devrait être rendu responsable devant un tribunal. Il en va de même de tous ceux au sein du gouvernement, de l'industrie et d'organisations médicales qui participent à l'élaboration des politiques nationales de santé incluant l'usage obligatoire de médicaments et vaccins pouvant blesser et tuer
."
NVIC, 8 juin 2006



" A part le personnel de la FDA, personne d'autre ne vérifie de façon indépendante la validité des informations sur la sécurité des vaccins fournies par l'industrie pharmaceutique à la FDA quand celle-ci souhaite obtenir une autorisation de mise sur le marché. Le public est invité à "faire confiance" à ce qui est proclamé vrai par l'industrie sur la sécurité de ses vaccins. On peut compter sur leur sécurité!" NVIC,Mai 2006



"La FDA était déjà à genoux depuis le début des années 90 et nous le voyons très clairement avec les médicaments psychiatriques. La FDA est en fait le petit chien de l'industrie pharmaceutique et pas un chien de garde (au sens où elle n'a aucun pouvoir par rapport à elle). C'est seulement maintenant que ceci commence à être révélé au grand jour."  Robert Whitaker



" Il ressort d'une étude au sein des chercheurs de la FDA qu'1 chercheur sur 5 a fait l'objet de pressions pour approuver et appuyer l'arrivée sur le marché d'un nouveau produit en dépit des questions de sécurité, efficacité et des bénéfices attendus."
whale.to


"Le secteur du traitement du cancer aux Etats-Unis est organisé autour d'un monopole médical qui assure une source continue d'argent aux entreprises pharmaceutiques, aux sociétés de techniques/technologies médicale(s), aux instituts de recherche et aux organismes gouvernementaux tels que la FDA et les organismes comme l'Institut National contre le Cancer (NCI) ainsi que l'Association américaine contre le cancer."
Dr John Diamond MD & Dr Lee Cowden MD



"La FDA filtre et censure l'information en matière de santé. Cela protège ainsi l'industrie pharmaceutique et ses chances de voir ses produits approuvés.


Entre 1992 et 1996, la FDA a interdit aux compagnies qui vendaient de l'acide folique (vitamine B9) de dire que la prise d'au moins 0,4 mg de cette vitamine dès avant le début de la grossesse contribuait à une baisse de 40% des défauts de formation du tube neural (incluant spina bifida et encephalie). Cette censure de la FDA a contribué aux 10 000 défauts congénitaux qui auraient pourtant pu être évités (si elle avait agi autrement)

Entre 1994 et 2000, la FDA a interdit aux compagnies qui vendent des acides gras oméga 3 de dire que l'usage de ces acides gras qu'on retrouve dans les poissons gras diminue de 50% le risque d'accident coronarien. Cette censure de la FDA a contribué aux 1, 8 million de décès par attaques cardiaques qui étaient pourtant évitables (si la FDA avait agi autrement)

Entre 2000 et aujourd'hui, la FDA a interdit aux compagnies qui vendent du saw palmetto de dire que le recours à cette substance diminue  les hypertrophies de la prostate et les symptômes associés.  Approximativement 50% des hommes de 50 ans et plus souffrent de ces problèmes mais le droit à cette information leur est renié (par la FDA)

Entre 2000 et aujourd'hui, la FDA a interdit aux compagnies qui vendent la glucosamine et la chondroïtine de dire que ces substances sont utiles en cas d'arthrite, d'ostéoarthrite et de douleurs et raideurs associées. Approximativement 20 millions d'Américains souffrent inutilement d'ostéoarthrite. ....
   "
Stop FDA Censorship



" La FDA censure chaque affirmation comme quoi les compléments alimentaires peuvent traiter des maladies sans aucune analyse des preuves qui viennent pourtant supporter de telles affirmations. Cela garantit le monopole de l'industrie pharmaceutique aux dépens de la santé et de la liberté des Américains. Le système inconstitutionnel de censure et de protection illégitime (de l'industrie) propre à la FDA doit cesser." StopFDACensorship


" Beaucoup croient que notre FDA est là pour assurer la sécurité et l'efficacité de nos aliments et de nos médicaments. Rien n'est plus faux. La FDA agit uniquement pour gérer et minimiser la concurrence au sein de ceux qui produisent nos aliments et nos médicaments. Ils font cela uniquement pour réduire les concurrents à ce juteux business. Rockfeller est connu pour avoir proclamé que le seul pêché était la concurrence." Thomas Smith, auteur de Gangsters in Medicine


"Un  responsable médical de la FDA a reçu l'ordre de ses supérieurs hiérarchiques de la FDA de détruire les données concernant les risques des médicaments antidépresseurs du rapport qu'il avait soumis au Congrès et ensuite de dissimuler ces destructions de preuves, a-t-on pu entendre lors d'une audience au Capitol." [Media Press]


" Notre FDA d'aujourd'hui n'est rien d'autre qu'un ensemble de valets de l'industrie pharmaceutique. Peu importe la quantité de preuves que vous leur fournissez, ils ne font rien."
Dr Betty Martini


" Nous n'avons pas confiance dans l'intégrité de la FDA et du CDC. Ils font tout leur possible pour cacher la vérité qui est que l'épidémie d'autisme est due à la cupidité de Big Pharma et à l'incapacité de la FDA et du CDC de jouer leur rôle. Il ne devrait pas être possible pour Big Pharma de s'exhonérer de sa responsabilité financière pour les dommages causés par ses vaccins. Comme l'industrie du tabac a nié au siècle dernier le lien entre la cigarette et le cancer du poumon en dissimulant l'information, l'industrie pharmaceutique ment, avec l'aide du CDC et de la FDA au sujet du lien entre autisme et vaccins. Quand les affaires de cancer du poumon (liés au tabac) sont arrivées devant les tribunaux, la vérité a enfin éclaté. Nous, en tant que parents, nous insistons sur le maintien de la responsabilité juridique des laboratoires pour les dégâts qu'ils ont causés. Cette responsabilité doit être maintenue par les dispositions légales sans que différents amendements votés dans le dos du public puissent permettre à ces entreprises d'échapper à leur responsabilité. L'industrie pharmaceutique est responsable de l'épidémie d'autisme et ce n'est ni aux parents ni au public d'en payer le prix. L'industrie est coupable, elle tire d'énormes profits et elle doit donc aussi être responsable et assumer. "
Dr Bernard Rimland, mars 2006



                                                                                                                                                                      image artmargin

Texte:  - Maman, à quoi sert la FDA?
            - Attends un peu ma chérie, laisse moi regarder.... Je suppose qu'elle sert à protéger
              les médecins et l'industrie pharmaceutique qui ont du fil à retordre avec les parents en
              colère des enfants qu'ils ont tués





"Vous avez une situation dans laquelle les chercheurs qui développent les vaccins se retrouvent aussi comme régulateurs gouvernementaux." Dr Morris, ancien chef de la sécurité des vaccins à la FDA.


" Le virologue de la FDA Peter Reeve a reconnu que  la FDA a suspendu ses propres essais indépendants sur la pureté des vaccins il y a 15 ans pour  en laisser la responsabilité entière aux fabricants, chargés d'éliminer les contaminants."  "The Virus and the Vaccine.: Atlantic Monthly."


« Wyeth Lederle avait payé 255 023 $ par an le Dr Edwards de 1996 à 1998 pour l'étude des vaccins contre le pneumocoque (c.-à-d. Prevnar). Edwards est également l'un de quinze membres à plein temps du département vaccins de la FDA et du Comité consultatif connexe de produits biologiques, le comité qui conseille FDA sur l'autorisation de nouveaux vaccins ...» Michael Horwin, MA




" Depuis les années 20', pratiquement toute la formation continue des médecins et du public en matière médicale est entre les mains des firmes pharmaceutiques. En fait, aujourd'hui, la FDA ne peut même pas dire la vérité aux professionnels de santé sur les contaminants des vaccins et leurs effets probables. L'agence est liée et bâillonnée par des lois de propriété industrielle et des accords de non révélation des risques voulus et obtenus par l'industrie qui a fait pression sur elle. N'oublions pas que l'industrie pharmaceutique constitue le premier groupe de pression sur les politiciens au Capitol (= politiciens du Congrès)." Dr Leonard Horowitz





" Vous pouvez avoir des difficultés à obtenir certaines de ces thérapies non classiques parce que la FDA a littéralement fait pression sur le Congrès pour empêcher le public d'avoir accès à ces thérapies naturelles et dont l'expérience a démontré l'efficacité au prétexte de le protéger." Dr Willner



" James Kimball purge actuellement une peine de 13 ans de prison pour avoir diffusé un supplément végétal non-toxique pour lequel il a été prouvé qu'il aide de façon significative les gens atteints de la maladie de Parkinson. La FDA est parvenue à manipuler les faits et semer la confusion au sein du jury." Daniel Haley


" Richard Horton du Lancet a dit que la FDA qui est censée protéger la santé de 274 millions de personnes et évalue des produits dont la valeur totale avoisine le trillion de dollars est corrompue par les fonds reçus de l'industrie pharmaceutique et la pression du Congrès." Medical Editor Rips Into FDA.


" Vous ne pouvez pas imaginer le nombre d'officiels de la FDA ou leurs connaissances qui viennent me voir comme patients à Hanovre. Vous ne le croiriez pas: des directeurs de l'Association Américaine de Médecine (AMA) or de l'Association Américaine du Cancer (ACA) ou des présidents d'instituts orthodoxes contre le cancer. C'est pourtant la réalité." Dr Hans Nieper

NB: Pour bien comprendre la portée et le sens de cette citation, il est important de savoir que le Dr Nieper est un éminent spécialiste en médecine orthomoléculaire et directeur du centre de médecine pour le traitement du cancer de Hanovre. Visité par les plus grands de ce monde quand ils sont atteints par le cancer en raison de ses succès, ce que le Dr Nieper explique démontre à souhait que ces gens-là, obéissent à la sinistre maxime du "faites ce que je dis, pas ce que je fais", précisément parce qu'il y a d'autres gens qu'eux, bien en amont, pour décider de façon antidémocratique ce à quoi le peuple a droit ou non! Ces gens-là sont des pantins qui ne nous protègent donc nullement mais servent, tels des valets, ceux qui ont plus intérêt à voir la population malade qu'en bonne santé.





" La FDA, l'Institut National contre le Cancer, les associations contre le cancer et les centres de traitement de référence oeuvrent de concert pour éliminer le choix entre différents types de traitements possibles du cancer, spécialement ceux qui sont les plus efficaces. Ces structures attaquent ouvertement les percées scientifiques de ces dissidents qu'ils qualifient automatiquement  de marginaux car ne suivant pas la seule ligne orthodoxe autorisée dans leurs rangs. Chers amis, toutes les études sérieuses sur la façon dont ces structures coopèrent pour détruire les approches les plus prometteuses de traitement du cancer, révèlent la marque de la corruption, de la conspiration, de la malhonnêteté et de l'inhumanité qui sont la signature de Satan.  Nous continuons dès lors d'utiliser les thérapies conventionnelles du cancer non pas parce qu'elles sont efficaces mais parce qu'ils ont su si vigoureusement éliminer toute autre alternative possible." Dr Julian Whitaker, MD.

 





"Nous avons affaire à un groupe mégalithique qui ne tolère aucune compétition. AUCUNE. Il s'agit d' une tromperie historique organisée par la médecine de l'establishment depuis les années 1800' jusqu'à nos jours et qui commence à être dévoilée.  Cette médecine officielle qui dénie le droit à d'autres types de thérapies et d'autres styles de vie. Et puis, il y a la FDA qui attaque quoi que ce soit ou quiconque menace ce monopole. " Gary Null, Ph.D









 "La FDA est incapable de protéger le peuple américain face à de dangereux médicaments."Dr David J. Graham, MD, MPH devant le Congrès américain

 

 





"Les gens s'imaginent que lorsqu'un médicament a été enregistré par la FDA, ce médicament est à la fois sûr et efficace." Pr Stuart O. Schweitzer, Professor de santé publique, Université californienne de Los Angeles (UCLA)





"Etant donné que l'information sur le développement des vaccins est considérée comme propriété du fabricant- et donc protégée contre la divulgation- les autorités officielles et les chercheurs ne sont pas obligés de tenir le public informé des risques potentiels. Cette censure est accentuée par le fait que les vaccins ne doivent pas être critiqués. Cette chape de silence est alourdie par le fait que peu d'individus sont capables d'évaluer de manière critique la production des vaccins et les procédures de test d'innocuité. En réalité, peu de professionnels de santé ou de consommateurs connaissent les réels dangers des vaccinations. Pour illustrer ces propos, la recherche sur les risques de contamination éventuelle des vaccins polio avec le cytomégalovirus (SCMV) a été abandonnée depuis 1972. A la veille de la fameuse guerre contre le cancer déclarée par Nixon, une étude conjointe menée par les laboratoires Lederle et le Bureau des substances biologiques de la FDA a démontré que onze singes importés pour la production de vaccins étaient positifs au SCMV. Il a fallu attendre un an pour que la FDA révèle les faits. En 1995, à la suite d'un rapport à des fonctionnaires de la FDA, à propos d'un cas d'infection à un virus dérivé du SCMV, aucun test de détection du virus SCMV dans les vaccins polio n'a été effectué. De plus, malgré la demande insistante de l'auteur du rapport pour effectuer cette recherche, la FDA refusa sous prétexte de préserver les intérêts du "propriétaire" (du vaccin). Cet exemple illustre le besoin de revoir les procédures de réglementation. La FDA doit répondre aux demandes de la communauté scientifique et médicale sur les éventuels dangers des produits délivrés au public. Dans le cas où la santé publique et la sécurité sont en jeu, l'industrie doit consentir à modifier ses droits de "propriété". Ceci devrait permettre à la FDA de fournir à la communauté médicale et scientifique plus d'informations sur les produits réglementés. Cette proposition devrait être inscrite aux futures demandes de réforme de la FDA sur les autorisations. "

Dr W. John Martin, MD, Ph.D.
Le Dr W-John Martin est Professeur de Pathologie à l'Université de Californie du Sud et aussi Directeur du Centre des Maladies Infectieuses Complexes ( "Center for Complex Infectious Diseases") à Rosemead, en Californie. De 1976 à 1980, il a exercé en tant que  Directeur du Département d'Oncologie  Virale du Bureau des Substances Biologiques de la FDA (actuellement Centre des Substances Biologiques, d'Evaluation et de Recherche) le principal organisme gouvernemental responsable des vaccins à usage humain.



sources:


Vidéo en anglais avec les interviews du Dr John Abramson et du Dr David J. Graham   http://www.mercola.com/dvd/prescription_for_disaster.htm?aid=CD12


Citations issues du site Whale.to
























































Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 15:43

La grippe A/H1N1 est un virus artificiel selon l’expert russe Leonid IVACHOV


Un général russe déclare en mai 2009 que toutes les épidémies actuelles ont été créées dans des laboratoires et l’activation des différents virus susceptibles de déboucher sur la mort massive de gens est une stratégie globale destinée à réduire la surpopulation (Wikipedia)

 





MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti.

 

Le virus de la grippe A/H1N1 a été créé de façon artificielle pour réduire la population de la Terre, estime Leonid Ivachov, ancien chef de la Direction de la coopération militaire internationale du ministère russe de la Défense et président de l'Académie des problèmes géopolitiques.

 

"De mon point de vue, l'attention soutenue portée au problème nucléaire

 permet de détourner l'opinion publique des principales menaces que sont les épidémies", a déclaré lundi à RIA Novosti M.Ivachov.

 

Selon lui, toutes les épidémies actuelles ont été créées dans des laboratoires."Les médecins militaires détiennent la formule de la pneumonie atypique qui a donné naissance au virus.La grippe aviaire a également une

origine artificielle", a noté l'expert.

 

"Selon les renseignements américains, d'ici 2015, quelque 3 milliards de

personnes seront "de trop", notre planète s'attend ainsi à une surpopulation."L'activation" des différents virus susceptibles de déboucher sur la mort massive de gens est une stratégie globale destinée à réduire la population de la planète", a déclaré M.Ivachov.

 

Sources :

http://fr.rian.ru/world/20090525/121733869.html

 



Les vidéos décisives pour comprendre, pour voir clair et ne plus croire bêtement qu'il s'agit de visions conspirationnistes. Car TOUT est prouvé par A+B, les faits sont là et n'attendent plus que vous! Que vous faudra-t-il de plus?


Les "Georgia Guidestones", le monument illuminati où tout est DEJA écrit...


«  Maintenir l'humanité en dessous de 500.000.000 d’ individus en perpétuel équilibre avec la nature »                                                 

 






Le Georgia Guidestones est un monument en granit érigé le 22 mars 1980 aux États-Unis, en Géorgie, près d’Elberton. Il est surnommé le « Stonehenge américain ». Dix commandements sont gravés sur les deux faces de 4 pierres érigées verticalement et écrits en 8 langues différentes qui sont : l’anglais, le russe, l’hébreu, l’arabe, l’hindi, le chinois, l’espagnol et le swahili.



                                                 photo: City-Data


Les dix commandements inscrits étant :


* 1. Maintenir l’humanité en dessous de 500.000.000 individus en perpétuel équilibre avec la nature


* 2. Guider la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité


* 3. Unir l’humanité avec une nouvelle langue vivante


* 4. Traiter de la passion, la foi, la tradition et toutes les autres choses avec modération


* 5. Protéger les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables


* 6. Laisser toutes les nations régler leurs problèmes externes et internes devant un tribunal mondial


* 7. Éviter les lois et les fonctionnaires inutiles


* 8. Équilibrer les droits personnels et les devoirs sociaux


* 9. Primer la vérité, la beauté, l’amour en recherchant l’harmonie avec l’infini


* 10. Ne pas être un cancer sur la terre, laisser une place à la nature


Ce monument suscite de nombreuses théories d’un complot mondial au sujet d’un plan secret pour la réduction de la population mondiale à 500 millions d’individus. Sur ce point de vue, cette théorie peut être considérée comme probable.


Le créateur de ce monument souhaitant garder l’anonymat (dont le pseudonyme est R. C. Christian), personne ne peut témoigner d’une simple "blague" ou de vrais commandements très sombres voulus par les États-Unis. Le monument a ete construit par la firme Elberton Granite Finishing Company qui a recu une commande et un reglement d’une personne qui n’a pas souhaite reveler son identité.

source: http://www.eveilquest.net/nouvel-ordre-mondial/article/georgia-guidestone



Le H1N1, un virus fabriqué? Retour sur les déclarations plus que troublantes de politiciens et scientifiques influents......








" Et je pense finalement que le monde serait bien mieux s'il ne restait seulement que 10 ou 20% d'entre nous."
Dr Eric Pianka, de l'Université du Texas

L'éminent Dr Eric Pianka, biologiste de l'université du Texas, alors qu'il recevait une récompense de l'Académie des Sciences du Texas affirma que la pandémie mondiale de SIDA était considérée comme "mauvaise car trop lente" puis loua les vertus du virus Ebola car il tuerait 90% de la population mondiale rapidement.

Quand ces déclarations devinrent un scandale d'ampleur nationale, ses étudiants le défendirent en affirmant que Pianka était trop conservateur et qu'en fait tous les êtres humains devraient être tués (!) mais le plus effrayant est le fait que, dans une foule de 1000 scientifiques importants, les journaux locaux rapportèrent que 95% de l'assistance donna une chaleureuse ovation chaque fois qu'il louait les mérites de la destruction de l'homme et des microbes exterminateurs."



Ce type de comportements, tant celui de ce biologiste que celui de ceux qui l'ont ovationné appellent les citations suivantes en réponse:


« Les imbéciles trouvent ce monde raisonnable parce qu’il est savant, alors que la vie nous démontre tous les jours qu’il est des savants parfaitement déraisonnables, que la science ne confère nécessairement ni le bon sens ni la vertu. » Georges Bernanos


« Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» Albert Einstein

«Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort... La science devient criminelle. » Albert Einstein




Une interview éclairante d'Aaron Russo, un réalisateur italien qui a rencontré Nick Rockfeller qui lui a fait partager sa vision du monde. Comme par hasard, Aaron Russo est mort peu après la dite interview, soit disant de son cancer...







D'autres citations éclairantes sur les véritables souhaits et les véritables objectifs ce ceux qui dirigent véritablement le monde....


 

                                                                                                                                                                 image de Rense.com




"Aujourd'hui, l'Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l'ordre. Demain elle en sera reconnaissante! Ceci est particulièrement vrai s'il leur était dit qu'un danger extérieur, qu'il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C'est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L'unique chose que tous les hommes craignent est l'inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial."
Henry Kissinger, Conférence Bilderberg, Evians, France, 1991






"Pour pouvoir stabiliser la population mondiale, il serait nécessaire d'éliminer 350 000 personnes par jour. C'est une chose horrible à dire, mais c'est tout aussi horrible de ne pas le dire."
L'océanographe Jacques Cousteau (1910-1997), publié dans le Courrier, une publication de l'UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization)





"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés."
David Rockefeller, Baden-Baden, Allemagne, 1991






"Nous vivons dans un monde sale et dangereux. Il y a des choses que le grand public n'a pas besoin de connaître, et ne devrait pas connaître. Je crois que la démocratie prospère quand le gouvernement peut prendre des actions légitimes pour garder ses secrets, et quand la presse peut décider de publier ce qu'elle sait ou non."
Katherine Graham, éditeure du Washington Post et Bilderberg





"L'individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu'il ne peut croire qu'elle existe."

J. Edgar Hoover (1895-1972), Directeur du FBI de 1924 jusqu'à sa mort








"Une population mondiale totale de 250-300 millions d'individus, une diminution de 95% de la population actuelle, serait idéale."
Ted Turner, milliardaire fondateur de CNN, dans une entrevue pour Audubon Magazine







"Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non. La seule question est à savoir si le Gouvernement Mondial sera instauré par l'adhésion, ou par la conquête."
James Paul Warburg (1896-1969), officier de l'OSS et membre du CFR, le 7 février 1950, devant le Sénat des États-Unis.




"Nous ne réussirons pas l'établissement d'un Nouvel Ordre Mondial sans en payer le prix en vies humaines aussi bien qu'en mots et en argent."

Arthur Schlesinger Jr., historien et critique politique américain, dans le Foreign Affairs de juillet/août 1995








"Comme la civilisation devient plus complexe, et que la nécéssité d'un gouvernement invisible a été démontrée de façon croissante, les moyens techniques par lesquels l'opinion publique peut être régimentée ont été inventés et développés. Avec la presse écrite et les journaux, le téléphone, le télégraphe, la radio et les avions, les idées peuvent êtres rapidement répandues, voire instantanément, à travers l'Amérique toute entière."

Edward Bernays (1891-1995), auteur et ancien dirigeant de CBS Television, dans son livre "Propaganda", publié en 1928

 






"Nous travaillons présentement discrètement de toutes nos forces, pour retirer du fonctionnement des états nations du monde cette mystérieuse force appellée souveraineté."

Arnold Toynbee (1889-1975), historien et philosophe anglais, lors d'un discours à Copenhague, en 1931




"Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin."

Henry Ford (1863-1947)







"Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécéssaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyalité aux traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux."
George Brock Chisholm (1896-1971), ex-directeur de l'Organisation Mondiale de la Santé





"Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s'est produit en réalité."

Nicholas Murray Butler (1862-1947), Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie et du Council on Foreign Relations




"Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le Supercapitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle. [...] Est-ce que j'entends par là une conspiration? Oui, en effet. Je suis convaincu qu'il y a un tel complot, d'envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique."

Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste américain tué dans l'attaque d'un vol de la Korean Airlines, dans un message public diffusé en 1976




"Le Gouvernement Mondial arrive. A vrai dire, il est inévitable. Aucun argument pour ou contre lui ne peut changer ce fait."

Norman Cousins (1915-1990), auteur et directeur honoraire de l'organisation Planetary Citizens for the World We Chose, cité dans le Human Events, en 1985






"Personne n'entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu'il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Persone ne fera parti du Nouvel Age sans recevoir une initiation Lucéférienne."

David Spangler, directeur de l'Initiative Planétaire, un projet des Nations Unies




"Si c'était une dictature, ce serait beaucoup plus facile, tant et aussi longtemps que j'en serais le dictateur."

George W. Bush, 43e président américain, 12 décembre 2000







"La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions."

Président John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), dans un discours fait à l'Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours avant son assassinat











"Nous sommes à la veille d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial."

David Rockefeller





Citations & photos: EvolutionQuebec
Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 12:54


Les antiviraux accentuent les processus de commutation











La commutation est le passage du patrimoine génétique d'un virus tué par antiviraux à des cellules saines qui peuvent évidemment reproduire alors une forme virale mutante plus virulente.


Ce phénomène est reconnu par de plus en plus de médecins et chercheurs.

En vaccinant ET en utilisant par exemple du Tamiflu, vous avez une formule explosive qui fait de votre corps un véritable incubateur.

 


Le virus atténué du vaccin transmet son patrimoine génétique à des cellules saines, cette commutation est accentuée par les antiviraux de type Tamiflu.

 


Ainsi les « remèdes » employés sont si mutagènes qu'ils vont produire des souches mutantes non contrôlées et non contrôlables.

On peut ainsi passer d'une grippe A à une grippe B et jusqu'à Z, si on employait ce type de "lutte" contre une grippe virulente.


La grippe A tue aujourd'hui 10 fois moins qu'une grippe classique, mais avec les méthodes actuelles, elle devrait muter en une grippe beaucoup plus dure.

Les méthodes de l'OMS seront donc meurtrières si on laisse faire, car par commutation nous allons être confrontés à des virus de plus en plus tueurs
.

 

 

 

 

"Nous avons les preuves que le Tamiflu et le Relenza sont inefficaces, source de nombreuses résistances et même de mutations. Par ailleurs le vaccin contre la grippe saisonnière n’est guère plus efficace qu’un placebo, tandis que le vaccin contre “la pandémie” fera très vraisemblablement appel à un adjuvant tel l’aluminium. A l’efficacité plus qu’incertaine, ce vaccin, comme tout vaccin, entraînera un oedème cérébral plus ou moins transitoire ainsi qu’une chute plus ou moins importante des lymphocytes T4 et T8."

"Vaccins et anti-viraux peuvent aussi favoriser la sélection de virus plus virulents par le constant phénomène de commutation, tandis que la présence d’aluminium favorisera ultérieurement la survenue de myofasciite à macrophages et une augmentation de la fréquence de la maladie d’Alzheimer, favorisées par l’exposition aux ondes de téléphonie mobile..."


Dr Marc Vercoutère



source: Artemisia (qui fermera son site dès le 20 septembre)




Expovaccins vous conseille, en complément, de lire également l'article "
Des antiviraux inefficaces et toxiques", publié par Amessi.

 

 

Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 14:00

ATTENTION!


Après des sites comme www.cancerducol-infos.fr (GSK) et www.tellsomeone.be (Sanofi Pasteur MSD), ce dernier en remet une couche avec un X° site-paravent,  www.protegetoi.be , un site faussement objectif et qui met gravement en danger la santé des jeunes femmes qui s'y laisseront prendre! Le site peut paraître à tort indépendant car ne présentant pas de façon claire la mention d'une firme MAIS il s'agit bien d'un X° site de Sanofi Pasteur MSD destiné à promouvoir son vaccin-poison sans citer son nom (les médecins étant été brieffés en amont!)


www.protegetoi.be , site attrape-nigaud s'il en est, fait appel aux techniques les plus viles de la désinformation:

- Il s'ouvre sur la représentation d'un journal intime, simulant l'univers familier d'une jeune fille afin de la mettre en confiance et de la "rassurer" (alors que, à moins qu'on ne l'apeure, la jeune fille n'a pas besoin d'être sans cesse rassurée...)

- Il faut cliquer sur les objets, sur le carnet pour qu'il s'ouvre et tous ces petits détails de com' contribue à rendre ce site attrayant et ce qui le sous-tend, une vaccination faussement protectrice!

- Parmi les objets "manipulables" à l'aide du clic de votre souris, vous trouverez un gsm dernier cri qui fait appel aux tendances des jeunes à "passer le mot" afin d'inciter la jeune fille qui visite ce site à en parler à ses amies, à les faire venir aussi, etc

- Dès qu'on ouvre le journal, un message demande même explicitement d'en parler à ses amies....


- Quand on ouvre le carnet, on voit qu'on parle uniquement du cancer du col de l'utérus, cancer dont on ne parlait pas du tout aux jeunes filles avant que la vaccination ne voit le jour et ce, alors que ce cancer est en régression sans vaccination depuis plus de 20 ans.

On voit "HPV" puis cancer du col de l'utérus puis autres pathologies liées au HPV alors que même la FDA (Food and Drug Administration, organisme d'agrément des médicaments aux USA) sait que le cancer du col de l'utérus ne saurait être causé par ce virus. En effet, la seule présence de ce virus n'est JAMAIS suffisante pour déclencher le moindre cas de cancer.
Le microbe n'étant rien mais le terrain étant tout.

- On voit un dessin-croquis d'un couple sur le point de s'embrasser et sans doute faire l'amour. Pour mieux manipuler la jeune femme et lui faire entrer dans le crâne que toutes ces âneries vaccinales ont leur place dans leur journal intime!

- Puis, dans la partie "Prévention", on peut y lire vaccination+ dépistage et évidemment, on présente en 1° la vaccination et puis seulement après le dépistage, un comble! Dans ce type de communication, ça saute aux yeux que les fabricants ne parlent du dépistage que "contraints et forcés" parce que sans en parler du tout, ils seraient juridiquement poursuivables!
LE DEPISTAGE, CONTRAIREMENT A LA VACCINATION EST EFFICACE ET SANS EFFETS SECONDAIRES: ON NE PEUT PAS EN DIRE AUTANT DE LA VACCINATION!

-  Dans la partie FAQ, on peut voir différentes questions et, évidemment, les réponses complètement biaisées de l'industrie:

1. On demande quels sont les effets des verrues génitales?

L'industrie parle de sensations gênantes, de démangeaisons, de saignements, etc

L'industrie ne parle évidemment pas des saignements, prurits, urticaires, sensations plus que gênantes et des vies détruites suite au vaccin....

2. Une autre question vise, avec sa réponse biaisée à faire apparaître le préservatif comme très imparfait alors qu'avec le risque de HIV, le préservatif doit rester de mise et que son rapport bénéfices/risques est bien plus appréciable que ne le sera jamais celui du vaccin.
Evidemment, comme la majorité des jeunes usent du préservatif, il fallait bien trouver un argument pour vendre quand même le vaccin. Il est là, il faut donc l'écouler! Vendre, encore et encore, toujours vendre, toujours plus!

3. A la question "Qui a intérêt à se faire vacciner?" la réponse extrêmement malhonnête dit que pour un effet optimum, le mieux est de recevoir le vaccin avant les premières relations sexuelles mais que le vaccin peut encore rester utile chez les femmes qui ont déjà entamé une activité sexuelle. Mais surtout, il est répondu que même si ces jeunes femmes sont déjà infectées par un type de virus HPV contenu dans le vaccin, la vaccination a encore un effet protecteur!


Ces affirmations péremptoires et extrêmement mensongères sont gravissimes parce qu'il ressort d'un rapport de la très officielle FDA américaine que la vaccination des jeunes femmes qui seraient (évidemment sans le savoir, aucun examen médical n'étant systématique avant cette vaccination!) déjà infectées par un ou plusieurs des virus HPV couverts par cette vaccination, accroît de 44,6% le risque de lésion du col par rapport aux filles dans cette situation mais NON vaccinées, voir ICI et ICI.

Lire ainsi et surtout croire aveuglément les propos fallacieux et honteusement mensongers de l'industrie peut donc nuire gravement à votre santé et à celles de votre(vos) fille(s), cela peut même lui donner le cancer même si vous ou elle pense se "protéger"! Quel scandale monumental!

4. Ensuite, on prétend expliquer le principe du fonctionnement du vaccin!Edifiant là aussi car on ose affirmer que si la personne est vaccinée, elle va développer des anticorps et qu'avec des anticorps, elle sera protégée. Rien n'est plus faux. Pourquoi? Parce que tout d'abord, moins de 70% des gens contaminés vace ce type de virus développent des anticorps or 90% des jeunes filles contaminées élimineront spontanément et sans séquelles ce type de virus endéans les 2 ans qui suivent l'infection. Cela signifie donc que, même sans développer des anticorps, le virus peut tout de même être éliminé. Par ailleurs, il faut aussi savoir que quand bien même on croit au principe réducteur que "production d'anticorps= protection", aucun vaccin n'assure une production d'anticorps chez 100% des vaccinés et ceci du fait des variantes immunologiques propres à chacun d'entre nous! Ainsi, même avec leurs mensonges, les industriels se contredisent et n'arrivent pas à apparaître justes, exacts et honnêtes dans leurs affirmations!

5. A la question cruciale, le vaccin est-il sûr? , on n'a évidemment que la pitoyable et grotesque réponse comme quoi il a été suffisamment testé et ce sur des femmes jusque 26 ans (mais on ne dit pas par contre qu'il n'a jamais été évalué sur des jeunes femmes de moins de 16 ans alors qu'il est pourtant recommandé chez des jeunes filles dès 12 ou même 11 ans dans certains pays!!) et que les problèmes se limitent le plus souvent à de la fièvre et une simple réaction locale du bras. Pourtant, à y regarder de plus près, on remarque déjà plus de 10 000 réactions sérieuses aux USA et une quarantaine de décès sans parler des chiffres du reste du monde.
Du décès par arrêt cardiaque à des attaques cérébrales, de l'asthme, des cas d'épilepsie chronique, des inflammations du pelvis, des pancréatites en passant par des réactions anaphylactiques anormalement élevées, on a là tout ce qui fait de ce vaccin, transgénique de surcroît, un des plus dangereux qui soit.


Selon nos estimations basées sur les chiffres du VAERS aux USA et le calcul à une même date du nombre de jeunes filles aux USA qui avaient déjà reçu au moins 1 dose de ce vaccin, on en arrive à un chiffre d'environ 1 réaction très sérieuse et préoccupante (pouvant déboucher sur un trouble définitif tout de même) pour 10 vaccinées: 10% c'est énorme quand on sait que la prévalence c'est à dire le risque de contracter les souches 16 et 18 de HPV sur le sol américain est de seulement 2,3% et le risque que celles-ci engendrent à très long terme un cancer de 0,069%!

6. Ils répondent aussi que la vaccination protègera contre les souches concernées et laissent entendre que c'est "à coup sûr" qu'il protègera pour celles-là. C'est FAUX! Même pour ces souches-là, la personne peut être infectée après le vaccins. Les anticorps ne font pas tout!

7. Dans vaccination, où, quand, comment? Ils avouent eux-mêmes, comme nous le dénoncions plus haut: "Un examen gynécologique préalable n’est pas nécessaire" ! Autrement dit: même déjà infectée par les souches en questions, on fait courir un risque accru de cancer du col à la future vaccinée!!

8. Ils parlent de la vaccination pour les garçons. Chose qui n'est pas encore à l'ordre des jours disent-ils mais sachez qu'ils font tout pour, souvenez-vous, il faut écouler le vaccin et ce à un maximum de monde! Non seulement ils ont déjà introduit des demandes pour que les garçons rentrent dans les "recommandations officielles" et qu'ils reçoivent aussi une autorisation de mise sur le marché pour cette future catégorie d'autres cobayes humains mais en plus, ils ont également introduit des demandes aux USA pour autoriser le vaccin pour les femmes de 26 à 45 ans!

Voyez cette vidéo sur leurs voeux de vacciner aussi les garçons:




Gardasil danger propagande
envoyé par GClinton. - Regardez les dernières vidéos d'actu.




Mais pendant ce temps-là, pendant que vous goberez aveuglément la propagande des firmes en mettant votre santé ou celle de votre fille en danger, l'industrie, elle, pense à se protéger! Déjà, une loi votée sous l'administration Bush empêche de mettre juridiquement les laboratoires en cause pour les dégâts occasionnés par leurs vaccins-poisons.

Ici, avec ce type de site, l'industrie a tout prévu mais quelle jeune fille naïve qui tombera sur ce site ira aussi dans la rubrique "mentions légales" et comprendra la portée de ces lignes:

"Informations proposées sur le site:

S.A. EURO RSCG Brussels gère et adapte en permanence le contenu de ce site afin de donner aux visiteurs les informations les plus pertinentes mais n'a aucune obligation de contenu et peut, à ce titre être considéré comme une source d'information partiale et lacunaire. Le but de ce site est d'informer au mieux les visiteurs. S.A. EURO RSCG Brussels  ne peut encourir aucune responsabilité en ce qui concerne l'exactitude ou le manque d'exhaustivité des informations qui sont consultées sur ce site et ce, en raison de la nature changeante et évolutive des sujets traités. Les informations publiées sur le site sont de nature générale, et n'ont pas été conçues pour répondre à un besoin individuel. Elles ne sont pas nécessairement complètes, ou mises à jour rétroactivement. Le contenu du site (y compris les hyperliens) peut être adapté, modifié ou complété à tout moment sans avertissement ni communication aucune. S.A. EURO RSCG Brussels  décline toute responsabilité en cas d'usage inapproprié ou frauduleux des données communiquées sur le site.

Responsabilité du visiteur:

En accédant aux informations proposées par le site, l'utilisateur renonce à toute réclamation ou recours quel qu'il soit concernant l'usage des données ou des informations mises à sa disposition sur le site contre S.A. EURO RSCG Brussels. La responsabilité de S.A. EURO RSCG Brussels  ne pourra en aucun cas être engagée en cas de dommage de quelque nature que ce soit, qu'il soit consécutif ou fortuit. De même, en accédant aux informations proposées par le site, l'utilisateur accepte d'assumer tous les risques inhérents à l'utilisation de celui-ci et de renoncer à toute réclamation contre S.A. EURO RSCG Brussels
."


Vous voilà donc prévenues: si en ayant cru aux mensonges distillés sur ce site, vous voilà avec un cancer du col CAUSE par le vaccin contre le cancer du col (un comble!), vous ne pourrez pas vous retourner contre les éditeurs de ce site qui auront pourtant eu une lourde responsabilité!


Il va sans dire que l'appel aux témoignages qui seraient vite mis en ligne sur ce site ne se voudra pas le reflet du mécontentement croissant vis-àvis de cet Xième vaccin-poison et que ce n'est pas là que les innombrables victimes et familles de victimes trouveront de quoi s'épancher!


Nous invitons donc à la plus grande prudence vis-à-vis de ce type de sites purement commerciaux, mais non présentés comme tels, en contravention flagrante avec les codes de déontologies auxquels souscrivent les dites industries. Face à ces dérives qui peuvent au sens propre du terme briser VOTRE vie ou celle de tant d'autres qui vous sont chères, nous ne pouvons qu'applaudir à des initiatives comme celle des parlementaires communistes français qui ont fait une
proposition de loi visant à interdire la publicité auprès du public pour les vaccins mais hélas, nul doute que la majorité parlementaire sera fidèle au président Sarkozy dont le frère est largement engagé dans cette si "noble" industrie pharmaceutique...

Nous vous rappelons aussi que même la mutualité française invite à la prudence sur cette vaccination de masse sur son site....





" Mépris des drois parentaux, innocuité douteuse, corruption... Cette nouvelle vaccination obligatoire (les firmes ont essayé de la rendre obligatoire aux USA!) ne devrait pas du tout faire mal!"

image issue de
SAHM-In-Training
Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 12:16




ATTENTION !


Une nouvelle publicité (voir ci-dessus) parue ce jour dans un (et sans doute plusieurs) journal belge mérite une réponse immédiate afin de protéger un maximum de futures femmes avant qu’il ne soit trop tard !


Cette vulgaire et coûteuse publicité -  que beaucoup pourraient prendre à tort comme une page d’information médicale ( !) - et le site qui lui est associé,   poussent à faire injecter on ne sait trop quoi dans le corps des jeunes filles afin de les « protéger » contre le cancer du col de l’utérus.

 

Comme il est bien connu qu’une bonne information est le premier pas vers la protection de toutes les agressions et que la vérité rend libre, afin de prendre votre décision, voyez donc  d’un peu plus près ce qu’il y a derrière cette nouvelle  agression publicitaire. Avant donc de vous laisser – ou de laisser inoculer à votre précieuse et innocente jeune fille – des substances douteuses aux résultats incertains.


Le RDV fictif d'Elise est  hélas emblématique de tous ceux qui ont déjà été pris et continuent d'être pris par beaucoup de parents et jeunes filles non pas chez le Dr Rigault mais chez le Drs Niguaud ou Cervolavé qui ont bien évidemment été brieffés en amont par cette industrie qui entend contribuer à leur  (dés)information continue et prétend pratiquer une autorégulation transparente!

Car, sachez-le, cette industrie qui se prétend régie par des codes de déontologie de pacotille n'en a que faire des victimes, une fois que le mal est fait!

Pour information, voici ce que stipule
le code de déontologie de l'AGIM, l'assemblée générale de l'industrie du médicament en Belgique, celle-là même qui estimait que l'article du Vif sur l'inefficacité patente des dits vaccins avait été rédigé de façon "partiale":


Chapitre 2 (Règles de fond), section A (règles générales), article 5:

 


"La promotion des médicaments doit toujours être identifiable en tant que telle."


On le voit, l'entreprise Sanofi Pasteur MSD manque à son obligation avec cette publicité qui imite une communication neutre et objective!


Chapitre 2, section A, article 10, alinéa 2:


"Le fond et la forme de l’information ou de la promotion respecteront la dignité des personnes auxquelles elle s’adresse."

On le voit, l'entreprise Sanofi Pasteur MSD ne respecte absolument pas la dignité des personnes auxquelles elle s'adresse, les prenant bien au contraire pour des pigeons dorés qu'on peut manipuler sans merci au mépris de leur droit à l'information!


Chapitre 2 , section A, article 12
:

"L’information ou la promotion en matière de médicaments ne peut s’adresser qu’aux personnes dont on peut raisonnablement supposer qu’elles en ont besoin ou qu’elles y portent intérêt."

On le voit, Big pharma trouvera toujours raisonnable de s'adresser à un maximum de clients potentiels se basant sur le triste principe du Dr Knock selon lequel "tout bien portant est un malade qui s'ignore". Pour preuve, voici ce que l'ancien directeur général de Merck (celui qui fabrique le poison Gardasil), Henri Gadsden disait en 1976 déjà:

 

" Ca me fait de la peine que notre clientèle se réduise à des malades. Si on réussissait à produire des médicaments pour les bien-portants, alors on pourrait vendre nos produit à tout le monde."

 

Pour un nombre croissant de médecins lucides, le mieux est l'ennemi du bien et le corps n'a nullement besoin de ces crasses artificielles et cancérigènes pour...se protéger du cancer. Après tout, le frottis a, à lui seul déjà permis la baisse de 80% de la mortalité par ce type de cancer!


Chapitre 2, section B (règles particulières), point 2 (communication écrite), article 25:


"La mise en page restera discrète. Elle aura pour but principal d’accentuer le caractère synthétique de l’information, de la rendre plus accessible ou plus facile à retenir. Elle évitera les excès."

On le voit, la mise en page n'est pas discrète. Elle rentre dans l'intimité des gens faisant ostensiblement pression pour envoyer les jeunes et leur mère chez le médecin (brieffé en amont comme toujours) encourageant à la dépendance médicale car il s'agit toujours pour eux de médicaliser toute la vie, le plus possible, du berceau à la tombe!

Outre cela, cette publicité incite au conformisme (à imiter Elise, à jouer comme elle au mouton docile qui court se faire vacciner) qui est déjà un des gros excès de notre époque sans parler du fait qu'elle inscrit les questions que le lecteur formaté devrait noter pour poser son médecin, un Dr Nigaud ou un Dr Cervolavé-Davence le plus souvent! Si ce n'est pas de l'excès, vraiment on se demande ce que ça serait dans leur chef....


Chapitre 2, section B, point 2, article 28:

"Lorsqu’une entreprise paie pour la publication de matériel promotionnel dans une revue ou assure une telle publication de l’une ou l’autre manière, ce matériel promotionnel doit se distinguer clairement des articles journalistiques indépendants."

On le voit, ce texte s'apparente plus à un article de magazine classique qu'à une publicité. C'est donc de la tromperie mais comment s'en étonner si on veut bien se souvenir que Merck, le fabricant du Gardasil (associé à Sanofi Pasteur MSD pour la commercialisation du Gardasil) a été condamné aux USA pour mensonges aggravés au sujet de son produit vedette le Vioxx et que Sanofi Pasteur MSD a été mis en examen aux côtés de GSK fin 2007, en France, pour tromperie aggravée avec leur vaccin hépatite B?

Pour rappel, Sanofi Pasteur MSD le disait elle-même dans les années 90:

"Sur le marché des vaccinations, les adolescents sont un segment porteur, il faut dramatiser... faire peur avec la maladie."

 

 



Il est donc particulièrement dommage que tant de gens continuent de croire en ces firmes-là, des firmes mises en examen pour tromperie aggravée et qui baffouent leur propre code de déontologie!

 

Pour VOUS informer loyalement et parce que nous n'avons rien à vous vendre et que les autorités compétentes ne font pas leur travail, voici quelques documents édifiants:

 

A faire circuler pour protéger un maximum de personnes,  selon votre conscience.



- Gardasil, le mal est fait (vidéo, traduction française ICI):



 


- Les vaccins : protection ou illusion ?

 


- L'avis d'un pharmacien et d'un médecin sur cette vaccination


- Le nouveau vaccin contre le cancer du col de l’utérus

 

 

- Vaccin contre le VPH : un son de cloche différent

 

- Etude sur les risques de Gardasil demandée d’urgence par les politiques allemands

 

- Gardasil. Sanofi Pasteur MSD désinforme sur le taux de cancer du col de l'utérus, selon Arznei-Telegramm

 

 

- Virus du papillome humain : l’utilité du vaccin mise en doute

 

 

- Cancer du col de l'utérus: deux vaccins « très inefficaces »

 

 

- Du poison à rat dans la liste des ingrédients du vaccin anti-HPV

 

 

- Gardasil et Cervarix sur la sellette en Allemagne
 13 médecins et scientifiques de renom demandent l’arrêt de la désinformation et de la vaccination massive





- L'avis de deux médecins sur cette vaccination (vidéo)
 :



-
Le nouveau vaccin Gardasil cause de graves effets secondaires

 

 

- Gardasil Death & Brain Damage: A National Tragedy

 

- Espagne: vaccins contre le papillomavirus retirés après 2 hospitalisations


- Vaccin contre le cancer du col de l’utérus : une expérimentation sur les femmes

 

- Stop Gardasil

http://stop-gardasil.over-blog.com/


Et beaucoup d'autres disponibles à partir de google!



 

Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 14:08


UNE DECOUVERTE MAJEURE

 

                                                                                                                                        
«  Il s’agit d’une catastrophe planétaire, et qui se passe tous les jours. »  (*)

                                                                    
Dr Andrew MOULDEN, M.D.



Le Dr Moulden, médecin, spécialiste en neuropsychiatrie, neurologie comportementale, fait état des preuves neurologiques, hématologiques et immunologiques qui permettent aujourd’hui de conclure que TOUTES les vaccinations polluent le corps et peuvent provoquer des dégâts majeurs pour la santé, pouvant conduire à des maladies chroniques ou à des troubles comme l’autisme .

Il précise qu’aujourd’hui tout un chacun a la possibilité de prendre connaissance par lui-même des preuves apportées par les laboratoires médico-légaux à ce sujet. 
Ce médecin explique que quand le corps est en quelque sorte pris pour un dépotoir, il se produit inévitablement un encrassement du sang qui peut provoquer toutes sortes de problèmes de santé. Ses découvertes sont actuellement référencées dans les procès en justice aux Etats-Unis.

 

 


LES VACCINS PROVOQUENT DES ATTAQUES MICROVASCULAIRES

     

Dr Andrew Moulden, M.D., PhD, BA, MA.




Outre ses qualifications de médecin et de chercheur, le Dr Moulden a reçu pas moins de 27 prix/récompenses pour ses recherches cliniques et biomédicales, son enseignement et son excellence académique. Il est aussi le leader du parti canadien "Action". Sa philosophie peut se résumer ainsi: "Il ne s'agit pas d'être meilleur que ses concitoyens, il s'agit d'aider ses concitoyens à devenir meilleurs"

Au moyen de technologies classiques et ultra modernes de diagnostic et d’imagerie médicale, le Dr Moulden , M.D., médecin, expert en psychiatrie, neuro-psychiatrie et neurologie comportementale, apporte les preuves en termes de physiologie et de clinique médicales que TOUTES les vaccinations provoquent directement ou de manière différée des troubles et des maladies aiguës ou chroniques, permanentes ou transitoires susceptibles de toucher tous les systèmes du corps. Le Dr Moulden a mis au point une nouvelle technologie en imagerie médicale pour mettre en évidence les troubles et dégâts neurologiques se produisant après les vaccinations. Grâce à cette technologie il est possible de mettre en valeur et de démontrer sur clichés et vidéos prises 30 secondes avant et 30 secondes après une vaccination ce qui se produit dans différents tissus du corps. « Nous avons en quelque sorte, explique le Dr Moulden, mis au point une sorte de télescope Hubble avec nos  examens neurologiques et microbiologiques. »

«Il s’agit probablement de la découverte la plus importante qui ait jamais été réalisée au cours de toute l’histoire de la médecine si l’on considère l’énorme épidémie silencieuse que nous avons créée avec ces vaccinations  « passe-partout » qui constituent l’acte le plus odieux qui ait jamais été perpétré au cours de l’histoire, et que nous avons fait pour le profit.
»

 

« Nous avons aujourd’hui la solution à un problème qui se pose à une échelle planétaire. Les dégâts occasionnés aux tissus sont en fait le résultat d’une circulation sanguine perturbée, de dépôts qui s’accumulent dans le système capillaire microscopique, autrement dit d’attaques micro-vasculaires. Ces attaques sont essentiellement provoquées par un manque d’oxygène dans les tissus. Aujourd’hui nous pouvons mesurer, scanner ce phénomène qui a toujours existé, mais qu’aujourd’hui tout un chacun peut facilement observer par lui-même. »

 

Le Dr Moulden explique que les vaccins provoquent une hyper-réactivité du système immunitaire au cours de laquelle les leucocytes se précipitent pour attaquer les produits étrangers injectés dans le flux sanguin. Etant donné le fait que ces derniers sont trop gros pour pénétrer les très fins capillaires où se logent les produits étrangers, les leucocytes finissent par obstruer, bloquer et délabrer ces capillaires. La route est donc coupée pour les globules rouges plus petits qui doivent apporter l’oxygène aux différents organes voisins des capillaires encombrés par des substances étrangères. Ces particules qui atteignent le cerveau, perturbant ou empêchant la circulation du sang, peuvent provoquer l’autisme, la mort subite du nourrisson ou de nombreuses autres maladies de l’enfant ou de l’adulte. Exactement comme  il en va de l’attaque cardiaque, il est aussi possible de faire une attaque cérébrale, des problèmes de foie, des reins, chaque fois que les tissus sont carencés en oxygène.  «Il s’agit ici d’une découverte majeure

 

 


Quant aux éléments étrangers présents dans le sang et les tissus, le système immunitaire continuera à les combattre et finira par entraîner des maladies chroniques
. Différents organes peuvent être affectés en fonction des endroits où iront se loger les particules étrangères. On parlera de différents symptômes ou maladies, mais les causes fondamentales seront toujours les mêmes. Elles ont toujours été ignorées jusqu’à ces dernières découvertes.

La cause principale de tous ces problèmes est à rechercher dans les additifs des vaccins. Le but recherché par l’utilisation de ces additifs est d’engendrer une réponse plus rapide des leucocytes. Et cela marche à merveille- les leucocytes se précipitent vers les régions où des matières étrangères ont été introduites-  c’est en fait là que se trouve l’origine des problèmes.

Les leucocytes bloquent  et délabrent les capillaires en tentant de détruire ces matières étrangères.

 



« Le fait que mes propos vont à l’encontre des positions de l’establishment et de la pratique qui veut que les enfants des écoles subissent les vaccinations ne change en rien la réalité.  Notre devoir est d’apporter la lumière dans toute cette obscurité… Je sais que je suis confronté à Goliath. » 

 

« Avec une politique de profit à tous crins, nous avons ruiné la santé d’une génération d’enfants, ainsi que les espoirs et les rêves :

- d’1 enfant sur 87 ( autisme) ,

- 15% d’enfants atteintes de troubles de l’attention,

- 1 enfant sur 6 souffrant de troubles de l’apprentissage,

- 1 enfant sur 9 souffrant d’asthme,

- 1 enfant sur 50 souffrant de diabète insulino-dépendant,

- 1-2% d’enfants décédés ( mort subite du nourrisson),

- 250.000 vétérans de la guerre du golfe atteints de maladies chroniques avec 40.000 décès (même parmi les soldats qui n’ont pas quitté le pays.)


Et aujourd’hui le monde se prépare à subir la loi martiale sur le plan médical, ainsi qu’un programme de vaccinations pour la grippe aviaire ou autre hybride de la grippe espagnole/aviaire…Nous nous sommes nous-mêmes mis dans le pétrin et nous nous sommes nous-mêmes coincés dans cette crise mondiale de maladies infectieuses. Certains vont mourir de maladies infectieuses, d’autres mourront des vaccinations ou souffriront de quantités d’autres troubles chroniques mal définis dus aussi aux vaccinations.


L’addition d’adjuvants aux vaccins (aluminium, squalène, liposomes…) pour stimuler et prolonger la réponse immunitaire représente la chose la plus terrible que l’homme ait jamais perpétré contre lui-même et ses semblables tout au cours de l’histoire, et ce pour le profit.

 


«Tous ceux pour lesquels j’évoque les diagnostics en leur montrant clichés et vidéos s’effondrent et ne peuvent souvent retenir leurs larmes ! »


"TOUS LES VACCINS SONT SUSCEPTIBLES DE CAUSER LES MÊMES DOMMAGES ISCHEMIQUES (= obstruction d'ordre vasculaire) ET L'AUTISME!" 
Images publiées avec l'aimable autorisation du Dr Moulden.



Les découvertes du Dr Moulden ont été confirmées par des centaines de médecins et experts médicaux indépendants du monde entier, mais l’ordre des médecins et les politiciens refusent de les reconnaître et de faire des recherches.

 


«  Je me réjouis, déclare le Dr Moulden, de partager mes découvertes avec le public, les autorités de santé publique, de pouvoir venir en aide aux parents, de soigner les enfants, de pouvoir prodiguer un enseignement aux professionnels de santé, d’apporter à la justice un nouvel éclairage basé sur des preuves médicales irréfutables… La terre n’est désormais plus plate ! »

 


Aujourd’hui, conclut le Dr Moulden, les juges, les juristes, Monsieur et Madame tout le monde, plus personne ne peut plus nier les preuves apportées par ces expertises médico-légales…

 


Le monde ne pourra bientôt plus se boucher les yeux et les oreilles face aux preuves médico-légales.


"Ceux qui ne voudront pas ouvrir les yeux pourront toujours affirmer qu’une seule personne peut recevoir 10.000 vaccins (*), mais je crains que ces gens ne se retrouvent en prison quand le peuple se réveillera et prendra conscience de ce qu’ils ont fait pour pervertir la science." 

 

 

 

“J’ai été impressionné par vos idées novatrices en pathophysiologie de l’autisme. »
Dr Bernard Rimland, PhD

 


« Le Dr Moulden est un homme parfaitement intègre, un scientifique de haut niveau et je me réjouis de pouvoir toujours travailler avec lui. »

Barbara Loe Fisher, Présidente et fondatrice du NVIC


 

image issue de Rense.com

______________________________________________________________________ 

 Notes et extraits (traduction) :

-  Alan Gray, News Blaze : « Vaccines cause Micro-Vascular Strokes : Dr Andrew Moulden,  

   Canadian Doctor.”    http://newsblaze.com/story/20080927170755tsop.nb/topstory.html  
-  Joyce Riley interviews Dr Andrew Moulden, 7 oct. 2008

 http://www.thepowerhour.com/news3/dr_andrew_moulden_transcript.htm

-  Dr. A.J.A. Moulden: “Provinding opportunities & solutions to Canada’s health care crises.”

-  Cynthia A. Janak: The question “Do vaccines cause brain damage?” finally answered.  

 http://www.renewamerica.us/columns/janak/090527

- Jon Walker “Meeting puts spotlight on vaccination fears.”  

 http://www.argusleader.com/article/20090508/NEWS/905080334

       

VOIR AUSSI L’AVIS DU Dr
R.CARLEY: “ Vaccines Cause All autoimmune Diseases, Cancer, Non-Traumatic Seizures”  <http://newsblaze.com/story/20081002161353zzzz.nb/topstory.html>

 

 

(*)  Conférence 8 mai 2009: http://www.argusleader.com/article/20090508/NEWS/905080334



Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 13:04
Pandémie et restrictions des libertés individuelles – partie III

 

Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 11:58

Une nouvelle grippe est née et un nouveau vaccin naîtra.


À force de regarder la panique télévisuelle et médicale, sorte de création de la peur, à propos de la grippe porcine ou du H1N1, je vois bien que ce qui devient important au sein de cette télé réalité journalistique, c’est le niveau de la cote d’écoute de la chaîne. Les médias le savent, faire peur ça marche, ça donne du piquant dans la vie des gens.


Mais qu’elles sont les conséquences réelles de cette sorte de répartition de l’information ? À qui cela sert-il … à la population ou à ceux qui ont tout intérêt à créer un vent de panique ? Comment saurons-nous à l’avenir séparer le vrai du faux - ce qui est dangereux de ce qui est bénin ? Comment saurons-nous faire face à des demandes ou des exigences de vaccinations généralisés des populations, avec des vaccins produits à la dernière minute, peut-être dangereux pour notre santé , comme cela l’a déjà été en 1976 et la réelle nécessité d’être vacciné ?


Je pose ces questions car il y a eu vent de panique même si la grippe n’est pas dangereuse pour l’être humain.

Alors comme citoyenne, c’est cette frénésie médiatique à saveur juvénile qui me fait peur - beaucoup plus que la venue d’une grippe pandémique.


Et puis, d’autres questions, d’un autre ordre, sont aussi sans réponses. Elles concernent les investissements, les profits, les nouvelles usines de fabrications de vaccins dans les pays en voie de développement, etc. Les voici :


1. Est-ce que l’entente de construction d’une usine de fabrication de vaccin avec SANOFI au Mexique le 9 mars 2009, a quelque chose à voir avec la nécessité de créer un marché de consommation pour les vaccins produits au Mexique ?


2. Est-ce que le fait que l’OMS ait donné des millions de dollars, en avril 2007 à l’Inde, au Brésil, à l’Indonésie, au Mexique et au Vietnam, pour produire des vaccins contre la grippe vient aussi jouer un rôle dans cette mise en marché post-daté du vaccin ?


3. Qu’elle est la relation entre le fait que la compagnie Baxter ait livré le 27 février 2009 des vaccins de la grippe contaminés dans plusieurs régions du monde et le fait qu’elle travaille depuis le 23 juillet 2007 sur le virus H1N1 avec le mandat de développer le vaccin attendu à l’automne contre le H1N1. ( Lors d’une expérimentation sur des vaccins, le virus de la grippe H3N2 a été contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire, entraînant le risque de produire un virus hybride qui pourrait se transmettre à l’homme. Cette manipulation avait été faite dans les laboratoires Baxter en Autriche. Ce produit contaminé a ensuite été envoyé à des sous-traitants en Slovénie, en Allemagne et en République Tchèque, qui ont découvert l’anomalie après avoir fait une injection sur des furets, qui en seraient morts. La compagnie Baxter avait ensuite confirmé que son vaccin expérimental avait été accidentellement contaminé par le virus H5N1 de la grippe.)



4.
Est ce qu’il y a une relation entre la monté en flèche de la valeur boursière des vaccins, les profits que cela engendre actuellement ( qui s’ajoutent aux milliards qu’elles faisaient déjà), et la médiatisation d’une éventuelle pandémie ?


Et puis finalement, pour faire suite à mes interrogations, je me suis demandée pourquoi l’éventualité d’une pandémie de la grippe porcine à incité la direction de l’hôpital Ste-Justine à organiser une très grosse mise en scène : soit d’engager des hommes de statures extrêmement impressionnantes ( vêtus de blanc, cravate noire, masqués), limitant le passage à toutes les personnes entrantes, les obligeant à se laver les mains et à répondre à des questions, telles des images de séries américaines à la « 24H Chrono » - et qu’en même temps, le même hôpital, au sein du Pavillon Marie-Enfant, situé dans l’est de la ville, n’a placé qu’une petite pancarte à l’entrée ? En quoi la pandémie attendue, était-elle plus dangereuse dans le pavillon principal situé dans l’ouest de Montréal et visité par les médias , que celui situé dans l’est de l’île de Montréal ?



Ce Goliath pharmaceutique semble s’amuser avec nous comme des pantins usés et fatigués, mais en même temps, bien malheureusement, le milieu médical sous les recommandations de l’OMS entre dans la danse avec lui.







Alors, ma dernière question est : Comment faire pour développer une vigilance sociale qui soit indépendante de l’information qui nous est communiqué via le téléviseur ?




Autres références:


Article du Gardian : Swine flu? A panic stoked in order to posture and spend

Article du Independant : Deborah Orr : We need to be inoculated against outbreaks of panic

Témoignage Congressman Ron Paul http://www.youtube.com/watch?v=TB5-Y08qbjo

OMS et son plan de réponse au pandémie de la grippe.
http://www.who.int/vaccines-documents/DocsPDF06/863.pdf


Le blog de Lina B. Moreco
, productrice, réalisatrice de films télévisuels et cinématographiques.



De : Lina B. Moreco
jeudi 7 mai 2009
sur Bellaciao
Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 10:51

« La grippe porcine  de 2009

              est  la grippe espagnole de 1918 ! »                                                                                                                                                           

                    Une arme bactériologique ?

 

 

                             
A. True OTT, PhD, ND


La pandémie de grippe « espagnole » de 1918-1919 qui a tué 20 millions de personnes a été la pandémie infectieuse la plus terrible de l’histoire humaine. Comprendre les origines du virus de 1918, ainsi que les raisons de son exceptionnelle virulence peut nous aider à prédire ce que pourront être les futures pandémies. On est parvenu à isoler l’ARN d’une victime de la pandémie de1918. Il s’agit d’un tissu pulmonaire conservé dans du formol et isolé au moyen de paraffine…. »

SOURCE : Science Magazine Report, 21 mars 1997. Dr Jeffrey Taubenberger et al.

http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/275/5307/179

 

Le rapport initial de Taubenberger a pu déterminer que le virus mortel de 1918 était un nouveau virus porcin qui s’était « recombiné » avec des fragments de virus aviaire (H5N1) et humains (H3N2) dans la structure même de leurs ARN.

 

Taubenberger a utilisé un programme d’ordinateur très complexe pour pouvoir permettre la combinaison des structures ADN et ARN. C’est ainsi qu’il est parvenu à reproduire, à « ressusciter » et à faire du « tueur » de 1918 une puissante arme biologique 6 années plus tard en 2003. Et comme l’avait effectivement prévu Taubenberger en 1997, des conspirationistes scélérats haut placés pourraient non seulement PREDIRE DE FUTURES PANDEMIES DE GRIPPE, mais aussi les DECLENCHER A VOLONTE à partir de fioles de laboratoires aux fins de pouvoir réaliser leurs programmes socio-économiques.

 

 

TOUT HOMME, FEMME OU ENFANT AUX ETATS-UNIS ET DANS LE MONDE ENTIER  devrait se sentir hautement concerné par le fait que la soit disant «  grippe porcine » ayant infecté et tué des êtres humains à Mexico, ainsi qu’en Amérique du Nord au cours de ce printemps et de l’été est un nouveau sous-type du virus A/H1N1 qui n’avait jamais été détecté chez les porcs, ni chez les humains, comme l’ont d’ailleurs confirmé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMSD) les Centres de contrôle des Maladies (CDC)à Atlanta, Géorgie. Ce nouveau virus de la grippe H1N1 est un triple recombinant qui comprend des segments de gènes d’origine humaine, porcine et aviaire.

SOURCE : http://www.ncsl.org/?tabid=17089

 

( Il est intéressant de noter, que le NCSL (Conseil National des Législatures d’Etat) est une bureaucratie non élue de décideurs politiques promulguée par Dixie Leavitt d’Utah, le père de Mike O. Leavitt, GURU DE LA PANDEMIE DE GRIPPE de l’Administration Bush.)

 

Cette définition publiée par le NCSL est IDENTIQUE aux premières découvertes de Taubenberger de 1997 qui ont permis de ressusciter le virus de 1918 6 années plus tard. Serait-ce là une bizarre coïncidence qui n’aurait aucun sens ? C’est à tout un chacun de décider.




 



image issue de Rense.com





La pandémie virale de 1918 a été la résultante directe de LA VACCINATION CONTRE LA TYPHOÏDE injectée à des millions de soldats au cours de la 1ère guerre mondiale.
Ce sont les laboratoires Rockfeller et des usines de Chine qui ont produit ces vaccins contre la typhoïde (= typhus abdominal) en 1916 après avoir récolté le pus de personnes infectées. Ces éléments infectieux ont été injectés à des porcs puis ont été mélangés à de l’albumine d’œufs de poule en vue d’être finalement injectés sous forme de vaccins à des êtres humains.


Rockfeller qui a toujours été un homme d’affaires astucieux a fourni aux deux camps (les allemands et les armées alliées) son cocktail vaccinal toxique et mortel.

Immédiatement après les vaccinations, de très nombreux soldats tombèrent malades. Ils souffraient d’une maladie baptisée à l’époque : infection para typhoïdique. Ils souffraient de nausées, de vomissements, de diarrhée et de pneumonies mortelles. La maladie s’est ensuite répandue dans le monde entier tuant pratiquement 50 millions d’innocents. (SOURCE : The horrors of vaccinations- Higgins, 1921.) Ce n’est que plus tard que l’establishment médical a faussement baptisé « grippe espagnole » le virus recombinant mortel répandu par accident par le vaccin de Rockfeller de la grippe aviaire de 1918.

Il est évident que l’empire pharmaceutique multimilliardaire de Rockfeller ne pouvait se permettre d’étiqueter cette pandémie pour ce qu’elle était en réalité : « la maladie des vaccins de 1918. »

 

Aujourd’hui tout est en place pour des mesures eugéniques génocidaires à grande échelle. Le monstre Frankenstein Taubenberger a été lâché. On a, en fait produit des centaines de millions de sérums de la grippe de 1918. Pour 1918 on peut parler d’accident. Cependant les camouflages qui ont suivi ont été et sont impardonnables. Ce qui se passe aujourd’hui est totalement inexcusable et criminel.

 

Notre Mère Nature ne recombine jamais « naturellement » des virus de grippe aviaire et porcine avec 3 virus de la grippe humaine. ( Il n’existe pas d’échanges de fluides corporels entre les humains, les porcs et les oiseaux au cours de relations sexuelles…Seuls des scientifiques malades, corrompus et pervers peuvent créer pareilles monstruosités.

 

Ce programme inhumain a-t-il des chances d’aboutir ?

 

Le Dr R.CARLEY répond par la négative… SI, EN MASSE, NOUS DISONS SIMPLEMENT  NON !

Dr Carley Newsletter, updates, 5 juin 2009.  




« La dépopulation devrait constituer la plus haute priorité de la politique étrangère des Etats-Unis vis-à-vis du Tiers Monde. »

Dr Henri Kissinger, cité par Leuren MORET
http://www.rense.com/general59/Kissingereugenics.htm




Robert Mc Namara, ancien président de la Banque Mondiale, ancien secrétaire d'État des U.S.A. qui ordonna les bombardements massifs du Viêt-nam, et un des instigateurs du PÉ.V (= Programme Elargi de Vaccinations):

 

« Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s'est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité. Comment? Par des moyens naturels: la famine et la maladie. »
 ('J'ai tout compris", no. 2, février 1987, Éd. Machiavel.)



 

 

lien vers l'article original en anglais:
http://educate-yourself.org/cn/ottswinefluweapoized1918spanishflu02jun09.shtml

Repost 0
Published by Expovaccins
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.