Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 14:00

ATTENTION!


Après des sites comme www.cancerducol-infos.fr (GSK) et www.tellsomeone.be (Sanofi Pasteur MSD), ce dernier en remet une couche avec un X° site-paravent,  www.protegetoi.be , un site faussement objectif et qui met gravement en danger la santé des jeunes femmes qui s'y laisseront prendre! Le site peut paraître à tort indépendant car ne présentant pas de façon claire la mention d'une firme MAIS il s'agit bien d'un X° site de Sanofi Pasteur MSD destiné à promouvoir son vaccin-poison sans citer son nom (les médecins étant été brieffés en amont!)


www.protegetoi.be , site attrape-nigaud s'il en est, fait appel aux techniques les plus viles de la désinformation:

- Il s'ouvre sur la représentation d'un journal intime, simulant l'univers familier d'une jeune fille afin de la mettre en confiance et de la "rassurer" (alors que, à moins qu'on ne l'apeure, la jeune fille n'a pas besoin d'être sans cesse rassurée...)

- Il faut cliquer sur les objets, sur le carnet pour qu'il s'ouvre et tous ces petits détails de com' contribue à rendre ce site attrayant et ce qui le sous-tend, une vaccination faussement protectrice!

- Parmi les objets "manipulables" à l'aide du clic de votre souris, vous trouverez un gsm dernier cri qui fait appel aux tendances des jeunes à "passer le mot" afin d'inciter la jeune fille qui visite ce site à en parler à ses amies, à les faire venir aussi, etc

- Dès qu'on ouvre le journal, un message demande même explicitement d'en parler à ses amies....


- Quand on ouvre le carnet, on voit qu'on parle uniquement du cancer du col de l'utérus, cancer dont on ne parlait pas du tout aux jeunes filles avant que la vaccination ne voit le jour et ce, alors que ce cancer est en régression sans vaccination depuis plus de 20 ans.

On voit "HPV" puis cancer du col de l'utérus puis autres pathologies liées au HPV alors que même la FDA (Food and Drug Administration, organisme d'agrément des médicaments aux USA) sait que le cancer du col de l'utérus ne saurait être causé par ce virus. En effet, la seule présence de ce virus n'est JAMAIS suffisante pour déclencher le moindre cas de cancer.
Le microbe n'étant rien mais le terrain étant tout.

- On voit un dessin-croquis d'un couple sur le point de s'embrasser et sans doute faire l'amour. Pour mieux manipuler la jeune femme et lui faire entrer dans le crâne que toutes ces âneries vaccinales ont leur place dans leur journal intime!

- Puis, dans la partie "Prévention", on peut y lire vaccination+ dépistage et évidemment, on présente en 1° la vaccination et puis seulement après le dépistage, un comble! Dans ce type de communication, ça saute aux yeux que les fabricants ne parlent du dépistage que "contraints et forcés" parce que sans en parler du tout, ils seraient juridiquement poursuivables!
LE DEPISTAGE, CONTRAIREMENT A LA VACCINATION EST EFFICACE ET SANS EFFETS SECONDAIRES: ON NE PEUT PAS EN DIRE AUTANT DE LA VACCINATION!

-  Dans la partie FAQ, on peut voir différentes questions et, évidemment, les réponses complètement biaisées de l'industrie:

1. On demande quels sont les effets des verrues génitales?

L'industrie parle de sensations gênantes, de démangeaisons, de saignements, etc

L'industrie ne parle évidemment pas des saignements, prurits, urticaires, sensations plus que gênantes et des vies détruites suite au vaccin....

2. Une autre question vise, avec sa réponse biaisée à faire apparaître le préservatif comme très imparfait alors qu'avec le risque de HIV, le préservatif doit rester de mise et que son rapport bénéfices/risques est bien plus appréciable que ne le sera jamais celui du vaccin.
Evidemment, comme la majorité des jeunes usent du préservatif, il fallait bien trouver un argument pour vendre quand même le vaccin. Il est là, il faut donc l'écouler! Vendre, encore et encore, toujours vendre, toujours plus!

3. A la question "Qui a intérêt à se faire vacciner?" la réponse extrêmement malhonnête dit que pour un effet optimum, le mieux est de recevoir le vaccin avant les premières relations sexuelles mais que le vaccin peut encore rester utile chez les femmes qui ont déjà entamé une activité sexuelle. Mais surtout, il est répondu que même si ces jeunes femmes sont déjà infectées par un type de virus HPV contenu dans le vaccin, la vaccination a encore un effet protecteur!


Ces affirmations péremptoires et extrêmement mensongères sont gravissimes parce qu'il ressort d'un rapport de la très officielle FDA américaine que la vaccination des jeunes femmes qui seraient (évidemment sans le savoir, aucun examen médical n'étant systématique avant cette vaccination!) déjà infectées par un ou plusieurs des virus HPV couverts par cette vaccination, accroît de 44,6% le risque de lésion du col par rapport aux filles dans cette situation mais NON vaccinées, voir ICI et ICI.

Lire ainsi et surtout croire aveuglément les propos fallacieux et honteusement mensongers de l'industrie peut donc nuire gravement à votre santé et à celles de votre(vos) fille(s), cela peut même lui donner le cancer même si vous ou elle pense se "protéger"! Quel scandale monumental!

4. Ensuite, on prétend expliquer le principe du fonctionnement du vaccin!Edifiant là aussi car on ose affirmer que si la personne est vaccinée, elle va développer des anticorps et qu'avec des anticorps, elle sera protégée. Rien n'est plus faux. Pourquoi? Parce que tout d'abord, moins de 70% des gens contaminés vace ce type de virus développent des anticorps or 90% des jeunes filles contaminées élimineront spontanément et sans séquelles ce type de virus endéans les 2 ans qui suivent l'infection. Cela signifie donc que, même sans développer des anticorps, le virus peut tout de même être éliminé. Par ailleurs, il faut aussi savoir que quand bien même on croit au principe réducteur que "production d'anticorps= protection", aucun vaccin n'assure une production d'anticorps chez 100% des vaccinés et ceci du fait des variantes immunologiques propres à chacun d'entre nous! Ainsi, même avec leurs mensonges, les industriels se contredisent et n'arrivent pas à apparaître justes, exacts et honnêtes dans leurs affirmations!

5. A la question cruciale, le vaccin est-il sûr? , on n'a évidemment que la pitoyable et grotesque réponse comme quoi il a été suffisamment testé et ce sur des femmes jusque 26 ans (mais on ne dit pas par contre qu'il n'a jamais été évalué sur des jeunes femmes de moins de 16 ans alors qu'il est pourtant recommandé chez des jeunes filles dès 12 ou même 11 ans dans certains pays!!) et que les problèmes se limitent le plus souvent à de la fièvre et une simple réaction locale du bras. Pourtant, à y regarder de plus près, on remarque déjà plus de 10 000 réactions sérieuses aux USA et une quarantaine de décès sans parler des chiffres du reste du monde.
Du décès par arrêt cardiaque à des attaques cérébrales, de l'asthme, des cas d'épilepsie chronique, des inflammations du pelvis, des pancréatites en passant par des réactions anaphylactiques anormalement élevées, on a là tout ce qui fait de ce vaccin, transgénique de surcroît, un des plus dangereux qui soit.


Selon nos estimations basées sur les chiffres du VAERS aux USA et le calcul à une même date du nombre de jeunes filles aux USA qui avaient déjà reçu au moins 1 dose de ce vaccin, on en arrive à un chiffre d'environ 1 réaction très sérieuse et préoccupante (pouvant déboucher sur un trouble définitif tout de même) pour 10 vaccinées: 10% c'est énorme quand on sait que la prévalence c'est à dire le risque de contracter les souches 16 et 18 de HPV sur le sol américain est de seulement 2,3% et le risque que celles-ci engendrent à très long terme un cancer de 0,069%!

6. Ils répondent aussi que la vaccination protègera contre les souches concernées et laissent entendre que c'est "à coup sûr" qu'il protègera pour celles-là. C'est FAUX! Même pour ces souches-là, la personne peut être infectée après le vaccins. Les anticorps ne font pas tout!

7. Dans vaccination, où, quand, comment? Ils avouent eux-mêmes, comme nous le dénoncions plus haut: "Un examen gynécologique préalable n’est pas nécessaire" ! Autrement dit: même déjà infectée par les souches en questions, on fait courir un risque accru de cancer du col à la future vaccinée!!

8. Ils parlent de la vaccination pour les garçons. Chose qui n'est pas encore à l'ordre des jours disent-ils mais sachez qu'ils font tout pour, souvenez-vous, il faut écouler le vaccin et ce à un maximum de monde! Non seulement ils ont déjà introduit des demandes pour que les garçons rentrent dans les "recommandations officielles" et qu'ils reçoivent aussi une autorisation de mise sur le marché pour cette future catégorie d'autres cobayes humains mais en plus, ils ont également introduit des demandes aux USA pour autoriser le vaccin pour les femmes de 26 à 45 ans!

Voyez cette vidéo sur leurs voeux de vacciner aussi les garçons:




Gardasil danger propagande
envoyé par GClinton. - Regardez les dernières vidéos d'actu.




Mais pendant ce temps-là, pendant que vous goberez aveuglément la propagande des firmes en mettant votre santé ou celle de votre fille en danger, l'industrie, elle, pense à se protéger! Déjà, une loi votée sous l'administration Bush empêche de mettre juridiquement les laboratoires en cause pour les dégâts occasionnés par leurs vaccins-poisons.

Ici, avec ce type de site, l'industrie a tout prévu mais quelle jeune fille naïve qui tombera sur ce site ira aussi dans la rubrique "mentions légales" et comprendra la portée de ces lignes:

"Informations proposées sur le site:

S.A. EURO RSCG Brussels gère et adapte en permanence le contenu de ce site afin de donner aux visiteurs les informations les plus pertinentes mais n'a aucune obligation de contenu et peut, à ce titre être considéré comme une source d'information partiale et lacunaire. Le but de ce site est d'informer au mieux les visiteurs. S.A. EURO RSCG Brussels  ne peut encourir aucune responsabilité en ce qui concerne l'exactitude ou le manque d'exhaustivité des informations qui sont consultées sur ce site et ce, en raison de la nature changeante et évolutive des sujets traités. Les informations publiées sur le site sont de nature générale, et n'ont pas été conçues pour répondre à un besoin individuel. Elles ne sont pas nécessairement complètes, ou mises à jour rétroactivement. Le contenu du site (y compris les hyperliens) peut être adapté, modifié ou complété à tout moment sans avertissement ni communication aucune. S.A. EURO RSCG Brussels  décline toute responsabilité en cas d'usage inapproprié ou frauduleux des données communiquées sur le site.

Responsabilité du visiteur:

En accédant aux informations proposées par le site, l'utilisateur renonce à toute réclamation ou recours quel qu'il soit concernant l'usage des données ou des informations mises à sa disposition sur le site contre S.A. EURO RSCG Brussels. La responsabilité de S.A. EURO RSCG Brussels  ne pourra en aucun cas être engagée en cas de dommage de quelque nature que ce soit, qu'il soit consécutif ou fortuit. De même, en accédant aux informations proposées par le site, l'utilisateur accepte d'assumer tous les risques inhérents à l'utilisation de celui-ci et de renoncer à toute réclamation contre S.A. EURO RSCG Brussels
."


Vous voilà donc prévenues: si en ayant cru aux mensonges distillés sur ce site, vous voilà avec un cancer du col CAUSE par le vaccin contre le cancer du col (un comble!), vous ne pourrez pas vous retourner contre les éditeurs de ce site qui auront pourtant eu une lourde responsabilité!


Il va sans dire que l'appel aux témoignages qui seraient vite mis en ligne sur ce site ne se voudra pas le reflet du mécontentement croissant vis-àvis de cet Xième vaccin-poison et que ce n'est pas là que les innombrables victimes et familles de victimes trouveront de quoi s'épancher!


Nous invitons donc à la plus grande prudence vis-à-vis de ce type de sites purement commerciaux, mais non présentés comme tels, en contravention flagrante avec les codes de déontologies auxquels souscrivent les dites industries. Face à ces dérives qui peuvent au sens propre du terme briser VOTRE vie ou celle de tant d'autres qui vous sont chères, nous ne pouvons qu'applaudir à des initiatives comme celle des parlementaires communistes français qui ont fait une
proposition de loi visant à interdire la publicité auprès du public pour les vaccins mais hélas, nul doute que la majorité parlementaire sera fidèle au président Sarkozy dont le frère est largement engagé dans cette si "noble" industrie pharmaceutique...

Nous vous rappelons aussi que même la mutualité française invite à la prudence sur cette vaccination de masse sur son site....





" Mépris des drois parentaux, innocuité douteuse, corruption... Cette nouvelle vaccination obligatoire (les firmes ont essayé de la rendre obligatoire aux USA!) ne devrait pas du tout faire mal!"

image issue de
SAHM-In-Training

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.