Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 20:32




CONFERENCE DU  DR BERNARD RIMLAND

 

AUTISME ET VACCINATIONS : "LEVEZ LA MAIN ! "   

                             

 http://www.youtube.com:80/watch?gl=CA&hl=en&v=OsnL9yHApIA

 

 

Dr B.Rimland : J’espère que l’on pourra diriger la caméra vers le public !

 

Dr Rimland : Si jamais vous êtes parent d’un enfant autiste, je vous prie de bien vouloir vous lever.

 

Dr Rimland : Si votre enfant est l’un de ceux qui sont devenus autistes après avoir reçu une vaccination ou si vous pensez ou êtes convaincu que c’est un vaccin qui a provoqué l’autisme chez votre enfant, veuillez s’il vous plaît lever la main.

 

Dr Rimland : Si vous pouvez montrer au moyen de documents, photos, vidéos ou quelque document que ce soit que votre enfant était parfaitement normal et est devenu autiste après les vaccinations, veuillez s’il vous plaît agiter le bras…

 

Dr Rimland : Pouvez-vous voir cela ? J'espère que cela pourra être vu sur CBS....


Merci beaucoup !

 

 
CBS n’a jamais diffusé cette vidéo!



Note d'Expovaccins:

Nous insistons sur les faits suivants:

1°) Il existe deux types d'autisme: l'autisme inné (dit "de naissance") qui survient très tôt dans la vie de l'enfant et l'autisme appelé "autisme régressif", ce dernier ne se manifestant qu'après un certain stade du développement de l'enfant qui avait toujours été parfaitement normal et harmonieux jusqu'alors.

2°) Ce n'est pas parce que les vaccins ne sont pas la cause de 100% des cas d'autisme, tous types confondus que l'on peut rationnellement nier ce lien. Une augmentation de 700% des cas d'autisme ne saurait en effet être d'origine génétique. Et en ce qui concerne la façon différente de procéder aux diagnostics, elle n'explique pas non plus la cause de cette augmentation gigantesque. Où sont donc les autistes de plus de 20 ans? Nous sommes en droit de nous interroger...

3°) Différentes études scientifiques ont démontré par a+b que le mercure des vaccins était en mesure d'engendrer des lésions neurologiques sévères dont une des conséquences, mais pas la seule, peut s'avérer être l'autisme.

4°) Puisque l'on sait le mercure des vaccins toxique, comment a-t-il pu se retrouver (et se retrouve encore, quoi qu'on en dise) dans nombre de vaccins alors que ceux-ci s'adressent justement à des gens sains, en majorité?

"
Certains documents révèlent que le laboratoire Eli Lilly, premier utilisateur du thimérosal, était depuis le début au courant de la nocivité de ce produit, pouvant entraîner des dégâts importants et même causer la mort chez les animaux et les êtres humains. C'est ainsi que, dès 1930, cette société a testé le produit chez 22 personnes souffrant de méningite terminale, elles sont toutes rapidement décédées ! Le laboratoire Eli Lilly n'a jamais fait mention de la catastrophe et, bien au contraire, a déclaré le thimérosal parfaitement sûr ! A cette époque, en 1935, les chercheurs du laboratoire Pittman Moore, lui aussi fabricant de vaccins, préviennent de leurs essais cliniques défavorables au thimérosal.

Le laboratoire Eli Lilly déclare ne pas être au courant ! 50 % des animaux vaccinés par Pittman Moore tombant malades, les chercheurs de la société déclarent le conservateur inadapté à l'usage chez le chien !

Cela n'empêcha pas l'armée américaine de vacciner certains soldats pendant la Seconde guerre mondiale à l'aide des vaccins
Lilly !

Beaucoup plus tard, en 1967, une étude parue dans "Applied Migrobiology" établit la responsabilité du thimérosal dans la mort des souris vaccinées à l'aide de vaccine enrichie de ce conservateur !
Il aura fallu attendre 1971 pour que le thimérosal soit enfin considéré, par le laboratoire Lilly, comme toxique cellulaire, à la concentration d'une part par million (1 ppm), soit 100 fois moins que dans les vaccins courants !"

source: Geocities



5°)  Le rôle toxique des vaccins dans la genèse de l'autisme est complexe et ne saurait se limiter au seul mercure. S'il a en effet été prouvé que cette substance éminemment toxique peut générer de tels troubles, d'autres aussi peuvent faire de même car, précisément, les vaccins contiennent d'autres substances neurotoxiques comme par exemple l'aluminium, utilisé dans une majorité de vaccins. Des vaccins comme le DTC et le vaccin hépatite B peuvent donc eux aussi engendrer l'autisme et pas seulement le ROR comme on croit souvent. Dans ce dernier cas, outre le mercure, c'est le virus vaccinal lui-même qui peut être à même d'engendrer l'autisme. En effet, comme l'ont démontré les travaux du Dr Wakefield, c'est en érodant la muqueuse intestinale de l'enfant que le virus vaccinal agit de façon néfaste. Celui-ci, de par sa persistance anormale in situ, va irriter la muqueuse, la rendant anormalement perméable à des molécules courantes incomplètement digérées (surtout le lactose et le gluten), lesquelles vons pénétrer le courant sanguin et rejoindre le cerveau via la barrière hémato-encéphalique où elles pourront léser des circuits neuronaux c'est à dire des réseaux de cellules nerveuses d'où des phénomènes comme l'autisme régressif justement.


“C’est une véritable épidémie … Il est grotesque de prétendre qu’il n’existe aucun lien entre l’autisme et la vaccination sauf des coïncidences. La vérité est que des enfants sont blessés par les vaccinations."



Dr. Bernard RIMLAND

Directeur et fondateur du Autism Research Institute Of San Diego







Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.