Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 20:34

Dr-Tenpenny-s-library-Newsletter.jpg

 

Dr Sherri Tenpenny’s Newsletter, 2 juin 2012.

 

Le tétanos est une maladie infectieuse provoquée par la toxine du Clostridium tetani, un bacille que l’on trouve dans le sol, comme dans les excréments d’animaux. Le bacille devient actif dans des milieux anaérobiques. Il ne peut donc être actif en présence d’oxygène. En contact avec l’oxygène les bacilles se transforment en spores résistantes ne pouvant se développer que dans un environnement anaérobie.

 

Aux Etats-Unis, depuis 1947, quand la maladie a été rapportée sur un  plan national, les cas de tétanos ont diminué de plus de 95% et les décès par tétanos ont diminué de plus de 99%.

 

Alors que le tétanos est une infection grave, il n’est pas uniformément mortel. Le rapport  sur le tétanos de 2011(USA)  montre que 87% de ceux qui avaient contracté le tétanos ont guéri complètement.

 

Etant donné que le C.Tetani peut se trouver partout dans l’environnement, une évaluation approfondie, ainsi que le traitement et le lavage complet des plaies avec utilisation de peroxyde d’hydrogène (H202) sont très importants pour la prévention du tétanos.

 

Les vaccins antitétaniques

 

On constate souvent que le vaccin antitétanique de routine  est le plus difficile à abandonner. Nous avons été complètement conditionnés à croire que toute coupure, toute petite plaie nécessite un vaccin de rappel pour éviter le tétanos. On nous a également dit que le risque du tétanos était plus grand que les risques du vaccin – parce que dans chaque cas, le vaccin est « tout à fait bénin » !  Il existe plusieurs sortes de vaccins antitétaniques : dT,TT et DtaP. Les vaccins antitétaniques contiennent les ingrédients suivants : extrait bovin, aluminium, 2-phénoxyéthanol, formaldéhyde. Les problèmes associés à chaque type de ces vaccins  sont décrits de le « Vaccine Research Library » du Dr Tenpenny.

 

Tetanos-bacille.-jpg.jpg

 

Les vaccins antitétaniques ne garantissent pas une protection contre l’infection

 

Selon l’ouvrage « Vaccine Illusion », l’efficacité des vaccins antitétaniques n’a jamais fait l’objet d’essais cliniques contrôlés randomisés (RCT). En fait, la seule «  preuve » qui existe quant à l’efficacité du vaccin est la diminution des cas de tétanos chez les soldats de la deuxième guerre mondiale comparativement à ceux de la première guerre mondiale. (Référence : Vaccine Illusion, de Tetyana Obukhanych, PhD (2012-02-17) (Kindle Location 168-169)

 

En fait, il existe un graphique intéressant dans le rapport du CDC http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6012a1.htm

qui illustre le taux de vaccinations chez les personnes qui ont fait le tétanos. Parmi les 233 cas de tétanos, 5 avaient reçu 3 fois le vaccin et 24 autres avaient reçu 4 vaccins antitétaniques ou même davantage !  

                                                                                                                   

La section “tétanos” de l’étude : Infections and vaccines in the etiology of antiphospholipid syndrome montre que les anticorps antitétaniques peuvent, par un processus de mimétisme moléculaire, présenter des réactions croisées avec les glycoprotéines β2GPI, créant ainsi de graves maladies autoimmunes pouvant induire un risque de thrombose et de maladies autoimmunes.

 

Conclusions

 

1.     Le tétanos, bien qu’étant une maladie grave, s’avère être moins mortel que beaucoup d’autres maladies. Il n’est pas uniformément mortel.

 

 2.     Le tétanos peut être évité par de bons soins et une bonne hygiène des blessures. Il s’agit de laisser saigner la plaie pendant quelques minutes. Il faut ensuite laver convenablement la plaie avec de l’eau savonneuse et du peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée)

 

 3.     Il est possible que vous vous soyez fait vacciner quatre fois et malgré tout faire un tétanos. Un vaccin antitétanique n’est pas une garantie de protection.

 

 4.     Les vaccins antitétaniques ne sont pas bénins. Ils peuvent présenter des effets secondaires graves.

 

 5.     Les vaccins antitétaniques contiennent des produits chimiques toxiques, y compris de l’aluminium, du formaldéhyde et du 2-phénoxyéthanol.

 

Dr Sherri Tenpenny’s Newsletter, 2 juin 2012

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

sofiane 13/03/2016 15:49

bonjour Dr Sherri Tenpenny
svp pouvez vous me répondre
je suis un homme 30 ans et lorsque j'avais 17 ans jete piquer légèrement par un fil d'attache en acier sur mon doigt mais vite j'avais un gonflement très important sur ts le doigt et des douleur insupportable sur mon doit et les deux doigt a cote j'ai vu un médecin qui ma demande de voir mon carnet de vaccin et puis il ma donne des injections et des anti-biotique mais jete jeun et je savais même pas qsq j'ai exactement ou qsq il ma donne comme traitement bref j'ai suivis le traitement et c'est calma après un mois environ mais pas totalement car a ce jours j'ai une petit déformation sur mon doigt et un petit gonflement et une légère douleur commence a apparaître ces dernier jours la question
- es que après ts ce temps 13 ans environs cette blessure peut me provoque le tétanos
- es que ces douleur qui commence a apparaître ces dernier jour peuvent être dangereuse
je vous remercier et je m'excuses pour les erreurs orthographe car je suis pas français et j'habite pas en France

nath 21/12/2015 11:05

Le vaccin contre l'anatoxine tetanique est obligatoire en France devant la sévérité de ce mal. C'est une des maladies les plus douloureuse qui existent, ses douleurs sont comparables à celles du feu, le nombre de décès n'est pas non plus négligeable malgré les progrès de la science et l'administration de médicaments de plus en plus pointue en hôpital, il reste 30 à 50 pour cent de décès. C'est cet ensemble qui fait qu'il est criminel de ne pas administrer ce vaccin, même si il n'est pas dépourvu d'effets secondaires selon le terrain ou il est injecté.. On ne peut être vacciné naturellement suite au contact avec le bacille tetanique car c'est sa toxine et non ce bacille qui présente ce danger. C'est la combinaison d'anatoxine tétanique et d'adjuvants qui "réveillent" le systèmes immunitaire au point d'injection qui fait l'immunité. ( même principe que les sérums contre les venins-toxines) le problème n'est pas l'efficacité du vaccin car 9 pour cent de la population européenne mourrait à cause de cette anatoxine tetanique avant vaccination massive. (et plus en temps de guerre) le souci d'aujourd'hui c'est de trouver des adjuvants causant moins d'effets secondaires que ceux disponibles actuellement. En attendant, il paraît plus sûr de se protéger et éventuellement de faire vérifier si l'immunité contre cette toxine est toujours présente avant éventuelle vaccination.

coeurbreton 14/04/2016 17:02

http://www.repenser-la-medecine.com/quotidien/non-classe/le-tetanos-partie-14/

Esque les médecins se font vacciner du Tétanos? 07/07/2015 20:36

Esque les médecins se font vacciner du tétanos?

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.