Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 20:55

Enfants autistes

Trouver une aide immédiate

Enfant-autiste-vactruth.jpg

Jennifer Hutchinson 1er juin 2012

 

 

Je reviens d’une conférence  traitant des moyens de venir en aide à des enfants autistes. Deux choses m’ont chaque fois frappée dans les conversations que j’ai eues avec les parents, les grands-parents et les professionnels de santé.

 

La première est la détermination inébranlable des parents de se battre pour pouvoir rendre la santé à leurs enfants. Il s’agit véritablement d’un combat,  même plutôt d’une guerre comme l’a souligné le Dr Wakefield dans son introduction. Pour ces parents la recherche d’un remède, comme la recherche de la justice vaut plus que tout au monde.

 

La seconde chose qui m’a frappée, c’est l’intelligence et les connaissances de ces personnes. Elles se doivent en fait d’être vraiment brillantes pour pouvoir accomplir leur propre recherche, mettre toutes les pièces du puzzle ensemble pour pouvoir mener leurs enfants vers la guérison.

 

A partir de cette conférence, comme de ma propre expérience quand j’ai aidé mon petit-fils à guérir, je présente ici cinq pistes pour pouvoir venir en aide immédiatement à des enfants autistes.

 

Ne démissionnez pas

 

Toutes les histoires que j’ai entendues sur les cas d’autisme sont pratiquement identiques. L’enfant qui était tout à fait normal se fait vacciner, il commence à régresser et devient autiste. La suite peut différer, mais le point essentiel est toujours le même : «  mon enfant est devenu autiste à cause du vaccin. »

 

Les histoires de guérison sont également très semblables. Les thérapies peuvent varier, mais les enfants finissent par guérir de l’autisme. Des parents avec lesquels j’ai pu parler m’ont dit qu’ils ont utilisé plusieurs méthodes le SGSC ( la diète sans gluten et sans caséine) la thérapie ABA ( analyse comportementale), le HBOT ( l’oxygénothérapie hyperbare) et la chélation. Ces parents ont pu enregistrer d’importantes améliorations avec chacune de ces thérapies. Tel fils qui n’avait plus parlé depuis trois ans, recommence à parler. Il apprend à lire et se fait des amis.

 

D’autres parents ont eu recours à l’oxygénothérapie hyperbare, à l’analyse comportementale ABA, à des injections de vitamine B12, ainsi qu’à un régime spécial (SCD Specific Carbohydrate Diet). Ils ont obtenu des résultats identiques.

 

J’ai entendu des douzaines d’histoires d’enfants qui ont récupéré grâce à des thérapies biomédicales et comportementales ou la combinaison des deux. Beaucoup de parents m’ont dit aussi avoir connu du succès avec la formation à l’intégration sensorielle (Sensory Integration Training) , l’utilisation de probiotiques, d’acides aminés, d’acides gras omega-3, d’enzymes, de vitamines comme par exemple la vitamine D3, l’ostéopathie, la chiropraxie, la thérapie cranio-sacrée.

 

Un trait commun à toutes ces histoires : bien que ces parents aient utilisé plusieurs thérapies, ils n’en ont jamais utilisé qu’une seule à la fois, pendant un mois ou deux pour pouvoir vérifier son efficacité.

 

Quoique vous puissiez penser de la guérison, rappelez-vous toujours qu’il s’agit d’un processus qui demande du temps et des efforts.

 

Ne vous taisez surtout pas

 

Vous avez pu vous rendre compte de ce qu’un vaccin était susceptible de provoquer chez votre enfant. Et vous avez vu ce que peuvent produire des thérapies biomédicales et comportementales pour traiter l’autisme. Vous avez donc une obligation, une responsabilité de donner à d’autres l’occasion d’entendre la vérité et de pouvoir apprendre. Parlez, parlez à tous ceux qui peuvent entendre : vos amis, les membres de vos familles, les médias locaux, nationaux, vos représentants politiques. Partagez vos connaissances sur les diagnostics, les symptômes, les thérapies, les résultats obtenus. Faites voir les vidéos de votre enfant avant et après vaccination si vous en disposez. Ecrivez, participez à des blogs… Avec internet il n’y a pas de limites.

 

Soyez préparés à vous entendre dire que vous êtes fou, membre d’une secte, que vous êtes ignorant ; que vous faites courir des risques à d’autres enfants en ne  faisant pas vacciner les vôtres. N’arrêtez surtout pas de parler quoi que l’on puisse dire de vous. Vous savez ce que vous avez pu constater ; vous savez pourquoi cela est arrivé. Il faut que vous en informiez le monde.

 

Finalement, n’oubliez pas de rapporter les dommages vaccinaux au VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System). N’attendez pas que votre médecin ou l’hôpital le fasse. Ils ne le feront peut-être pas. C’est à vous de le faire.

 

Ne soyez pas inactif

 

Il est normal d’être en colère quand votre enfant souffre d’autisme et que vous savez que la chose aurait pu être évitée. Vous savez aussi que les médecins et le gouvernement sont responsables et ne l’admettront jamais. Ils nient toute relation entre vaccins et autisme. Ils ne financent pas d’études sur la sécurité des vaccins. Ils ne rendent pas obligatoires des couvertures d’assurances pour les traitements qui pourraient rendre la santé à vos enfants. En bref, ils ne vous aideront pas à résoudre les problèmes qu’ils ont eux-mêmes provoqués. Comment pourriez-vous ne pas être en colère ?

 

Bien qu’au début la colère puisse vous donner des ailes ; elle peut aussi vous freiner si vous y restez coincés. Essayez de vous en défaire. Comme le disait Jenny McCarthy, essayez de dépasser votre colère pour pouvoir avancer.

 

Ne faites pas cavalier seul

 

Le fait d’avoir un enfant autiste peut vous isoler. Souvent la famille, les amis disparaissent, vous laissent tomber parce qu’ils ne se sentent pas capables de vous aider ou parce qu’ils ne le veulent pas. Pourtant, une aide vous est absolument nécessaire.  Cette aide est en fait disponible et vous n’avez même pas à quitter votre maison pour l’obtenir. Pensez au pouvoir d’internet. Cherchez des organisations comme AutismOne, Generation Rescue, The National Autism Association, The Canary Party, Thinking Moms Revolution. Et il y en a encore beaucoup d’autres. Recherchez sur Google les associations qui s’occupent de l’autisme. Vous les trouverez.

 

Vous pouvez aussi avoir recours a Facebook où vous pourrez trouver une incroyable source de réconfort. Vous y trouverez des gens qui vous comprendront, qui deviendront vos amis, votre famille. Une famille ne juge pas, ne critique pas, ne vous rend pas coupable. Cette famille vous aidera à vous reconstruire ; elle se réjouira avec vous de chaque progrès que pourra faire votre enfant ; elle vous encouragera dans les difficultés. Bientôt, vous vous retrouverez à faire de même, à aider, encourager, rendre espoir et cela même sera aussi pour vous une guérison.

 

Ne décevez pas votre enfant

 

Vous êtes le plus puissant défenseur de votre enfant. C’est vous qui l’aimez plus que n’importe qui. C’est vous qui le connaissez le mieux. C’est de vous que dépendent tous les besoins de votre enfant. Il compte sur vous pour que vous lui trouviez les meilleurs médecins, les meilleurs thérapeutes, pour lui trouver le meilleur environnement scolaire, pour lui trouver des amis, pour lui fournir une alimentation saine…

 

Votre enfant autiste peut être perturbé et craintif. Tout peut être ou trop bruyant ou trop lumineux. S’il ne parle pas, personne ne peut le comprendre. Il ne peut demander ce qu’il souhaite ou ce dont il a besoin.

 

Le fait qu’il sache que vous l’aimez et l’acceptez d’une manière inconditionnelle, fera toute la différence dans ses batailles quotidiennes.

 

Un tout grand merci

 

Je veux ici remercier les organisateurs et le public de la conférence organisée par « Autism One/Generation Rescue » parce qu’ils sont dans l’action. Je leur dis : vous parlez haut et clair ; continuez à faire ce que vous faites. Parce que finalement la vérité triomphera. Et alors il est possible que cette folie (vaccinale) puisse prendre fin. 

                                                  

http://vactruth.com/2012/06/01/5-ways-help-autism/                                    

 

"La Vérité doit être sans cesse répétée parce que l'Idée Fausse est aussi constamment répandue et pas par quelques uns, mais au contraire par la multitude. Dans la Presse et les Encyclopédies, dans les Ecoles et les Universités, partout l'Idée Fausse exerce son emprise, contente et à l’aise de savoir qu'elle a la Majorité de son côté." Johann Wolfgang von Goethe

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Saja 14/11/2016 10:56

Svp ki peut m'aider avec des astuces pratiques et des trucs pour ameliorer l'etat de mon élève.merci d'avance

eyang 25/08/2016 12:11

Suis en afrique et mon fils a 6 ans il est autiste parle paa mange pas seul n fixe pas...etc comment faire pour laider?

hurel 12/09/2015 23:47

il faut arreter de defendre nos chers psy,medecins,et proteger ces foutus vaccins de m...!mon fils autiste regressif est pris en charge par le biomedical.ce n est qu apres un an de recherche,de combat que nous sommes bien entoures pour guerir,j ai bien dit guerir mon enfant!c est mon but et on y arrivera!c est L etat l autiste qui se mure dans le mensonge,silence et stereotype le handicap,qui fixe la lumiere de trop pres à ne pas voir la vie des famille en guerre pour retrouver leur enfant!arretez de nier,il y a bien une cause cachèe!

warda 30/03/2015 00:03

Bonjour,moi

Marielle 16/10/2014 23:43

L'autisme est une défaillance dans le maillon génétique,mon fils est atteint d'autisme de haut niveau et dès les premières heures il y avait déjà des signes,de plus il n'est pas vacciner...Il fait d'énormes progrès grâce aux efforts de tous car l'autisme c'est avant tout répéter et répéter les apprentissage,les automatismes une fois débloquer et valoriser fonctionne bien.De plus l'autisme n'est pas une maladie qu'on soigne puisque ce n'est pas une maladie mais une particularité à voir la vie autrement ,c'est un handicap mais pas une maladie;Merci de respecter aussi les familles qui vous lisent et qui peuvent malheureusement croire les personnes comme vous.

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.