Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 16:19

POLIO-1.JPG

 

L’histoire montre que la polio a été provoquée par l’exposition aux pesticides. Elle a été éradiquée avec la chute dans l’utilisation du DDT.

 

 Jonathan Benson, Natural News ,25 juin 2012

 

L’un des arguments les plus habituels qui sont utilisés pour défendre les vaccinations, c’est la conviction que c’est grâce aux vaccins que les épidémies du passé, telles la polio et la variole ont été éradiquées grâce aux  vaccinations. Une recherche récente menée par Jeffry Aufderheide de Vactruth explique non seulement que cette prétention ne correspond pas à la réalité, mais aussi pourquoi les pesticides peuvent avoir, en premier lieu, été responsables de la flambée de ce type de maladie.

 

Aufderheide cite plusieurs études qui montrent que l’utilisation massive de produits chimiques comme le dichlorodiphényltrichlorethane ou DDT et l’heptachlore qui ont été utilisés après la deuxième Guerre Mondiale ont effectivement exacerbé les maladies virales aux Etats-Unis.

 

Un graphique montre clairement que la production et l’utilisation de pesticides au cours de la moitié du 20ème siècle sont directement corrélées aux pics de polio, y compris les plus terribles épidémies de polio de l’histoire qui se sont produites en 1952.

  

Voici ce graphique :

 

GRAPH-polio-pesticides.gif

  http://vactruth.com/2012/06/03/7-trivia-facts-about-polio/

 

 

Selon un rapport réalisé par le Secrétariat de l’Intérieur (USA) qui fut présenté devant le 85ème Congrès en 1958, la poliomyélite n’est véritablement devenue un problème qu’après les années 1940 quand des industries chimiques ont commencé à produire de vastes quantités de DDT, d’Heptachlore, de Dieldrine, de Tetraethylpyrophosphate (TEPP) , de Malathion, d’Hexachloride de benzène (BHC) et autres pesticides à usage agricole. Avant cette époque, la polio n’était pratiquement pas aussi virulente ou problématique que le pensent nombre de personnes.

 

A mesure que le DDT et autres pesticides ont été éliminés, les cas de polio ont commencé à baisser. Ceci permet de penser que les vaccins n’ont pas été les premiers éléments responsables de l’éradication de la polio. Des améliorations dans les mesures d’hygiène qui sont à peine évoquées par les autorités sanitaires ont également joué un rôle majeur dans l’éradication de la poliomyélite.

 

Le lait contaminé par des pesticides a aussi été responsable des épidémies de polio

 

Au cours des années 1950, de nombreuses personnes sont devenues malades après avoir consommé du lait contaminé qui a finalement dû être retiré du commerce au cours des années qui ont suivi. Il était connu que le lait contaminé était un des premiers vecteurs de la poliomyélite et qu’il était responsable de l’extension de la maladie jusqu’au moment où les pesticides qui le contaminaient furent finalement supprimés.

 

Il est intéressant de remarquer que les maladies induites par la consommation de lait ont contribué à l’obligation de la pasteurisation du lait. Mais c’étaient les pesticides et leur tolérance pour le virus de la polio et non le fait que le lait était cru qui a été responsable de l’extension de la maladie. La croyance que le lait cru est intrinsèquement dangereux est toujours fort répandue aujourd’hui, alors que peu de personnes ont la moindre idée du rôle qu’a joué le lait contaminé par les pesticides dans la diffusion de la maladie et particulièrement de la polio.

 

A la même époque que les dangereux pesticides étaient retirés et que les conditions d’hygiène s’amélioraient, les autorités ont autorisé un vaccin polio qui devait, selon eux éradiquer la maladie. Le moment précis où cette stratégie a été lancée devait plus tard être utilisé pour prétendre que c’était le vaccin et non les mesures prises sur le plan agricole et sanitaire qui avaient mis fin à la polio.

 

L’histoire révisionniste continue à alimenter le mythe que ce sont les vaccins qui ont éliminé les maladies

 

C’est par la manière dont les compagnies pharmaceutiques et les producteurs de vaccins ont, pendant des années, influencé les autorités sanitaires que le mythe du vaccin qui éradique les maladies a prévalu. En vérité, on a pu voir que le vaccin antipoliomyélitique a effectivement provoqué de nombreux symptômes de paralysies associées à la polio, y compris en Inde où on a enregistré une augmentation de 1.200% d’augmentation des Paralysies Flasques Aiguës (PFA) depuis les campagnes massives de vaccination à travers tout le pays.

 (http://www.naturalnews.com/035588_polio_vaccine_India_paralysis.html).

 

Pour une information plus complète sur la question consultez : 7 Trivial Facts About Polio de Jeffrey Aufderheide

 

 http://vactruth.com/2012/06/03/7-trivia-facts-about-polio

 

Sources de cet article :


http://vactruth.com/2012/06/03/7-trivia-facts-about-polio/

http://www.raw-milk-facts.com/

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.