Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 19:01

Dr Tim O’Shea :

Dr-Tim-O-Shea-gros-plan.JPG

à l’attention des parents :

   

Ce qui suit concerne la décision la plus importante que vous pourrez jamais prendre au sujet de vos enfants

 

Informez-vous sérieusement avant de vacciner !  

 

Une grande partie des résultats de la recherche sur les vaccinations est exclue des médias, et aujourd’hui l’industrie du vaccin est en état de panique ; elle ne parvient plus à cacher ses secrets. De plus en plus de gens s’informent sur les dégâts que les vaccins peuvent provoquer chez leurs enfants ; ces parents ont recours aux formules d’exemption ou décident de ne pas vacciner.

 

Même si vous connaissez un peu la littérature vaccinale, n’auriez-vous pas envie de connaître ce que les scientifiques qui ont mis les vaccins au point depuis des décennies, ont dit à leur sujet ? Ou allez-vous vous fier à ceux qui gagnent leur vie en vendant des vaccins ? Allez-vous tacitement leur faire confiance pour la décision la plus importante que vous ayez à prendre pour la vie de votre enfant ?

 

C’est exactement ce que font la plupart des gens. On pourrait comparer cette situation à une personne qui voudrait acheter une voiture Ford et qui se contenterait de la seule information d’un revendeur de la marque, sans chercher une information ailleurs. Sauf que dans le cas qui nous occupe les choses sont bien plus graves : il s’agit de la formation même du système immunitaire de votre enfant et qui déterminera son état de santé futur.

 

Nous sommes choqués que de nombreux médecins connaissent l’information que nous détaillons dans notre livre Vaccination Is Not Immunization et qu’ils ne vaccinent pas leurs propres enfants.

 

En tant que parents, croyez-vous vraiment que les vaccins peuvent réellement protéger votre enfant de la maladie ? Avez-vous des inquiétudes par rapport au fait que votre enfant pourrait devenir autiste, faire de l’asthme, des allergies  ou même mourir comme c’est le cas dans la mort subite du nourrisson ? Il ne s’agit nullement de théories. Ce sont des choses qui arrivent à des millions de bébés Américains. La plupart des autres pays du monde recommandent moins de la moitié des vaccins que nous donnons aujourd’hui à nos enfants.

 

Ce que vous lirez dans mon livre pourrait beaucoup vous choquer. C’est là ce qui m’est arrivé quand j’ai commencé mes recherches sur les vaccins et leurs suites. Ce sont les centaines d’heures que j’ai passées à creuser le sujet dans la littérature médicale et à en vérifier tous les aspects qui m’ont poussé à parler.

 

La plupart des choses que j’ai découvertes sont en contradiction avec les conseils de santé que l’on nous donne pour nos enfants. La plupart des parents acceptent de faire vacciner leurs enfants en croyant qu’ils font pour eux la meilleure des choses au monde. C’est ce que leurs propres parents ont fait ; c’est ce que leur médecin leur a recommandé de faire. Une fois qu’ils se sont engagés dans cette voie, leurs enfants continuent année après année, à recevoir toute une série de vaccins et les parents  continuent de croire qu’ils font bien.

 

Et bien… il s’avère que c’est souvent une erreur.

 

Ce que vous découvrirez quand vous jetterez un coup d’œil derrière le décor des cartels multimilliardaires des vaccins  devrait vous faire froid dans le dos, parce que ces vaccins font courir à votre enfant beaucoup plus de risques que l’on ne vous ait jamais dit.

 

La Dure Vérité

 

Que vous vacciniez ou non, vous êtes les seuls à pouvoir prendre une décision. Il est triste que vous ne puissiez demander l’aide de votre pédiatre pour prendre pareille décision. La plupart des médecins ont fondé leur réputation et leur bien-être financier sur la sécurité et l’efficacité supposées des vaccins. Ils sont liés de par leur profession à promouvoir les vaccinations.

 

Mais il existe un autre point de vue tout aussi valable

 

Vous ne manquerez pas de découvrir que :

 

- La vaccination est un énorme business ; elle représente beaucoup d’argent pour les médecins, pour les compagnies pharmaceutiques et pour les gouvernements.

 

- On n’a jamais pu prouver que les vaccins étaient sans danger comme on vous a fait croire.

 

Vous avez droit à connaître les faits

 

Vous avez droit à avoir accès à l’information diffusée par des médecins, des scientifiques, des chercheurs du monde entier – Il n’est plus possible de nier les faits.

 

Certains scientifiques de haut niveau dans le domaine de la génétique vont jusqu’à dire qu’il s’agit d’une agression pure et simple qui s’opère sur des enfants et sur l’avenir de la race humaine !

 

Une doctoresse canadienne, le Dr Ghislaine Lanctôt écrit :

 

« Les autorités médicales continuent de mentir. La vaccination agresse le système immunitaire. Elle provoque toute une série de maladies. La vaccination est en train de modifier notre code génétique. »

 

Le Dr Mendelsohn, célèbre pédiatre, écrivait :

 

« La plus grande menace pour les enfants consiste dans les efforts dangereux et inutiles qui sont faits pour éviter leurs maladies. Beaucoup de choses que l’on vous a fait croire sur les vaccins ne sont tout simplement pas vraies. Si je pouvais suivre mes convictions les plus profondes, je vous presserais de rejeter tous les vaccins pour vos enfants. »

   

Aucune preuve de sécurité

 

L’une des découvertes les plus choquantes qu’il m’est arrivé de faire est de découvrir qu’on n’a jamais pu prouver cliniquement que les vaccinations étaient efficaces pour la prévention des maladies.

 

Les tests cliniques en double aveugle avec placebo, - règle d’or de la médecine - n’ont jamais été utilisés pour comparer des enfants vaccinés à des enfants non vaccinés. Les études pour évaluer  la relation bénéfices/risques n’ont jamais été réalisées. La science est absente quand les autorités de santé attribuent aux vaccins la diminution des maladies et quand, sans arrêt, elles affirment que les vaccins sont sûrs et efficaces.

 

Les compagnies pharmaceutiques financent les journaux médicaux au travers de leurs annonces. Des membres de la FDA reconnaissent ouvertement qu’ils ont des liens financiers avec les fabricants de vaccins. Ce n’est même plus un secret.

 

Il y a pire : le Congrès Américain a fait passer une loi qui dédouane ces compagnies de toute responsabilité. En d’autres termes, si votre enfant décède ou est handicapé après une vaccination, il ne vous est plus possible d’intenter un procès au fabricant de vaccins.

 

Réfléchissez un moment à la gravité de la situation pour les enfants aux Etats-Unis… et demandez-vous si vous pourriez accepter que votre enfant ou un enfant que vous connaissez  figure dans l’une de ces statistiques :

 

· Aux Etats-Unis, 1 enfant sur 6 souffre de troubles neuro-développementaux.

· 14% des enfants Américains suivent des programmes destinés aux enfants qui éprouvent des difficultés d’apprentissage.

·  Il y a aujourd’hui aux Etats-Unis entre 2 et 4 millions d’enfants autistes, alors qu’en 1900 il n’y en avait pratiquement aucun.

·  Au cours des 11 dernières années, le nombre d’enfants souffrant d’allergies a doublé.

·  Les taux de cancers infantiles progressent d’une manière exponentielle et atteignent des niveaux jamais connus auparavant.

· Au cours des 4 dernières années, plus de 100 jeunes filles sont décédées après avoir reçu le vaccin HPV.

·  Les maladies auto-immunes, le diabète, l’asthme, la sclérose en plaques, les tumeurs du cerveau montent en flèche chez les jeunes.

 

Tout ceci n’est au plus que la pointe émergée de l’iceberg. Avec des douzaines de vaccins en préparation et des autorités sanitaires qui poussent à faire de plus en plus de vaccins, les risques ne pourront qu’augmenter chaque année.

 

 http://www.immunitionltd.com/book/vaccination-is-not-immunization.htm 

 

« L’acte même de la vaccination ou de l’inoculation avec une aiguille court-circuite d’une manière arrogante ces trois mécanismes de défense de l’organisme (***) que la nature a mis des milliers d’années à élaborer. »  Dr Tim O’Shea

 

(***) Au cours des derniers milliers d’années la nature a mis au point trois mécanismes de défense pour protéger le sang de l’espèce humaine. Il s’agit de la peau, des différentes muqueuses digestives, respiratoires, génitales et de la barrière hémato-encéphalique.

 

En d’autres mots, si quoi que ce soit veut avoir accès au sang humain par exemple, Il faut que cette « chose » soit mangée, respirée ou qu’elle passe au travers de votre peau.

 

L’acte même de la vaccination ou de l’inoculation avec une aiguille court-circuite d’une manière arrogante  ces trois mécanismes de défense de l’organisme que la nature a mis des milliers d’années à élaborer.

 

Quant à la barrière hémato-encéphalique, la plupart des gens savent qu’il s’agit d’un processus sélectif qui s’est développé au cours de milliers d’années d’évolution et qui interdit l’accès au cerveau de certains éléments qui sont autorisés dans le reste du corps. C’est grâce à ce mécanisme que notre espèce a survécu.

 

Malheureusement, la barrière hémato-encéphalique n’est complètement formée qu’à la maturité (du système immunitaire) quand nos enfants ont déjà reçu quelques 68 vaccins si le programme officiel recommandé est suivi.

 

Ainsi le problème essentiel par rapport à cette barrière hémato encéphalique n’est pas tellement le fait que les microorganismes des vaccins soient ou non atténués, mais  la présence même de conservateurs comme les métaux lourds, le mercure, l’aluminium, le formaldéhyde – tout spécialement le mercure vu son affinité particulière pour les tissus du cerveau.

 

Ainsi quand le tout premier jour de la vie d’un enfant vous lui injectez le vaccin anti hépatite B avec 30 fois la dose de sécurité de mercure prévue pour un adulte (selon les normes de l’EPA), le mercure atteint directement le système neurologique de l’enfant et a, comme vous le savez un effet de bio-accumulation. 

 

http://vactruth.com/2011/09/05/interview-dr-tim-oshea/

 

 

Pour acheter le livre de Tim O' Shea, voir ces deux sites:

 

http://www.thedoctorwithin.com/intro/

http://www.immunitionltd.com/books-and-cds.html

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

omni tech support 03/11/2014 13:51

The vaccination is a very huge business and nowadays this is turning out to be a great business where it is all money that matters. The after effect of this is all what the poor children with no money are suffering.

choisir complémentaire 07/01/2013 11:40

Longtemps j'ai déjà compris que les vaccins sont contre nature. Mais pourquoi on les recommande obligatoirement?

Expovaccins 06/02/2013 21:34



peut-être pour éviter la possibilité de comparer les non vaccinés et les vaccinés, si on impose, on a moins de possibilité de comparer et de voir que les non vaccinés ont vraiment une bien
meilleure santé.



Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.