Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 15:57

«  Tel le sang, tel l’homme – tout juste aussi faible, tout juste aussi fort »  Hippocrate

 

Tout au cours de l’histoire on a assisté à un phénomène périodique : des fortunes colossales se sont créées grâce à des infrastructures politiques et économiques qui ont permis de profaner et de violer le sang humain au moyen de drogues ou de stimulants. L’opium, le sucre, l’alcool, le café, le thé, le hachisch, le tabac, la cocaïne, les vaccins, les hormones synthétiques, l’excès d’antibiotiques, les médicaments inutiles, tous ces produits ont eu leur tour . La conséquence la plus dramatique de ce qui précède est que nous avons presque tous perdu confiance dans les pouvoirs restaurateurs et guérisseurs de la Nature- cette grande sagesse du corps qui nous est innée. Rien n’est plus sacré au monde que le sang de nos enfants. Ce n’est nullement une métaphore que de dire que le sang de nos enfants constitue l’avenir même de la civilisation ; c’est en lui que le génome humain doit être préservé pour être transmis de génération à génération   ( Dr T.O’Shea : The Sanctity of Human Blood . Le caractère sacré du sang humain)

 

 

« La seule action de la présence de corps étrangers (microbes ou toxines) dans les humeurs de l’organisme, entraîne des modifications de la tension superficielle, de la charge électrique des colloïdes, de l’alcalinité du liquide intermicellaire, etc., bref des changements d’ordre physico-chimique créant un nouvel équilibre humoral…C’est réellement la pire des insanités imaginables de prétendre contribuer à la perpétuation de la santé en faisant de l’organisme, par des inoculations subintrantes, un réceptacle de miasmes innombrables. » (Dr J. Kalmar)

 


« Seule la pureté guérit  »
 (" Nur Reinlichkeit heilt")  LOUIS KUHNE

 


« Vacciner, c’est donc déclarer forfait aux lois de la biologie et de l’hygiène, et l’excuse de cet attentat repose sur la peur de contracter un mal plus grave. Messieurs, admettrez-vous que la peur soit un sentiment avouable, digne de servir de mobile à la promulgation d’une loi attentatoire à la biologie, à l’hygiène et à la liberté des citoyens… »

 

« Lors d’une conférence donnée à Bruxelles par le savant professeur M. Calmette, de Lille, je demandais au vaillant savant quelle serait la mesure populaire la plus efficace contre les fléaux de toute nature épidémique :  
«  Monsieur le Ministre, c’est la propreté qui seule doit
triompher. »

(Discours du Ministre belge de la santé à la Chambre, 1903)

 

 


«  Au tout premier rang vient la pollution du sang ! »
F., S. Delarue

 

 

«  Toutes les substances qui, en raison de leur constitution physique et chimique ne peuvent entrer dans la composition de notre sang, ne sauraient pénétrer dans notre organisme où elles ne doivent pas rester, sans y causer des désordres passagers ou durables. »                                

Claude BERNARD

 

 

« L’organisme doit rester vierge de toute pollution autant que possible et aussi longtemps que possible, et sa vitalité doit être maintenue par la physiothérapie. Actuellement nous créons nous-mêmes des maladies et nous allons vers la cancérisation généralisée et les débilités mentales par encéphalites, par l’usage des médicaments, des vaccins et autres abus chimiothérapiques. »

 Pr Léon GRIGORAKI,  Professeur à la Faculté de médecine d’Athènes

 


« Après avoir étudié de très près, de la manière la plus impartiale possible l’histoire des vaccinations, les statistiques, les études fiables, et après avoir moi-même vacciné quelque 3.000 personnes, je suis fermement convaincu que les graves maladies mortelles comme le cancer, la syphilis, les maladies cardiaques, la polio, la tuberculose etc., ne pourront jamais être vaincues tant que la pollution du sang par les vaccinations continuera… 
Dr .J.W. Hodge : THE VACCINATION SUPERSTITION, p. 41

 


« L’INTRODUCTION DE VIRUS DANS UN CORPS SAIN LE REND INEVITABLEMENT MALADE . Voilà la vérité biologique contre laquelle aucun mensonge officiel ne pourra rien. »   
Dr C.V. d’Autrec

 

 

Les hommes s'aveuglent sur les conséquences de leur compulsion à empoisonner le vivant sous prétexte de le protéger."  M. A. Cotton

 

 

 

 Pour le Dr CARLEY, M.D.   :

Dr-carley-et-son-fils.jpg
Le Dr Carley et son fils  http://www.drcarley.com/





La pandémie de grippe qui aurait fait quelque 20.000.000 de morts en 1918 aurait été provoquée par les vaccins

 

 

Peu de personnes réalisent que la pire épidémie qui ait jamais éclaté aux U.S.A., « la grippe espagnole » de 1918 a, en fait, été provoquée par des campagnes massives de vaccinations.

 

Si nous interrogeons l’histoire concernant la période aux alentours de 1918, écrit ce médecin, nous pouvons nous rendre compte que l’épidémie a frappé à la fin de la guerre quand les soldats rentraient de l’étranger. C’est au cours de cette première guerre mondiale que tous les vaccins connus alors ont été rendus obligatoires pour tous les militaires. Ces cocktails de poisons et de protéines putrides dont sont fabriqués les vaccins, ont provoqué tant de maladies et de décès parmi les militaires que c’en était devenu le thème principal de toutes les conversations. On disait alors qu’il y avait plus de militaires qui mouraient des injections vaccinales que des balles de l’ennemi.

Des milliers de soldats transformés en épaves étaient renvoyés chez eux avant d’avoir participé à un seul jour de guerre ; les hôpitaux étaient débordés…

On fit alors croire au bon peuple que c’était le devoir de chaque citoyen, homme, femme, enfant de se « protéger » contre les maladies que ramenaient les soldats qui étaient de retour de l’étranger, en se faisant vacciner contre toutes les maladies possibles.

Les gens crurent sur parole leurs médecins et les autorités gouvernementales.

Les résultats ne se firent guère attendre. Les personnes vaccinées présentaient pour la plupart les symptômes des maladies contre lesquelles elles avaient été vaccinées et mouraient ainsi par milliers…
Comme les soldats malades étaient passés par l’Espagne, les médecins décidèrent de baptiser cette épidémie «  la grippe espagnole » pour éviter que les véritables causes de ce fléau ne leur soient attribuées.

On a dit que la « grippe espagnole a fait quelque 20.000.000 de morts partout dans le monde. Mais il est étrange de constater que la Grèce et d’autres pays qui n’avaient pas vacciné furent les seuls pays qui échappèrent à l’épidémie de « Grippe espagnole » Etrange, non ?

Dr Carley   http://wwwdrcarley.com     Notes et extraits.

 

                                                                


« J’ai été témoin sur place de l’épidémie  de grippe de 1918 »

Dr 
Eleanor McBean

 

 

Tous les médecins et les gens qui ont vécu à l’époque de l’épidémie de grippe espagnole de 1918 disent que ce fut la maladie la plus terrible que le monde ait jamais connue. Des hommes vigoureux et robustes pouvaient ainsi mourir du jour au lendemain. La maladie présentait les aspects de la peste noire, comme aussi de la fièvre typhoïde, de la diphtérie, de la pneumonie, de la variole, des maladies paralytiques, comme d’autres maladies contre lesquelles les populations avaient été vaccinées juste après la première guerre mondiale. On avait administré quantité de vaccins et de sérums toxiques à pratiquement toute la population. La situation devint réellement tragique quand éclatèrent tout d’un coup ces maladies engendrées par la médecine. 

 

La pandémie s’éternisa  deux ans, nourrie par les médicaments toxiques que les médecins prescrivaient pour supprimer les symptômes. Pour autant que j’aie pu l’observer, la grippe atteignait essentiellement les vaccinés. Ceux qui avaient refusé la vaccination échappaient  à la maladie. Ma famille avait refusé toutes les vaccinations ; c’est ainsi que nous sommes restés tout le temps en excellente santé. Nous savions de par les enseignements de Graham, Trail, Tilden et d’autres qu’on ne peut contaminer le corps avec de poisons sans que celui-ci ne devienne malade.

 

Quand l’épidémie atteignit son paroxysme, tous les magasins, les écoles, les entreprises étaient fermés et même jusqu’à l’hôpital. Les infirmières et les médecins qui s’étaient fait vacciner étaient terrassés par la maladie. On ne voyait plus personne dans les rues. La ville était devenue une ville fantôme. Comme notre famille (qui n’avait pas accepté les vaccinations) semblait être une des rares familles à ne pas avoir attrapé la grippe, mes parents couraient de maison en maison pour s’occuper des malades, vu qu’il était impossible de trouver un médecin. Si c’étaient les germes, les bactéries, les virus ou  les bacilles qui devaient en fait provoquer la maladie, ils auraient eu cent fois l’occasion de s’attaquer à mes parents qui passaient plusieurs heures par jour dans les chambres de malades. Pourtant mes parents ne contractèrent jamais la grippe et ne rapportèrent à la maison aucun germe qui aurait pu s’attaquer aux enfants. Aucun membre de notre famille ne fut atteint par la grippe ; il n’y eut même pas le moindre rhume alors que l’hiver était rude et la neige épaisse.

 

On a dit que l’épidémie de grippe de 1918 avait tué 20.000.000 de personnes dans le monde. Mais en fait ce furent les médecins qui occasionnèrent cette hécatombe avec leurs traitements grossiers et meurtriers. C’est une terrible accusation, mais elle n’en demeure pas moins vraie, s’il faut en juger par les succès obtenus par les médecins n’utilisant pas les médicaments.

 

Alors que pour les médecins et les hôpitaux traditionnels, les décès s’élevaient à 33%, les autres hôpitaux (non traditionnels) comme BATTLE CREEK, KELLOGG, MACFADDEN’S HEALTH-RESTORIUM  obtenaient pratiquement 100% de guérisons avec des méthodes naturelles simples comme les cures d’eau, les bains, les lavements, le jeûne, des régimes alimentaires très bien étudiés comprenant essentiellement de la nourriture naturelle. Un médecin que nous avons connu n’a pas perdu un seul patient de la grippe en huit ans…

 

Si les médecins classiques avaient été aussi éclairés que les thérapeutes utilisant les méthodes naturelles, on n’aurait sûrement jamais parlé de 20.000.000 morts suite au traitement médical officiel de la grippe.

 

Chez les militaires vaccinés, la maladie a frappé sept fois plus que chez les civils non vaccinés. Ces soldats souffraient en fait des maladies contre lesquelles ils avaient été vaccinés. Un soldat qui, en 1912, était rentré des territoires d’outre mer m’avait confié que les hôpitaux militaires étaient remplis de cas de paralysie infantile et il se demandait comment il était possible que des adultes puissent contracter une maladie d’enfance. Nous savons maintenant que la paralysie est une suite classique d’un empoisonnement vaccinal. Chez nous la paralysie n’est apparue qu’après la campagne de vaccination massive de 1918.

 

                                     

Dr Eleonora McBean, Chapter 2 from the book « Swine flu Exposed », 1977

Cité par le Dr L.DAY,M.D. dans “How one wicked nation can kill billions around the world—with one lie !

http://www.goodnewsaboutgod.com/studies/birdflu.htm

 

 

 

Comme le déclare le Dr J. MICHAUD (Fr): 

 

« LA VACCINATION APPARAIT COMME LA PORTE OUVERTE A TOUTES LES AVENTURES PATHOLOGIQUES » 
Dr Jacques MICHAUD

 

 
D’autres médecins ont aussi eu le courage de parler

 

 

Pour le Dr L. HOROWITZ : 
 “La plupart des gens ignorent que tous les vaccins comportent toute une série d’ingrédients qui sont potentiellement nuisibles pour la santé, et même mortels. On peut citer, parmi ces ingrédients, des produits chimiques toxiques comme le mercure, l’aluminium, le formaldehyde et le formol (employés pour conserver les cadavres), des produits génétiques étrangers à l’homme, des protéines à haut risqué issues de certaines espèces de bactéries, de virus ou d’animaux, et qui ont été scientifiquement associées au déclenchement de certaines maladies du système immunitaire ou de certains cancers. Nous disposons de plus en plus de faits scientifiques qui tendent à démontrer que les vaccins sont en grande partie responsables de nombreuses maladies, comme l’autisme, la fatigue chronique, la fibromyalgie, le lupus, la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde, l’asthme, le rhume des foins, les infections chroniques de l’oreille, de diabète de type 1, et bien d’autres maladies encore.” Dr Léonard Horowitz

                                        

Url de ce document: http://www.bethel-fr.com/afficher_info.php?id=15115.21

L'original peut être consulté en Anglais à l'adresse suivante:

http://educate-yourself.org/cn/lenhorowitzdebunksavianfluhysteria11oct05.shtml

 
          
  *************  

HORRORS OF VACCINATION EXPOSED
AND ILLUSTRATED: PETITION TO THE PRESIDENT
TO ABOLISH COMPULSORY VACCINATION

                                                       (cliquer ci-dessus sur le titre pour accéder au livre)

                                       Des poisons dans la seringue en plus des germes.

                       Dénonciation des horreurs de la vaccination dans une Requête au Président

                                             pour l’abolition de l’obligation vaccinale

 

 


Un extrait très éclairant parmi d’autres :

 

« Des punitions inhabituelles, cruelles et déraisonnables sont inconstitutionnelles.

Monstruosité morale et médicale de l’emprisonnement de longue durée pour refus de vaccination. »

 

«  Le New York Times du  2 mai 1918 titrait :

 

«  Refus de vaccination : 15 ans de prison ! »

 

« Camp Dodge, Iowa, 1er mai – Elmer N.Olson, of Goodrich, Minn., un soldat à l’entraînement à cet endroit, a refusé de se soumettre à la vaccination. Il fut traîné en cour martiale et condamné à une peine de 15 ans d’emprisonnement au camp disciplinaire de Fort Leavenworth.

 

Le cas de ce soldat-là n’est pas une exception  au regard des nombreux cas similaires qui ont été relatés dans la presse depuis ces deux dernières années, démontrant ainsi que c’était une pratique habituelle dans l’armée que de traîner les soldats en cour martiale s’ils refusaient  d’être vaccinés sans leur consentement libre et éclairé. Pour avoir refusé de se faire vacciner, ces soldats ont également perdu le droit aux honneurs militaires  et ont été condamnés à un emprisonnement de longue durée qui n’est normalement le lot que des dangereux criminels soumis à la loi pénale. Cette punition d’une telle ampleur a donc été infligée pour le seul « tort » d’avoir refusé la vaccination ! Il s’agit fort probablement d’un moyen d’impressionner les autres soldats et donc de « faire un exemple » et de créer un précédent afin qu’un maximum d’autres soldats acceptent le vaccination sans discuter. Rien d’étonnant donc à ce que les autres cas de refus furent à chaque fois assortis d’une telle condamnation.

 

L’auteur de ce livre s’est informé auprès de l’avocat général qui,  dans une lettre datée du 14 janvier 1919, ne fait état que d’un seul cas jugé en cours martiale entre 1917 et 1918 (étrangement, alors que la presse a parlé de bien d’autres cas…) pour refus de vaccination ce qui était une violation de l’article 96 de la loi de la Guerre et qu’en conséquence, le cas en question a été condamné à 25 ans de travaux forcés. »

 

Extrait de l’ouvrage de Ch. M Higgins : « Horrors of vaccinations exposed and illustrated » Brooklyn, N.Y. 1920

 

 

 

 


 Dans son article:

 

 « COMMENT UNE NATION INIQUE PEUT TUER DES MILLIONS DE PERSONNES DANS LE MONDE AU MOYEN D’UN SEUL MENSONGE »,

  


                                                        Dr-Day-1.jpg


Le Dr L. Day, MD., ex-chirurgien en chef du grand hôpital de San Francisco et professeur en faculté de médecine  déclare :  

 

« Ne vous laissez pas induire en erreur…Le canular de la grippe aviaire n’est pas le premier. Le gouvernement, la médecine officielle et les compagnies pharmaceutiques ont menti au public. Tout cela pour engendrer la peur, le profit et aussi…le carnage ! Ils l’ont fait avec la grippe porcine dans les années ’70 et la grippe espagnole provoquée par les vaccinations.

Comme la première guerre mondiale n’a pas duré de longues années, les fabricants de vaccins n’ont pas pu vendre toutes leurs productions. Comme ils cherchaient (et cherchent toujours) essentiellement le profit, ils décidèrent de vendre leurs stocks à la population. C’est ainsi qu’ils ont battu le rappel et lancé la plus grande campagne de vaccinations que les Etats-Unis aient jamais connue tout au cours de son histoire. Il n’y avait cependant alors aucune épidémie pour justifier ces mesures. Ils ont alors imaginé, et eu recours à d’autres astuces. Leur propagande prétendait que les soldats qui rentraient de l’étranger étaient atteints de toutes sortes de maladies et que tout un chacun devait se faire un devoir de se faire inoculer tous les vaccins qui étaient alors sur le marché… Une chose est certaine : la grippe espagnole de 1918 a été provoquée par les vaccinations, par un massif empoisonnement du corps dû aux différents vaccins. »

 

Extrait de l’article important du Dr L. DAY qui, entre parenthèses, s’est guérie elle-même d’un cancer terminal métastasé par les méthodes naturelles, sans chimios, ni rayons. (www.drday.com) :

 

http://www.goodnewsaboutgod.com/studies/birdflu.htm


 

_____________________________________________________


“L’entreprise médicale est devenue un danger majeur pour la santé… les actes médicaux et les programmes d’action sanitaire sont devenus les sources d’une nouvelle maladie: la maladie “iatrogène ».

 

L’infirmité, l’impuissance, l’angoisse et la maladie engendrées par les soins professionnels dans leur ensemble constituent l’épidémie la plus importante qui soit et cependant la moins reconnue… »  Ivan ILLICH, Némésis Médicale, Seuil, 1975  (308 références bibliographiques)

 

 

 

                                                            

L’HOMEOPATHIE  A-T-ELLE ETE EFFICACE AU COURS 

            DE LA GRIPPE ESPAGNOLE DE 1918  ?

 

Par Mélanie Grimes, < naturalnews.com/O26148html>

 

Alors que les taux de mortalité atteignaient 30% chez les personnes traitées par allopathie, les homéopathes reconnaissaient un taux de mortalité qui n’a pas dépassé 1,05%.

Parmi les 1500 cas rapportés à la société homéopathique du district de Columbia, il y eut seulement 15 décès. A l’hôpital homéopathique national, les guérisons étaient de 100%.

 

En Ohio sur 1000 cas de grippe, le Dr T.A.McCann,M.D. n’a pas rapporté le moindre cas de décès.

 

Quels sont les remèdes homéopathiques qui ont été utilisés avec succès au cours de l’épidémie de grippe de 1918 ?

 

Essentiellement Gelsemium et Bryonia.

Selon le Dr Frank Wieland, M.D. «  Il n’y eut qu’un seul décès parmi nos 8.000 travailleurs. Nous n’avons utilisé ni aspirine, ni vaccins. »

 

Avec un taux de réussite de 98%, l’homéopathie a-t-elle représenté un réel succès ?

 

En Ohio pour les 24.000 cas traités selon les méthodes allopathiques le taux de mortalité fut de 28,2%, tandis que pour les cas traités par homéopathie le taux de décès atteignait à peine

1, 05%, et parmi les 6.202 cas rapportés au Connecticut, il y eut 55 décès, soit moins de 1%.

 

Le Dr Roberts, médecin à bord d’un navire de guerre en route pour l’Europe enregistra 81 cas de grippe ; Il écrit : «  tous ont guéri et ont pu débarquer. Tous ces soldats avaient reçu un traitement homéopathique. »

 

Comment peut-on savoir que c’est un virus qui a provoqué l’épidémie de 1918, alors que le premier virus n’a été isolé qu’en 1933 ? En fait, beaucoup pensent que l’épidémie fut une réaction aux vaccinations généralisées.

Quand les vaccins devinrent obligatoires chez les militaires en 1911, le taux de décès par fièvre typhoïde atteignit des sommets jamais égalés dans toute l’histoire de l’armée américaine.

Henry L. Stimson secrétaire militaire rapporte les cas de 7 soldats qui tombèrent morts directement après avoir été vaccinés. Il a aussi signalé 63 décès et 28.585 cas d’hépatite résultant de la vaccination contre la fièvre jaune au cours des 6 premiers mois de la première guerre mondiale.

L’armée américaine reconnaît qu’au cours de l’année 1917, les hôpitaux militaires ont soigné 19.608 hommes rendus malades à la     suite des inoculations contre la fièvre typhoïde.

Les médecins militaires qui s’efforçaient de supprimer les symptômes de la typhoïde au moyen de vaccinations plus puissantes provoquèrent en fait une forme plus aiguë de typhoïde. Quand ils mirent au point un vaccin encore plus puissant pour tenter de vaincre la paratyphoïde, ils réussirent tout juste à engendrer une maladie plus grave encore : la grippe espagnole.

D’après Mélanie Grimes, 28 avril 2009 : « Important for swine flu epidemic : homeopathy successfully treated flu epidemic of 1918 »  http://www.naturalnews.com/026148.html

                                     

                                                                        

 


Le Dr Rima LAIBOW
recommande l’ail (2, 3 gousses écrasées/jour)

De la vit. C, du thé vert (antiviral)  Millepertuis hypericum (antiviral), vitamine E, jus de pomme, curcuma, transfer factor plus.

Elle recommande d’éviter la chlorella, la spiruline, le miel, le chocolat, l’échinacéa, les produits laitiers, les bananes.

 

http://www.healthfreedomusa.org/?page_id=219#herbs

 


Le Dr Sh. TENPENNY
recommande aussi la vitamine D, efficace en cas d’infections virales., les vit. C et A, ainsi qu’une bonne dose de sommeil. Lire l’article complet en anglais :  <http://drtenpenny.com/swine_flu.aspx>

 

 

 
L’avis d’Expovaccins : Nous vous conseillons de lire attentivement les articles suivants  renseignant sur le potentiel antiviral appréciable des huiles essentielles, études scientifiques à l’appui :

 

-         « Grippe porcine « mexicaine » : quelles sont les mesures de prévention ? »

-         « Grippe Mexicaine : prévention aromatique face au H1N1»


Et aussi un autre lien, voir ICI.

 

AVERTISSEMENT : Ces conseils comme tous les autres contenus de ce site ne sauraient se substituer à un quelconque avis médical personnalisé/individualisé ni à la décision libre, souveraine et éclairée de quelque visiteur de ce blog que ce soit.

 

 

                                                                  

 

                                                                            
En conclusion, il apparaît clair que suivre aveuglément les autorités peut s'avérer TRES risqué! Il convient de ne plus assimiler bêtement ce qui est "légal" à ce qui est forcément légitime et juste, il y va de NOTRE intérêt à tous!

                
“ Notre santé est trop précieuse pour être confiée aux seuls médecins et, à plus forte raison, aux seuls adeptes d’une secte médicale, fût-elle celle qui ambitionne de représenter, voire de monopoliser la Science. »    
GRMECK Mirko, historien de la médecine, La Vérité médicale, Robert Laffont, 1993, p. 10                                                                 

 

 

 

" C'est parce que nous sommes immergés dans un océan d'informations et que nous vivons dans une technocratie "MONEY-THEISTE" que la propagande et la désinformation constituent les bases mêmes de la vie. Ce fait n'est nulle part mieux illustré que dans le domaine des vaccinations.

Walene JAMES, "Immunization- The Reality behind the Myth", p.XII





Jefferson-1.jpg

« Si les gens du peuple permettent au gouvernement de décider de leur nourriture et de leurs  médicaments,   leurs corps ne tarderont pas à  présenter l’état pitoyable des âmes qui vivent sous la tyrannie. »


Thomas JEFFERSON,
(1743-1826) 3 ème Président des Etats- Unis, auteur de la Déclaration d’Indépendance  

 

    

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

regis 10/08/2013 00:59

Vous dites que la grippe espagnole est du a une campagne de vaccinations de militaires. Bien, mais il me semble que le vaccin contre la grippe fût créé en 1944. Pouvez vous éclaircir mes
interrogations merci.

VILLA MARRAKECH 03/06/2009 12:54

Bah quoi dire d'autre.
Ton blog est hyper cool
bravo....bon travail

Appartement Marrakech

Expovaccins 22/08/2009 23:17


Merci!


Anne Wolff 30/04/2009 21:25

Ouf que de travail épargné, tout le matériel réuni ici! J'essaye de percer les secrets des vaccins car mon intime conviction est que c'est une sacrée saloperie et qu'il faut absolument trouver des arguments choc pour dissuader les gens de se faire vacciner.Avec la "pandémie" et la menace de vaccination obligatoire, il faudra sans doute une réaction forte d'opposition de la population. Je cherche aussi des renseignements sur les recombinaisons génétiques OGM : comment les gènes OGM franchissent-ils les défenses immunitaires pour intégrer l'ADN de la cellule hôte et comment font-ils pour se faire traduire? Est-ce que de pouvoir déjouer les défenses naturelles des cellules ne les rends pas particulièrement contaminants à la manière des pires virus? Quelqu'un pourrait-il éclairer ma lanterne?
Quand à ta théorie sur le cancer, il y a longtemps que je me demande pourquoi on explore pas cette piste là. Anne Wolff

Expovaccins 22/08/2009 23:13



Bonjour, sorry pour le retard mais ce n'est pas le travail qui manque !

Nous pensons que dissuader les gens de se faire vacciner n'est pas une bonne chose, c'est aux gens de comprendre qu'en restant dans la croyance, c'est vraiment "à leurs risques et périls"! Que
pour savoir sans plus rester dans la dépendance, il suffit de le vouloir!
Nous sommes juste un aiguillon dans l'illusion de démocratie dans laquelle les gens vivent.
Nous disons aux gens, "voilà des FAITS dont on ne vous parle jamais et qui sont pourtant bien plus importants que toute la fausse information qu'on vous présente comme la seule fiable car
officielle."

Aujourd'hui, même si de + en + de gens voient clair, la masse de la population n'est pas encore prête à ce qu'on ne lui vende plus de vaccins. Si elle en était privée, elle demanderait à corps et
à cris à ce qu'on les lui rende mais tôt ou tard, C'EST INEVITABLE, elle jettera aux oubliettes ces produits qui lui ont fait tant de tort!


Concernant la résistance de la population à la vaccination obligatoire en matière de grippe A, c'est encourageant à en juger par les résultats de notre sondage sur cette question.

Concernant les vaccins transgéniques, ceux-ci demandent le recours à des OGM mais ne sont pas en eux-mêmes des OGM. Ils font appel à la technologie dite "de l'ADN recombinant".
Un des dangers de ce type de vaccins mais non le seul, est l'interférence des résidus génétiques donc des séquences codantes (dont la présence résiduelle dans les vaccins est inéluctable) avec
notre patrimoine génétique donc notre ADN. En fait, ces vaccins contiennent différentes enzymes utilisées pour l'incorporation des gènes étrangers dans les organismes devenus OGM (levures ou
autres) or, quand on extrait les protéines vaccinales de ce type de cellules, le "filtrage" n'est jamais parfait et ces différentes enzymes ayant le pouvoir de "scinder", de "découper" notre ADN
ainsi que de transformer de l'ARN (cad un ADN transcrit) en ADN indésirable, il n'est évidemment pas impossible que cela occasionne des mutations occasionnant cancers, maladies métaboliques ou
auto-immunes suite à la fabrication par le corps de protéines anormales, les séquences ADN codantes de base cad en quelque sorte "la recette de fabrication" de ces protéines ayant été
modifiée.
Ce ne sont donc pas des gènes étrangers entiers qui intègrent notre génome mais des séquences codantes éparses qui sont susceptibles de s'intégrer n'importe où dans notre génome.

Ce type de contamination transgénique fait partie des contaminations connues des vaccins mais "acceptée faute de ne pouvoir les éviter" dixit sainte OMS...

Si l'OMS était plus cohérente, cela ferait longtemps qu'elle aurait investigué le lien entre vaccins et cancer mais il faut dire qu'en fait, l'OMS sait ce lien vrai et prouvé puisque, par exemple
quasi tous les vaccins contiennent du formaldéhyde lequel a été reconnu cancérigène par le CIRC, centre international de recherche contre le cancer.
En 87 également, l'OMS reconnaissait le risque possiblement oncogène des vaccins dans une de ses publications mais, comme on le sait, cette organisation ne s'est jamais révélée être autre chose
qu'un paravent et une sorte de caution officielle à la folie et à la cupidité des laboratoires en plus d'être l'outil de choix de tous ceux qui gouvernent réellement le monde!

Cordialement


 



Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.