Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 12:00

  L’ « information » vaccinale !

 

D’après  Catherine Frompovich, 29 Mars 2014.


Seringue-rouge.jpg 

 Dès le début de cet article, je veux prévenir qu’il sera de nature à provoquer pas mal de remous  chez beaucoup, sinon chez tous, et tout spécialement chez ceux qui promeuvent la vaccination par rapport au problème de la sécurité des vaccins. La raison pour laquelle je veux apporter cette précision c’est parce que dans cet article il s’agit exclusivement de ma propre évaluation de la carte interactive de données sur les maladies infectieuses transmissibles à l’échelle mondiale  et établie par le CFR (Council for Foreign Relations) et qui, selon moi, fait apparaître certains problèmes graves ayant trait à la sécurité des vaccins.

 

Carte du CFR : http://www.cfr.org/interactives/GH_Vaccine_Map/#map


Puis-je vous prier d’étudier cette carte avant de continuer la lecture.

 

La seule demande que j’adresse au lecteur est d’examiner les informations présentées avec un esprit ouvert, sans préjugés ou influence d’une quelconque pseudo science. Les données statistiques font apparaître une chose : ce sont les pays les plus vaccinés qui enregistrent le plus de foyers des maladies contre lesquelles on pousse à la vaccination, dans le but de soi-disant créer une « immunité collective ».

 

Voyons tout d’abord combien de vaccinations sont recommandées ou ont été rendues obligatoires dans plusieurs pays occidentaux selon les données disponibles de 2009.

 

Suède et Japon : 11 vaccins

Finlande :12 vaccins

Norvège : 13 vaccins

Suisse : 16 vaccins

Australie : 27 vaccins

Canada : 28 vaccins

USA : 36 vaccins

 

On ne risque pas de se tromper en disant que, depuis 2009, plus de vaccins encore ont été ajoutés aux programmes. Il suffit de penser aux vaccins contre le HPV pour les jeunes-filles et les garçons.

 

Pour illustrer mon propos par rapport à la carte du CFR, je m’en référerai au graphique ci-dessous :

 

Graph-Under-Age-5-mortality-statistics-from-WHO.JPG 

TAUX DE MORTALITE CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS

Différents pays – et nombre de vaccins obligatoires

D’après les statistiques de l’OMS (Rapport de 2009)

Graphique : Raymond Obomsawin, 2009

 

Il est facile de voir que ce sont les Etats-Unis qui ont le plus grand nombre de vaccins obligatoires, et dont le nombre a augmenté considérablement depuis 2009 de la naissance à 18 ans. http://www.cdc.gov/vaccines/schedules/hcp/imz/child-adolescent.html

 

Avant d’aller plus loin dans mon interprétation de la carte et des données, examinons ce que propose cette carte :

 

1. Les points coloriés ont trait aux maladies suivantes : rougeole, oreillons, rubéole, polio, coqueluche et autres.

 

2. Les pays qui comportent le nombre le plus élevé de points sont : les Etats-Unis, l’Union européenne, l’Australie, la Nouvelle Zélande, le Japon, le Canada (dans une certaine mesure), plus l’Afrique Equatoriale et l’Inde où le GAVI (Global Alliance for Vaccines and Immunisation) a mis en œuvre des campagnes de vaccination.

 

3. Le continent sud américain ne comporte presque pas de points ayant trait aux maladies transmissibles. Intéressant ? Mais attendons que les campagnes de vaccination démarrent là aussi. J’aurais envie de dire que ce n’est plus qu’une question de temps.

 

4. Plusieurs pays n’ont pas de points représentant les maladies transmissibles.

 

5. Pour la Chine qui est souvent présentée comme un véritable foyer de maladies transmissibles on a des points pour la rougeole et autres maladies (si j’ai interprété correctement les couleurs car les points ayant trait à la polio et autres maladies se ressemblent très fort). Ces points de couleur pour la Chine sont-ils le résultat de coïncidences favorables ?

 

6. Selon les points de la carte, les maladies prédominantes au niveau mondial sont la rougeole et la coqueluche, maladies contre lesquelles les enfants sont vaccinés partout dans le monde.

 

Je souhaiterais maintenant parler de mon interprétation de ce que représente la carte :

 

Ce sont les pays où les vaccins sont administrés de manière routinière ou rendus obligatoires pour les enfants et leurs parents,(souvent sous la contrainte de la loi), ce sont ces pays qui représentent la part du lion des maladies transmissibles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé avec « l’immunité de groupe » ? Elle ne fonctionne tout simplement pas étant donné qu’aux Etats-Unis, plus de 90% des enfants sont vaccinés !

 

Selon le Rapport du CDC (Mortality and Morbidity Weekly Report, MMWR) http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6230a3.htm qui reprend la couverture vaccinale de 48 états, ainsi que les taux d’exemption de 49 états pour les enfants qui entrent à l’école maternelle pour l’année scolaire 2012-2013, quarante-huit états ont signalé une couverture vaccinale moyenne de 94,5% pour les deux doses de la rougeole, oreillons et rubéole (ROR) ; 95,1 pour les couvertures locales de la diphtérie, du tétanos et du vaccin acellulaire de la coqueluche (DTCa) et 93,8% pour les deux doses du vaccins contre la varicelle. Quarante-neuf états ont déclaré une moyenne de taux d’exemption de 1,8%.  

 

[…] Quand on jette un coup d’œil aux différents taux de couverture vaccinale : 94,5% pour le ROR, 95,1% pour le DTCa et 93,8% pour la varicelle, on est en droit de s’étonner qu’il y ait encore des épidémies de rougeole et de coqueluche.

 

Je soutiens qu’il y a des choses qui ne vont pas du tout par rapport à l’efficacité des vaccins si ces taux de vaccination aux Etats-Unis peuvent être interpolés pour établir des comparaisons entre vaccinés et non vaccinés. Il s’agit aussi de bien garder à l’esprit que la moyenne des exemptions n’est que de 1,8%. […]

 

Je crois vraiment que le CDC, la FDA, la pharmacologie et la vaccinologie ont tout à fait tort en ce qui concerne les vaccins. Au plus les enfants reçoivent de vaccins et de rappels, au plus les maladies infectieuses transmissibles refont surface. Que révèle en fait la carte du CFR ?

 

Selon moi, l’une des situations suivantes (ou même toutes) peuvent se produire :

 

A.1. Les vaccins ne fonctionnent pas et provoquent un dysfonctionnement immunitaire

 

A.2. Les vaccins endommagent le système immunitaire. De ce fait, il ne peut plus fonctionner comme l’avait prévu la Nature suite aux réponses de l’antigène vaccinal qui sans aucun doute reprogramment le système immunitaire.

 

A.3. Les micro-ogranismes ayant trait aux maladies deviennent de plus en plus sophistiqués – comme ce fut le cas pour les bactéries suite au trop grand nombre d’ antibiotiques prescrits pour presque toutes les maladies (comme aussi ceux qui se retrouvent dans la chaîne alimentaire). Ces micro-organismes se transforment en de nouvelles souches. La vaccinologie ne s’est soit pas rendu compte de ce qui se passait ou n’a pas pu parer à la situation.

 

[…] Rien qu’aux Etats-Unis, les flambées de rougeole et de coqueluche surviennent chez 90% ou plus de ceux qui sont complètement vaccinés et qui font quand même la maladie. - Voir : flambées d’oreillons en Ohio :http://www.activistpost.com/2014/03/mumps-outbreak-in-ohio-may-prove.html

 

Même si les enfants vaccinés étaient responsables de la propagation de ces maladies, comment se fait-il que des enfants et autres personnes complètement vaccinées contractent les maladies pour lesquelles elles ont été vaccinées SI les vaccins étaient efficaces ? Les statistiques actuelles des maladies prouvent à quel point le paradigme vaccinal est vraiment faux ! C’est à des tactiques de peur que l’on a recours pour vacciner alors que les vaccins ne protègent même pas ceux qui sont vaccinés ! Comble de non sens !

 

A titre d’exemple, les tableaux ci-dessous illustrent  la réalité factuelle de l’état de santé des enfants non vaccinés  comparativement à celui des enfants vaccinés au cours des cinq premières années de vie - Pays-Bas, 2004, - un des pays qui fait partie de l’Union Européenne. Sur la carte du CFR  on peut voir que la rougeole est bien représentée par un point dans cette région de l’Europe.

 

Dans ces tableaux, nous pouvons vérifier des contrastes spectaculaires pour les infections de l’oreille, les inflammations de la gorge,  le comportement agressif, les convulsions/effondrement, antibiotiques administrés, eczéma, asthme/ maladie pulmonaire chronique, réactions allergiques,  sommeil perturbé. Les tableaux montrent que les enfants vaccinés  sont susceptibles de faire deux fois ou plus de problèmes de santé que les non  vaccinés.

TABLEAU-Enfants-non-vaccines-vs-enfants-vaccines--Pays-Ba.JPG

 L’information présentée sur la carte du CFR est assez significative et je pense qu’elle parle d’elle-même, c'est-à-dire que plus la population est vaccinée, plus elle est susceptible de contracter les maladies pour lesquelles elle a été vaccinée.

 

Comment, au nom d’une science soi-disant désintéressée, continuent-ils à s’en tirer avec pareils tours de passe-passe au nom d’une pseudo science, tout en continuant à ruiner le système immunitaire humain ?

 

Leurs déclarations dogmatiques ne correspondent pas nécessairement à la vérité scientifique ! S’il vous plaît, effectuez vos propres recherches en vous basant sur la véritable science vaccinale et ce, en vue de pouvoir mieux informer tout un chacun : pédiatres, infirmières, écoles, personnel sanitaire à tous les niveaux du gouvernement et même le Congrès qui nous a donné ce gâchis vaccinal en passant le texte de loi « The National Childhood Vaccine Injury Act (NCVIA) en 1986. (42 U.S.C. && 300aa-1 to 300aa-34)

 

Selon moi, il est absolument nécessaire que le NCVIA soit révisé, voire abrogé. Le NCVIA donne aux fabricants de vaccins ce que certains appellent « une carte gratuite de sortie de prison » qui les exonère de toute responsabilité. Pareille situation ne se voit dans aucune autre branche de l’industrie.

 

De plus, avec tous les dommages et  problèmes de santé que les vaccins ont causés sur deux ou trois générations – les rapports du VAERS se comptent par centaines de milliers – il est nécessaire que le Congrès mène une enquête sérieuse sur le problème de l’autisme, les ingrédients toxiques et neurotoxiques des vaccins, et arrête d’accepter ces beaux cadeaux de la part des lobbyistes de Big Pharma qui semblent avoir un impact sur leur vigilance. En 2013, les compagnies pharmaceutiques ont payé 227,5 millions de dollars en lobbying [4] Ceci ne vous fait-il pas réfléchir ?  […]

 

Personnellement, je voudrais voir de véritables bouleversements  dans toutes les agences fédérales et nationales de santé par rapport au problème des vaccinations, à leur « science » et par-dessus tout par rapport à tous leurs ingrédients toxiques. Il y a bien longtemps que cette réforme aurait dû être faite !  -

 

Notes:

[1] CDC Report 65. Changes in Prevalence of Parent-reported Autism Spectrum Disorder in School-aged U.S. Children: 2007 to 2011–2012. Adobe PDF file [PDF - 163 KB] March 2013.


[2]http://bioweb.uwlax.edu/bio203/s2007/wolf_bri2/
[3]http://usatoday30.usatoday.com/news/health/2010-02-17-chronic17_st_N.htm
[4] http://www.opensecrets.org/industries/indus.php?ind=H04

  

http://www.activistpost.com/2014/03/the-hornets-nest-of-vaccine-information.html 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.