Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 14:52
« Ce n’est pas sur l’immunologie que sont basées les vaccinations, mais sur des légendes, sur des contes que l’on se transmet. » Dr Jacques KALMAR
    
KALMAR.jpg
   
     
Le Dr KALMAR :
     
Il est des choses qui sont tellement loin des frontières de la raison qu’il n’est pas possible de s’y accoutumer. Je reste stupéfait et bouleversé, accablé aussi. Accablé par l’indifférence des foules, par leur acceptation passive de n’importe quelle aberration, dès l’instant que cela les tranquillise. Elles se sont, en réalité, complaisamment laissées conditionner par un faux savoir : idées simples à formuler et à saisir ; idées sécurisantes par leur contenu magique ; idées-refuges, inertes et glauques, dans lesquelles les responsabilités se dissolvent et disparaissent.

Au nom du droit à la santé; c ’est en se fondant sur un Droit qui n’existe pas que l’on a parqué les foules dans le corral vaccinaliste. On peut parler du droit aux soins ouvert à tous. Mais la santé n’est en aucune façon un droit. Chacun a le devoir d’assurer la sienne propre ; C’est  une responsabilité de la personne, et un élément essentiel de sa maturité, qu’elle sache définir les facteurs qui doivent être respectés pour établir et conserver la santé.
     
Or les problèmes qui concernent l’immunité sont étroitement tributaires de l’équilibre biologique général. La prétention de les résoudre par les vaccinations est absolument contraire à la réalité. Et c’est tromper délibérément le public de lui faire croire que la santé peut être inoculée à tous indistinctement, alors qu’elle doit être construite à chaque instant par le style d’existence de la personne concernée.
     
La santé ne résulte pas d’un acte standardisé. Elle est l’aboutissement, à tout moment, d’un faisceau convergent de respects multiples : respect des règles de l’hygiène, respect des principes fondamentaux de la diététique, respect des lois qui président à l’équilibre mental, respect de l’appel venu de la transcendance de l’être.
     
Et c’est réellement la pire des insanités imaginables de prétendre contribuer à la perpétuation de la santé en faisant de l’organisme, par des inoculations subintrantes, un réceptacle de miasmes innombrables.

Mais comme cela est présenté de façon aimable pour que les âmes sensibles et pusillanimes ne soient pas traumatisées ! On parle de « timbre », de « sucre », de « scarification », de « piqûre ». Quoi de plus anodin ? Les vaccinations sont habillées dans un voile de bénignité.
     
-   30 unités internationales d’anatoxine diphtérique ;
-   5 milliards de bacilles de Bordetella pertussis en phase I, formolé (Perhydral) ;
-   Types I, II, III du virus de la poliomyélite ;
-   Le bacille tétanique de Nicolaïer ;
-   Le bacille tuberculeux de Calmette et Guérin ;
-   Le virus vivant du cow-pox.

 

Tel est l’accueil chaleureux réservé par cette société aimante aux petits d’hommes. Cela revient à placer leurs berceaux dans une chambre remplie de pestilences. Mais on fait bouillir les tétines…

     
Ce n’est pas sur l’immunologie que sont fondées les vaccinations, mais sur des légendes, sur des contes que l’on se transmet, non plus à la veillée des chaumières, mais à la veillée télévisée des grands ensembles.
     
Il n’est pas possible de tenir éternellement debout une civilisation avec les seules forces du mensonge et de la soumission. »
     
           
L'AVIS D'UN PEDIATRE (Profeseur de pédiatrie):

 

 

" Je reconnais avoir commencé ma carrière médicale en croyant tout ce qu'on m'avait enseigné; mes patients en ont payé le prix pendant de nombreuses années. Une grande partie de ce qu'on vous a dit sur les vaccinations n'est simplement pas vrai. Je n'ai pas seulement de graves accusations à leur sujet; si je voulais obéir à mes convictions profondes, je vous recommanderais de rejeter toutes les vaccinations pour votre enfant. Je ne le ferai pas, car les parents ont perdu ce droit de refus dans environ la moitié des Etats-Unis. La plus grande menace pour les enfants consiste dans les efforts dangereux et inutiles qui sont faits pour éviter leurs maladies.

Dr R.S. MENSELSOHN, Pédiatre

 

 

Voir aussi :
     
« L’immunisation par vaccins : une bombe à retardement » Dr R.S. Mendelsohn

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.