Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 22:06

Dr Suzanne HUMPHRIES, M.D.

 

Vaccination antipoliomyélitique en Israël

 

Dr-Humphries-polio-Israel.JPG

 

 

Je m’appelle Suzanne Humphries. Je suis médecin néphrologue et possède un baccalauréat en physique. J’ai aussi été chargée de cours à des étudiants en médecine.

 

Au cours de ces 4 dernières années, j’ai voulu étudier de manière approfondie le problème des vaccinations. Ce qui m’a motivé à entreprendre ces recherches est le fait que plusieurs de mes patients sont tombés malades après  avoir été vaccinés contre la grippe, la rougeole et le tétanos.

 

Quand j’ai voulu aborder ce problème avec des collègues, j’ai pu m’apercevoir qu’ils n’étaient pas du tout au courant du lien possible entre vaccins et maladies. Ils me répondaient tous la même chose : les vaccins sont sûrs et efficaces et les bénéfices l’emportent sur les risques.

 

Quand je leur ai demandé s’ils connaissaient les composants des vaccins et les effets que ces produits peuvent avoir sur le corps, ils ne savaient quoi répondre.

 

Leurs seuls arguments se réduisaient à deux choses : la variole a été éradiquée par la vaccination et la polio a disparu des Etats-Unis, ainsi que des autres parties du monde.

 

Après avoir étudié dans les détails l’histoire de la vaccination et notamment de la polio, j’ai pu découvrir que ce qu’on m’avait appris et ce qu’on vous avait raconté était tout simplement en contradiction avec ce que disait la littérature médicale elle-même.

 

Dans des circonstances normales, le virus sauvage naturel de la polio est sans danger. En fait, les virus utilisés pour la fabrication des vaccins provenaient d’enfants qui étaient en parfaite santé.

 

Les paralysies qui se sont produites dans la première partie du 20ème siècle étaient en grande partie dues à des produits toxiques de l’environnement, comme le DDT, le plomb, et l’arsenic ; autant de produits toxiques qui perturbent gravement l’immunité muqueuse et permettent à des virus de nature bénigne de contourner les défenses du système immunitaire (inné) pour finalement provoquer des paralysies et autres symptômes cliniques.

 

Dans les régions du globe où ces produits chimiques sont encore utilisés, on continue de voir des rapports de paralysies que traditionnellement on qualifiait de « poliomyélites ».

 

Aujourd’hui ces paralysies ont changé de nom ; on les baptise « paralysies flasques aiguës » (PFA). En 1950, tout ce qui ressemblait à ce qu’on appelle aujourd’hui « paralysies flasques aiguës » était étiqueté « poliomyélite » parce qu’à cette époque, les médecins n’avaient pas l’habitude de rechercher les virus.

 

Aujourd’hui, le Département de la Santé recherche les virus chez les personnes atteintes de paralysies et… c’est à peine s’ils en trouvent !

 

En 1958, au cours de la terrible épidémie de polio au Michigan, les autorités médicales américaines ont commencé à analyser les selles et les échantillons de sang de plus d’un millier de patients hospitalisés et qui avaient reçu le diagnostic : « poliomyélite ». A leur grande surprise, ils devaient découvrir que seulement  environ un quart des patients chez lesquels on avait diagnostiqué une polio, avaient effectivement été exposés au virus de la polio…

 

C’est cette nouvelle technique de recherche du virus dans le sang et dans les selles qui a effectivement contribué à éradiquer la polio parce que le virus de la polio ne se trouvait en fait que dans une minorité de patients paralysés, et seuls ces cas furent comptabilisés comme « polio ». Ceci veut dire que l’éradication de la polio aurait pu se faire sans le moindre vaccin.

 

Après la campagne de vaccination, les critères permettant d’établir le diagnostic de la polio furent complètement modifiés.

 

Avant la campagne de vaccination, les personnes paralysées pendant 24 heures éraient considérées comma souffrant de la poliomyélite.

 

Après que l’on eut commencé à utiliser les vaccins, cette période fut étendue à 60 jours.- D’habitude, la plupart des gens guérissent de leur maladie endéans les 60 jours. C’est ainsi que cette nouvelle définition permit d’encore réduire les cas de polio. Cet aspect technique de la question n’avait en fait rien à voir avec le vaccin.

 

Sur YouTube, on peut trouver une vidéo qui illustre en détails ce que je dis ici. Il existe aussi un chapitre sur la polio d’un livre qui vient d’être publié.

 

Le Département de la Santé Israélien est en train de mettre sur pied une campagne massive de vaccination contre la polio parce qu’ils disent avoir trouvé le virus de la polio dans les eaux usées ;

 

Avant de soumettre votre enfant à quelque vaccination que ce soit, je voudrais vous prier de regarder la vidéo sur YouTube, ainsi que de lire le chapitre de l’ouvrage dont j’ai parlé, et d’entreprendre de sérieuses recherches dans la littérature médicale.

 

Vous devez savoir qu’en Israël il n’y a pas eu de cas de polio depuis 25 ans, même si on a trouvé le virus de la polio dans les années 1990, ainsi qu’en 2004 et 2007.

 

Le type de vaccin polio utilisé en Israël depuis 2004 est le vaccin polio injectable inactivé. Il faut savoir que ce vaccin n’arrête pas l’infection ni la transmission du virus. Il sert essentiellement à créer des anticorps dans le sang contre le virus, mais étant donné le fait que le virus de la polio se multiplie dans les intestins, les anticorps du sang ne peuvent empêcher sa transmission.

 

Les autorités savent que les vaccins dits protecteurs ne sont pas fiables et n’assurent pas une protection de longue durée. Il arrive que certaines personnes vaccinées ne produisent pas beaucoup d’anticorps ; il arrive aussi que ces derniers se dégradent rapidement. Il est à noter que beaucoup de vaccinés ne sont pas immunisés contre le virus de la polio.

 

Le vaccin polio injectable ne contrôle pas la diffusion du virus. Le vaccin oral, lui, peut répandre le virus de la polio, infecter et paralyser les personnes dont  l’immunité est insuffisante ou compromise.

 

Pour la protection de la santé de vos enfants il est impératif que vous puissiez  prendre en considération et le « pour » et le « contre ». Puis-je vous conseiller de tout faire pour renforcer et à maintenir en bonne forme le système immunitaire de vos enfants avec une alimentation de qualité, en évitant  les antibiotiques quand la chose est possible, ainsi que tous les produits toxiques. Assurez-vous aussi que vos enfants reçoivent des quantités suffisantes de vitamine C.

 

Essayez de comprendre que la pratique de la vaccination est fondée sur des données douteuses, des bases beaucoup trop fragiles et que la vaccinologie telle qu’elle est présentée au public aujourd’hui est une véritable religion basée sur beaucoup d’ignorance…

 

Etant donné que le virus sauvage de la polio n’a jamais été la seule cause des paralysies, que le vaccin ne contrôle pas la diffusion du virus et que les taux de Paralysies Flasques Aiguës n’ont cessé d’augmenter dans des populations hyper vaccinées , il est indispensable de s’interroger sur ce qui se passe effectivement.

 

Se pourrait-il que les véritables raisons qui motivent la campagne actuelle de vaccination n’aient effectivement que peu de rapport avec le contrôle de la maladie, mais qu’elles soient destinées à engendrer, favoriser la peur et le chantage affectif pour finalement contraindre les parents à se conformer aux dictats médicaux.

 

Je vous en prie, renseignez-vous à fond sur l’histoire des vaccins avant d’accepter que d’autres vaccins soient inoculés à vos enfants. Ce n’est qu’alors que vous pourrez faire des choix véritablement éclairés.

 

Merci à vous !

 

http://www.vaccinationcouncil.org/2013/07/11/dr-humphries-speaking-on-polio-in-israel/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+vaccinationcouncil+(International+Medical+Council+on+Vaccination)

 

 

http://www.vaccinationcouncil.org/2013/07/11/dr-humphries-speaking-on-polio-in-israel/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+vaccinationcouncil+%28International+Medical+Council+on+Vaccination%29

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

outlook service pack 24/07/2014 13:24

There are a lot of countries in which polio is fought and completely vanished giving vaccinations at correct interval of times. I am happy to see such people taking initiatives to bring anti-polio vaccinations in Israel. I hope that a consistent method comes into action. Thanks.

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.