Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 09:57

 

  Vaccins contre l'anthrax-Ce qu'il ne faut pas faire! 

Femmes enceintes et expérimentation?   

 

Dr-Meryl-Nass-anthrax.JPG

Dr Meryl Nass, MD, expert du Syndrome de la Guerre du Golfe et de l'anthrax

 

 

10 septembre 2000

 

Le CDC (Centre Américain de Contrôle des Maladies) a récemment sponsorisé une étude sur l’utilisation du vaccin contre l’anthrax (après exposition). La FDA (Food & Drug Administration) a approuvé l’étude.  Le formulaire de consentement de l’étude reconnaissait que les données préliminaires montraient que le vaccin  contre l’anthrax pouvait provoquer des malformations. Etant donné que les traitements aux antibiotiques au cours des deux mois qui précédèrent l’étude s’étaient montrés efficaces à 100% dans la prévention de l’anthrax chez les sujets qui avaient été exposés, il n’était pas du tout évident que la vaccination puisse offrir quelque bénéfice supplémentaire. Malgré ce fait, des femmes enceintes furent recrutées pour l’étude. - Administrer à des femmes enceintes un vaccin qui pourrait provoquer des malformations du fœtus, et qui en outre n’est pas du tout nécessaire, n’est-ce pas contraire aux règles élémentaires de l’éthique ? Mais ce n’est pas tout. La FDA a approuvé la licence du vaccin, et a rendu public une nouvelle notice cinq semaines après le début de l’étude du CDC. La nouvelle notice stipule clairement qu’aucune expérimentation animale n’a jamais été réalisée pour pouvoir déterminer l’effet du vaccin sur la gestation. Quelle est cette logique qui a conduit et le CDC et la FDA à expérimenter sur des fœtus humains, alors que l’on ne disposait d’aucune donnée sur la fertilité animale ? Comment a-t-on pu se permettre d’utiliser des femmes enceintes comme cobayes avant que des études sur des souris et des cobayes n’aient été réalisées ? 

Dr Meryl NASS, M.D

http://www.whale.to/v/nass1.html

 

 

Avril 2009

 

Après la conférence du Dr Ryan en avril 2009 au sujet des personnes vaccinées en 1998 et 2001, début 2002, la FDA a modifié sa notice concernant le vaccin  contre l’anthrax, passant de la catégorie C à la catégorie D, et en indiquant que les données recueillies montraient que le vaccin était associé à des malformations et ne devait pas être administré à des femmes enceintes. Dr Meryl NASS, MD

http://www.whale.to/v/nass1.html 

 

 

Commentaires  Dr Meryl NASS:

 

On ne comprend pas très bien comment tout cela fonctionne, mais il est certain  que l’industrie exerce une influence considérable sur les Agences Fédérales… Le CDC possède une Organisation dénommée «  CDC Foundation » qui a été créée pour soutenir le CDC en recevant de l’argent des fabricants. – La chose est assez incroyable. Mais si vous cherchez sur internet vous trouverez la « CDC Foundation » qui reçoit beaucoup d’argent de l’industrie pharmaceutique. Qui ces gens-là servent-ils donc ? Le public Américain et la sécurité des vaccins ou les fabricants ?

 

VIDEO INTERVIEW: http://www.youtube.com/watch?v=oimq1YrDi3w 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.