Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 19:10
Indre-et-Loire  29/01/2014

 

 

Un vaccin contre l'hépatite B a détruit sa vie

  

jean-briou.jpg

Une vaccination obligatoire pour partir au Vietnam a empêché Jean Briou

de réaliser ses rêves de voyage à l'heure de la retraite.

 

Souffrant d’une maladie neuromusculaire, Jean Briou, un Tourangeau, poursuit avec l’association E3M, sa lutte contre la vaccination aluminique.

 

 Avant il était un sportif accompli. Il pratiquait la plongée, la planche à voiles. La maladie qui le condamne aujourd'hui à un périmètre de marche restreint, a débuté en 2000. Et rien à voir avec ses soixante-quinze ans, car la fonte musculaire brutale qu'il a subie, date de plus de 14 ans.


« J'ai été vacciné en 1994. C'est après une batterie d'examens, et de biopsies qu'ont été détectées des cellules d'hydroxyde d'aluminium dans mes muscles », raconte Jean Briou. Longtemps isolé par cette maladie neuromusculaire, parce que cette affection est souvent synonyme d'une grande errance de diagnostic, l'homme a rejoint l'association E3M. Il en est aujourd'hui le référent en région Centre. « L'association regroupe environ 400 adhérents qui souffrent de maladies neuromusculaires invalidantes induites par les sels d'aluminium utilisés comme adjuvants dans de nombreux vaccins », insiste-t-il. Jean Briou prévient d'emblée : « Attention ce n'est pas une campagne anti-vaccin que nous menons, mais une lutte contre la toxicité de l'aluminium utilisé comme adjuvant vaccinal. »

 

Face au lobby industriel pharmaceutique, l'association E3M tend à informer et part à nouveau en croisade. Elle vient de déposer une plainte au tribunal de grande instance de Paris, il y a quelques jours. « On a vu disparaître dans les déodorants, les sels d'aluminium, il est fou qu'on ne puisse pas faire appliquer les mêmes règles pour les vaccins », argumente Jean Briou, qui dit vouloir alerter à son niveau la population. « On le sait aujourd'hui ces vaccins sont la cause de certaines scléroses en plaques, ou de la maladie de Charcot. C'est un dossier national, car ce sont certainement des centaines, voire des milliers de personnes qui sont aujourd'hui atteintes par cette maladie. »

 

La roulette russe

 

Depuis 2007, les combats judiciaires ont été nombreux, ils vont se poursuivre. En 2008, le DT Polio® a été suspendu puis remis sur le marché. « En fait, c'est un peu la roulette russe, certaines personnes dont la réceptivité au sel d'aluminium est importante vont développer des maladies neurosmusculaires, d'autres non » déclare Jean Briou.

 

E3M Région Centre : Jean Briou 38 bis, rue de La Morandière 37230 Fondettes. Tél. 02.47.42.20.02. Port. 06.12.80.53.17.

 

Patricia Lange
 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.