Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 22:04

Norma ERICKSON

  

 

Tremante (Pape)

 

 

 

Pour Giorgio TREMANTE, il n’existe aucune controverse vaccinale, il n’y a pour lui que les faits. Giorgio a perdu un fils en 1971, un autre fils en 1980 et son troisième enfant est resté quadriplégique avec insuffisance respiratoire; tous ces malheurs après que ses  trois enfants aient reçu le vaccin antipolio oral Sabin.

 

Son fils Alberto a dû endurer des années d’hospitalisation branché sur un respirator. Il ne parvenait plus à respirer. Giorgio pense qu’Alberto a été « sauvé » de la mort pour faire connaître au monde entier une vérité indésirable que les compagnies pharmaceutiques auraient voulu enterrer : les vaccins peuvent tuer et handicaper des enfants innocents. Ils tuent et handicapent des enfants innocents.

 

La famille TREMANTE a subi une véritable persécution pour avoir tenté de révéler la vérité au sujet des risques vaccinaux. Giorgio et sa famille ont, envers et contre tout, voulu rester fidèles à leur mission en dépit des pressions exercées de la part des compagnies pharmaceutiques, des autorités médicales et des agences gouvernementales. Ils ont poursuivi leur recherche et n’ont cessé de diffuser de l’information sur les risques des vaccinations en dépit de toutes les épreuves qu’ils ont eu à endurer. Voir ce qui s’est passé pour cette famille comme pour bien d’autres en Italie sur le site A.L.V. «  Holocaust » provoqué par la pratique vaccinale » http://sanevax.org:80/news-blog/?p=1483

 

Ce groupe a lancé une pétition (1) en vue de mettre fin aux vaccinations forcées et obligatoires. Le groupe demande aux officiels gouvernementaux du monde entier de prendre conscience du type de science qui justifie encore les pratiques vaccinales et qui continue d’affirmer que les politiques et programmes vaccinaux d’aujourd’hui sont sûrs et efficaces. Un extrait de la pétition dit ceci : «  Nous soussignés, hommes et femmes libres, ne reconnaissons pas l’autorité de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui nous recommande la vaccination. Nos corps nous appartiennent en toute souveraineté et dépendent exclusivement de notre auto-détermination. Toute contestation de ces droits se doit d’être interprétée comme une violation d’un droit fondamental.

 

L’association A.L.V. n’est pas la seule à défendre ces principes. Les groupes concernés par la sécurité des vaccins du monde entier sont unis dans leurs efforts pour faire connaître les risques potentiels que peuvent présenter les vaccins.

 

*     En février 2009, deux jeunes filles ont été hospitalisées en Espagne après avoir reçu le    vaccin Gardasil. 76.000 doses du vaccin ont d^être retirées du marché.

 

*     En avril 2010 l’Inde a suspendu un projet de vaccination HPV.

 

*     En avril 2010 le Bhutan a demandé un arrêt immédiat du programme de vaccinations HPV

 

*    En août 2010 les autorités françaises ont demandé d’arrêter la publicité pour le vaccin Gardasil.

 

*    En septembre 2010 les autorités de santé de l’Ecosse ont subi les critiques des  groupes réclamant la sécurité des vaccins pour ne pas avoir révélé les risques potentiels présentés par ces vaccins.

 

*    En octobre 2010, l’Union des Mamans Irlandaises a exigé que soit révélée la vérité sur les risques potentiels du Gardasil.

 

*   En octobre 2010 Sanevax Inc a demandé à la FDA d’annuler l’autorisation du Gardasil jusqu’à ce qu’il soit démontré que ce vaccin soit efficace et sans danger.

 

*   En Janvier 2011la Société « British Society for Ecological Medicine a organisé une conférence intitulée «  Les dangers de la prévention ».

 

Les parents dans le monde entier ne vont pas continuer à assister passivement aux décès et aux handicaps  que les politiques de santé publique infligent à leurs enfants. Il est indispensable que l’on s’occupe activement de leurs inquiétudes – non plus avec des discours ou des platitudes – mais à partir d’éléments scientifiques clairs et nets.

 

[1] http://www.tremante.it/index_file/Page6356.html

 

Norma ERICKSON

 

http://www.rumormillnews.com/cgi-bin/forum.cgi?read=195732

http://434u.com/v3/richtab30/blog/italian-vaccine-awareness-group-confronts-who-pandemic-vaccination-policy/

http://www.prlog.org/11282037-italian-vaccine-awareness-group-confronts-who-pandemic-vaccination-policy.html

 

L’histoire du calvaire de la famille TREMANTE  a été traduite en français et est parue sous le titre :

 

“ Majeur et Vacciné – ou le droit de vivre ? »

 

 livre tremante

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.