Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 13:51

Pourquoi je dois aux parents de m’être interrogé sur le triple vaccin (ROR : Rougeole-Rubéole-Oreillons)

 

 

Dr Andrew Wakefield

 

Dr-Wakefield-manif.jpg

 

10 février 2002, Sunday Herald

 

Le Dr Andrew Wakefield explique pourquoi il a d’abord voulu attirer l’attention du  public au sujet d’un lien possible entre le ROR (Rougeole Rubéole Oreillons) et l’autisme.

 

En présence de ce point d’interrogation qui persiste, de cette question soulevée par les parents et qui a été corroborée par plusieurs études que nous avons réalisées, j’estime que les parents doivent pouvoir choisir les moyens avec lesquels ils pourront protéger leurs enfants que ce soit avec le vaccin ROR ou avec le vaccin unique.

 

Il y a très peu d’informations sur la sécurité du vaccin. Depuis le début, ces études ont été insuffisantes. On a examiné les résultats à court terme : trois à quatre semaines après la vaccination. Mais la régression de ces enfants s’opère insidieusement au cours des semaines ou des mois qui suivent la vaccination. Ce n’est jamais à la vaccination que les médecins attribuent les problèmes qui peuvent se poser.

 

Des parents viennent me dire : « voilà ce qui est arrivé à mon enfant. Il se développait normalement, il parlait, il était sociable et puis il a reçu le vaccin ROR Il a ensuite commencé à présenter des problèmes intestinaux et son comportement s’est détérioré. Je n’ai plus retrouvé mon enfant, la lumière s’est éteinte dans ses yeux.

 

Quand vous écoutez pareil témoignage, vous ne pouvez pas immédiatement prendre tout comme argent comptant et vous vous dites : est-ce qu’en tant que médecin, je puis trouver quelque chose qui puisse confirmer ce que disent ces parents. Alors vous commencez à rechercher les symptômes et vous trouvez que les intestins sont enflammés, symptôme qui avait échappé aux recherches antérieures. Alors vous vous demandez vraiment si les parents n’ont pas raison. Alors quand on vous dit : «  Je crois que mon enfant a commencé à régresser après le vaccin ROR, n’êtes-vous pas en droit de prendre la chose au sérieux ? Evidemment que oui.

 

Je ne pense pas que la vaccination unique pourrait amener une baisse des taux de vaccinations. Je pense que les parents sont bien informés et qu’ils ne sont pas systématiquement anti-vaccins. Nous ne le sommes pas non plus. Nous n’avons cessé d’insister pour que les enfants soient protégés. Mais à la lumière de ce qui a été découvert, nous devons nous interroger, et tant qu’il y aura un point d’interrogation, les parents devront pouvoir choisir la manière dont ils veulent protéger leurs enfants.

 

Ce que nous avons fait, c’est essentiellement montrer que ce que les parents nous racontent tient la route. Nous avons trouvé le virus de la rougeole à des taux qui dépassaient ceux que l’on trouve normalement dans les tissus d’enfants atteints d’autisme, et pas seulement dans des tissus malades, mais aussi dans les cellules mêmes de ces tissus. N’aurait-on pas pu anticiper et se demander si là ne résidait pas la cause de la maladie ? Il s’agit ici d’une observation très convaincante et bien que la causalité n’ait pas été complètement  prouvée, les inquiétudes sont suffisamment importantes pour que l’on puisse permettre le choix aux parents.

 

Qu’est-ce qui a réellement précipité cette crise ? Ce qui a précipité cette crise, ça a été la suppression du vaccin unique, la suppression du choix pour les parents et c’est aussi ce qui a provoqué leur colère. Les médecins, les gourous traitent le public comme s’il s’agissait d’une masse d’imbéciles qui ne sont pas capables de faire des choix éclairés pour eux-mêmes.

 

 

« Aussi longtemps que se posera la question de la sécurité du vaccin ; aussi longtemps que cette sécurité dans la politique vaccinale sera subordonnée au profit et à des intérêts particuliers ; aussi longtemps que les avantages des vaccins seront menacés par ceux qui ont trahi la confiance du public en niant leurs effets secondaires et aussi longtemps que ces enfants auront besoin d’aide, je continuerai mon travail. »

  

Dr A. Wakefield

 

http://www.naturavox.fr/sante/article/quand-l-industrie-pharmaceutique

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.