Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 22:53

Le Gouvernement Australien Voudrait-il Faire Des Zombies De La Prochaine Génération?

 

Catherine J. Frompovich, Vactruth, 13 juin 2012

Zombie-Australie.jpg

 

En Australie, les professionnels de la Santé veulent que votre enfant soit médicalisé et complètement vacciné.

 

Comme si les vaccinations obligatoires n’étaient déjà pas suffisantes pour ces officiels qui tentent de protéger les jeunes générations de différentes maladies, il faut encore, en Australie, qu’un nouveau plan montre le bout ridicule de son nez. Ce plan porte le nom de : « Contrôle des Enfants Bien Portants »  (« Healthy Kids Check »). Il entrera en application le 1er juillet 2012 et sera destiné à tester des enfants de trois ans pour dépister des signes de maladies mentales. Quoi ?

 

Selon les officiels du gouvernement Australien, si votre tout petit dort avec la lampe allumée, fait des crises de colère ou se montre timide, [1] il se pourrait qu’il fasse l’expérience de facteurs de risque qui nécessiteraient probablement l’usage de médicaments psychotropes – ceci en plus de tous les vaccins que les enfants Australiens sont obligés de prendre !

 

En outre, les pédiatres et les médecins de famille devront poser des questions aux parents au sujet des habitudes alimentaires, des habitudes de toilettes, du comportement et des humeurs de votre petit de trois ans. Il semble bien que tout ceci relève de l’intrusion de big brother qui est en train de mettre en place le contrôle total de nos vies avec chaque nouvelle génération.

 

Ci-dessous la partie la plus effrayante, à mon avis :

 

[Les médecins] finiront vraisemblablement par prescrire des médicaments psychotropes à des enfants de 3 ans qui ne souffrent nullement de maladie mentale, mais montrent simplement des signes d’un comportement normal [sic]. [1] (« but are simply showing signs of normal behaviour [sic] »)

 

Le gouvernement Australien veut-il transformer en authentiques zombies la prochaine génération ? Comment le petit cerveau et le corps d’un enfant de trois ans pourront-ils gérer toutes les neurotoxines des vaccins ET les psychotropes chimiques qui risquent de passer au travers de la barrière hémato-encéphalique ? A partir de ce que je connais de la chimie du corps et de la pharmacologie, il semble bien que l’Australie ait à devoir gérer une génération non fonctionnelle d’enfants et d’adultes incapables. La chose est à ce point ridicule qu’elle semble défier toute logique.

 

Mais l’Australie n’est pas le seul cas.

 

Aux Etats-Unis plus de 25% des enfants et des adolescents prennent deux médicaments [2] en plus de toutes les vaccinations qui sont rendues obligatoires.

 

Si les gouvernements sont authentiquement préoccupés de la santé des petits, des adolescents et des enfants en général, ils devraient pouvoir réaliser que les statistiques qu’ils accumulent montrent que les enfants sont aujourd’hui plus malades –  souffrant tout spécialement  de maladies chroniques – qu’à n’importe quelle autre époque de l’histoire. Il est évident qu’il y a aujourd’hui plus d’enfants sur la terre ; mais si l’on tient compte de ces considérations démographiques, on ne peut néanmoins que s’interroger sur ce qui se passe en réalité. Il semble bien que plus il y a de toxines qui pénètrent dans l’organisme des enfants et ce, dès la naissance ; au plus il y a de toxines qui pénètrent dans l’organisme des adultes et des personnes plus âgées, au plus les statistiques démographiques indiquent des pourcentages plus élevés de maladies. Sans blague !

 

L’une de ces statistiques concerne les cancers des enfants. Les cancers des enfants sont en train d’atteindre le stade pandémique – un mot que les autorités de santé aiment manipuler, mais qui n’est pas toujours utilisé à bon escient, à mon humble avis. Le cancer est la première cause de décès aux Etats-Unis. [3] Ces statistiques datent de 2005. Nous sommes aujourd’hui en 2012. Où se trouvent les toutes dernières statistiques ?

 

La National Cancer Institute admet candidement

 

Quels sont les types de cancers les plus courants chez les enfants ?

 

Parmi les 12 types principaux de cancers chez les enfants, les leucémies (cancer des cellules du sang), les cancers du cerveau, les cancers du système nerveux central représentent plus de la moitié des nouveaux cas. Un tiers environ des cancers des enfants sont des leucémies. Le type le plus courant de leucémie chez l’enfant est la leucémie aiguë lymphoblastique. Les tumeurs solides les plus courantes sont les cancers du cerveau (gliomes et médulloblastomes), tumeurs de Wilms, sarcomes comme le rhabdomyosarcome et  les ostéosarcomes qui sont moins répandus [4].

 

Pareille prolifération des cancers chez les enfants n’ont été ni apparents ni détectés avant que n’entrent en application les politiques de vaccinations obligatoires – Cela est clair et net ! Tout ceci malgré ce qu’en puissent dire le CDC et la FDA qui veulent préciser que ce ne sont pas les vaccinations, mais simplement une apparence. La situation  serait due à toutes les neurotoxines, les produits chimiques industriels et d’autres types d’ADN qui sont introduits dans le flux sanguin humain et qui traversent la barrière hémato encéphalique et qui affectent non seulement la chimie du corps, mais aussi les caractéristiques de la personnalité.

 

Sur un plan démographique, il y  a plus de troubles mentaux, de crimes de dépendance des drogues que ce qui est généralement admis. Si les gouvernements voulaient voir où tout cela commence, je leur suggérerais de jeter un coup d’œil aux obligations qu’ils imposent. Les enfants sont contraints de prendre des produits chimiques vraiment dangereux qui ont un impact sur leurs cerveaux.

 

Rechercher la cause des problèmes de santé mentale des enfants est certainement une excellente chose. Mais la recherche des officiels doit être dirigée vers des domaines qu’ils ne souhaitent probablement pas explorer : par exemple les neurotoxines de Big Pharma qui sont obligatoirement injectées aux nourrissons, aux petits enfants, aux adolescents et aux adultes.

Su un plan statistique nous n’avons jamais connu autant de cas d’Alzheimer qu’ aujourd’hui, avant que l’on ne fourgue les vaccins antigrippaux et contre le pneumocoque aux personnes âgées.

 

Ce sont les vaccins, chère Australie, ce ne sont pas les enfants !

 

[1] http://www.theglobalistreport.com/healthy-kids-check/

[2] http://spyghana.com/health-news/health-news-health-news/overdosed-over-25-of-kids-on-prescription-drugs/

[3] http://www.cdc.gov/Features/dsCancerInChildren/

[4] http://www.cancer.gov/cancertopics/factsheet/Sites-Types/childhood

 

http://vactruth.com/2012/06   

 

 

USA - Maryanne GODBOLDO refused to medicate child and won (Une maman qui a refusé la médicalisation de son enfant et a fini par gagner!): http://wakeupgethealthy.wordpress.com/2012/05/12/maryan-godboldo-refuse-to-medicate-child-and-won//13/make-real-living-zombies/

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

ethetique Tunisie 21/06/2012 19:22

j'ai beaucoup étendue de Healthy Kids Check franchement c'est un bon projet je pense il aura un grand sucée

Expovaccins 24/06/2012 16:00



Un bon projet? L'avez-vous bien lu au moins? Ne pas oublier que la plupart des arnaques sanitaires se basent sur de beaux prétextes mais avec des mesures de contrôle ou liberticides qui vont
aussi avec le plus souvent!



Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.