Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 11:22

Gary Null – LETTRE OUVERTE à Bill Moyers au sujet du film "Contagion" 

 

2 mars 2012

 

Gary Null Dollars

 

 

Cher Monsieur Moyers,

 

C’est à propos de votre dernier essai intitulé « Vaccination Nation » que je m’adresse à vous.

Vous y soutenez qu’après avoir vu le film Contagion, les parents devraient faire vacciner leurs enfants et non pas rechercher des exemptions pour raisons religieuses ou philosophiques.

Etant donné que les médias présentent toujours la vaccination sous des aspects positifs en rejetant la faute des maladies sur ceux qui refusent de vacciner leurs enfants, il est assez facile de tomber dans le piège d’une certaine opinion populaire. Mais en tant que journaliste d’investigation réputé pour avoir cherché à mettre la vérité en valeur, ne pourriez-vous pas envisager la possibilité que les arguments avancés en faveur des vaccinations ne soient pas aussi  nets et tranchants que vous semblez le penser ?

 

Si vraiment les vaccins sont efficaces, pourquoi les vaccinés auraient-ils des raisons de s’inquiéter si d’autres font le choix de ne pas se faire vacciner ? Et si jamais les vaccins n’étaient pas efficaces, le sujet ne mériterait-t-il pas plus d’attention ? Il est aussi possible que  l’immunité collective relève du mythe. Vous précisez que plusieurs épidémies récentes seraient dues à des enfants non vaccinés. Mais vous êtes-vous donné la peine d’examiner personnellement les faits ? A titre d’exemple, l’épidémie de coqueluche qui a sévi en 2010 en Californie a touché 9.100 personnes et 10 bébés sont morts. Cette situation a engendré une énorme hostilité ; les parents qui avaient choisi de ne pas faire vacciner leurs enfants ont été accusés. On a, à grands cris réclamé encore plus de rappels. La valence coqueluche administrée avec celle de la diphtérie et du tétanos (DtaP) fait partie d’un solide programme de 5 vaccins jusqu’à l’âge de six ans. Les enfants sont vaccinés à 2 mois, 4 mois, 6 mois, 15 et 18 mois, à 4 et 6 ans.

 

Le Dr David Witt, Directeur de recherches en matière de maladies infectieuses au Centre Médical « Kaiser Permanente » à San Raphaël, Californie a étudié les faits. Il a déclaré que quand il a commencé à étudier la chose, il s’attendait à voir que la maladie s’était déclarée chez les enfants non vaccinés. Mais ce qu’il a découvert, c’est que plus de 80% des enfants qui ont fait une coqueluche étaient complètement vaccinés !

 

En 2009-2010 on a relevé dans le New Jersey et à New York plus de 1500 cas d’oreillons dans des groupes parfaitement vaccinés : 88% des enfants affectés avaient reçu au moins un vaccin, tandis que 75% avaient reçu les deux vaccins recommandés.

 

Selon le Dr Jane Zucker, Commissaire adjoint pour l’Immunisation (NYC) :  Nous savons qu’approximativement une personne vaccinée sur 20 pourrait ne pas faire d’anticorps. 

Le reporter de Reuters va encore plus loin en déclarant : Le virus des oreillons peut muter. Ainsi les personnes qui ont reçu une ou deux doses du vaccin restent vulnérables. Ainsi blâme-t-on ceux qui se sont fait vacciner  parce qu’ils n’ont pas fait d’anticorps et on blâme aussi le virus parce qu’il a muté. Mais le fait est que ces vaccins ne fonctionnent pas aussi bien ou aussi complètement que l’on veut nous faire croire.

 

Ceux d’entre nous qui ont grandi à l’époque de ces premiers vaccins ont reçu un vaccin contre la variole et un vaccin trivalent contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos. Le vaccin polio n’est apparu qu’au début des années 1960. La plupart des enfants qui faisaient les oreillons, la rougeole et la varicelle, se rétablissaient sans problèmes et bénéficiaient ensuite d’une immunité pour la vie. Aujourd’hui la chose n’est plus vraie. Notre programme actuel de 36 vaccins jusqu’à l’âge de 6 ans perturbe à ce point le système immunitaire que nous n’avons plus d’immunité à vie contre aucune de ces maladies. La démographie de la maladie a complètement changé. Avez-vous des souvenirs qu’à cette époque la coqueluche ait affecté des adultes ? Pareil pour les oreillons, la rougeole et  la méningite ? Et bien, c’est ce qui arrive maintenant tant pour les adultes que pour les nourrissons.. Pourquoi les nourrissons attrapent-ils ces maladies ? Parce que les mères d’aujourd’hui qui ont été immunisées par des vaccins et ne possèdent pas d’immunité naturelle, ne peuvent plus  transmettre de protection à leurs bébés in utero ou par l’allaitement – C’étaient là les voies naturelles de l’immunité qui, historiquement, ont protégé notre espèce au cours des millénaires.

 

De quoi notre génération a-t-elle hérité ? Une épidémie d’autisme, des difficultés d’apprentissage, déficit de l’attention (ADD), troubles de l’attention et hyperactivité (ADHD).

Vous rappelez-vous avoir entendu parler d’enfants souffrant d’autisme quand vous étiez jeune ? Je parierais que non. Vous dites qu’un  lien entre vaccination et autisme a été « largement » discrédité, mais vous ne dites pas « complètement » discrédité, tout simplement parce que ce n’est pas vrai. Vous devez comprendre  qu’on ne veut vraiment pas étudier à fond les effets secondaires des vaccins. Un organisme officiel a cependant été créé pour permettre, sur base volontaire, de rapporter les effets secondaires des vaccins ; le système s’appelle VAERS (Vaccine Adverse Events Reporting System) . Cet organisme enregistre un nombre de maladies graves et même des décès après vaccinations.

 

Savez-vous que le Gardasil qui a reçu sa licence en 2006 est associé à des troubles épileptiques, des déficiences cognitives, des maladies auto immunes et 108 décès ?  Mais les compagnies pharmaceutiques, le CDC et la FDA refusent de reconnaître toute information qui ne provient pas d’une étude contrôlée et randomisée. C’est ainsi que toute l’information dont nous disposons est considérée anecdotique et dès lors sans valeur. Si un enfant devient malade ou handicapé à la suite d’une vaccination, la seule chose qui peut venir à l’esprit et que l’on considère certaine, c’est que la vaccination n’est pas en cause ! L’un de mes amis chercheurs est vétérinaire. Les vétérinaires non seulement reconnaissent les effets secondaires des vaccins, mais ils doivent suivre une procédure stricte qui les contraint à administrer chaque vaccin à un endroit différent du corps de l’animal ; ceci pour leur permettre d’identifier plus facilement quel vaccin aurait pu causer un problème. Si les vétérinaires peuvent sans problèmes reconnaître les effets secondaires des vaccins chez les chiens et chez les chats, est-il raisonnable de penser que des effets secondaires ne se produisent pratiquement jamais chez les êtres humains ? Veuillez aussi garder à l’esprit que contrairement à ce qui se passe avec les autres produits pharmaceutiques, les producteurs de vaccins et le personnel médical qui administrent les vaccins sont exonérés de toute responsabilité…

 

Contagion est peut-être un excellent film, mais nous ne devons pas oublier qu’il relève de la fiction. Il existe un volume énorme d’informations au sujet des vaccins qui n’ont jamais vu le jour.  Ce serait une erreur de se laisser influencer en préconisant une politique fondée sur une mise en scène plutôt que d'examiner les faits.

Il est extrêmement important pour notre pays de pouvoir évaluer les preuves : Il nous faut un aperçu complet et équilibré du problème vaccinal. Nous devons honnêtement pouvoir reconnaître leurs limites, leurs risques et expliquer pourquoi la santé de tant de personnes a été endommagée à la suite des programmes de vaccinations. Dans le but de pouvoir commencer ce dialogue, je me permets de vous faire parvenir tous les articles que j’ai écrits sur les vaccins, de même que trois de mes documentaires : Vaccine Nation, Autism :Made in the USA, and Death by Medicine.  Je me permets de vous mettre au défi d'examiner les éléments de preuve par vous-même. Je vous présente une documentation qui montre qu’il existe bel et bien une autre face de l’histoire des vaccinations.

 

http://prn.fm/2012/03/02/gary-null-open-letter-to-bill-moyers-on-vaccination-nation/

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.