Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 11:46

Etude PLoS :

  

Les Vaccins rendent la Malaria plus Virulente

 

malaria-moustique.png

 

Comme nous l’avons vu dans tant d’autres domaines de la médecine moderne, l’application des traitements standards, c’est un peu comme jouer avec le feu parce qu’ils entraînent parfois des maladies plus virulentes que l’on finit par ne plus savoir guérir. Les vaccins contre la malaria rendent effectivement la maladie plus virulente.

 

Heidi Stevenson

 

Quel est le sens de vacciner des gens contre une maladie que la vaccination rendra encore plus virulente ? C’est là exactement ce qui se passe avec les vaccins contre la malaria, comme l’a démontré une étude de PLoS.

 

Ce n’est guère une surprise que le parasite de la malaria Plasmodium Chabaudi devienne plus virulent à la suite de la vaccination. Les tentatives d’éradication et de traitement ont permis au parasite d’évoluer rapidement en réponse à toutes ces pressions.

 

Une étude sur les vaccins contre la malaria chez les souris a fait ressortir la probabilité que les infections deviennent plus virulentes en réponse aux tentatives d’immunisation contre la maladie.

 

[…]  Bien qu’il soit possible que le paludisme puisse malgré tout être temporairement amélioré par la vaccination, il n’est cependant pas impossible qu’en fin de compte la situation puisse effectivement s’aggraver. Les seules choses qu’il soit important de connaître sont : le degré de gravité et la durée de la maladie.

 

La malaria n’est pas une bagatelle. Avant de poursuivre cette recherche d’un vaccin fou dans une vaine tentative d’éradiquer  le parasite, il serait peut-être temps de prendre du recul et de réfléchir à la folie que représente ce paradigme  de la médecine moderne.

 

La bonne nouvelle est qu’aucun vaccin contre la malaria n’a été autorisé. La mauvaise nouvelle est que Bill Gates et la Fondation Bill et Melinda Gates sont décidés et déterminés à créer un vaccin. Etant donné le peu d’efficacité que Gates semble exiger du vaccin contre le choléra qu’il est en train de promouvoir – seulement 65% dans les études réalisées par le fabricant et financées par la Fondation Gates, -  il ne devrait pas s’écouler beaucoup de temps avant qu’un vaccin ne soit commercialisé. Avant que ne paraisse l’étude The Evolutionary Consequences of Blood-Stage Vaccination on the rodent Malaria Plasmodium Chabaudi, on savait déjà qu’un vaccin qui utilisait le parasite entier pouvait aggraver la virulence de la maladie. Cette dernière étude montre maintenant que la même chose se passe quand on n’utilise  qu’une simple protéine du parasite.

 

Après être passé chez 20 souris, le parasite s’est développé plus rapidement et sa virulence a augmenté, entraînant la destruction de 20% des globules rouges. Les souris-contrôle quant à elles, n’ont pas développé une forme plus virulente de la maladie.

 

Comme l’a souligné le chercheur Andrew F.Read,  le concept n’a pas été documenté chez des humains atteints de paludisme. Toutefois, fonder un programme de vaccinations  sur l’hypothèse que cela n’arrivera pas, serait stupide à l’extrême. Le fait est que nous savons que la coqueluche est devenue plus virulente après la vaccination, comme elle a aussi infecté des personnes vaccinées. Avec les informations dont nous disposons actuellement, le principe de précaution devrait prévaloir, même s’il n’y a pas d’indications que cette situation puisse se produire.

 

Des vaccins qui permettront d’être déjoués

 

Avec ces types de vaccins, tous les agents pathogènes ne seront pas tués. Les vaccins contre le paludisme font partie de ceux-là. Dans ces vaccins, les agents pathogènes qui survivent deviennent généralement plus virulents

 

Jouer avec le feu

 

Il n’est pas question de nier la gravité du paludisme. Mais cela ne signifie pas pour autant que la solution vaccinale soit la plus rationnelle. Il existe d’autres approches qui peuvent être fort utiles. Il existe des moyens pour réduire les populations de moustiques ; les médecines alternatives ont connu d’importants succès dans le traitement du paludisme, l’utilisation des moustiquaires peut être grandement développée…

 

Il est bon aussi de rappeler que les microorganismes ne sont pas nécessairement nos ennemis. Il est bien sûr possible de coexister avec ceux que nous considérons comme dangereux si nous nous maintenons en bonne santé. Ce qui ne sous-entend pas nécessairement de recourir à des médicaments pour nous protéger de la maladie. Cela sous-entend principalement le renforcement de nos défenses, de notre système immunitaire.

 

Jouer avec le feu – tenter d’anéantir tout ce qui nous parait susceptible d’induire une maladie est en fait un jeu dangereux.  A la suite des vaccinations, les êtres vivants ont développé une flore intestinale déséquilibrée et nous voyons de plus en plus apparaître des maladies chroniques inconnues auparavant.

 

Il est bien certain que la malaria n’est pas une mince affaire, mais avant de poursuivre dans la recherche d’un vaccin fou, il serait peut-être temps de prendre quelque recul par rapport aux dangers du paradigme médical moderne. Nous ne sommes certainement pas en meilleure santé aujourd’hui. Nous sommes en fait devenus beaucoup plus malades. Au bord du gouffre, il nous faut absolument prendre le recul salutaire !

 

Sources :

 

  1. The Evolutionary Consequences of Blood-Stage Vaccination on the Rodent Malaria Plasmodium chabaudi,  PLoS Biology, Victoria C. Barclay, Derek Sim, Brian H. K. Chan, Lucas A. Nell, Maia A. Rabaa, Andrew S. Bell, Robin F. Anders, Andrew F. Read. doi:10.1371/journal.pbio.1001368
  2. Malaria parasites evolve in vaccinated mice to cause more severe disease
  3. Dangerous Malaria Gives Researchers Concern
  4. Vaccine Research Shows Vigilance Needed Against Evolution of More-Virulent Malaria

http://gaia-health.com/gaia-blog/2012-12-29/vaccines-make-malaria-more-virulent-plos-study/

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.