Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 17:37

« Les toxiques qui ont affecté nos grands-parents pourraient se retrouver dans nos gènes. »

 

Avec sa recherche de pointe, le biologiste Michael Skinner a irrité les cercles de la chimie et choqué ses pairs.

 

http://www.smithsonianmag.com/innovation/the-toxins-that-affected-your-great-grandparents-could-be-in-your-genes-180947644/

 

 

Commentaires du Dr Palevsky, MD, pédiatre : 

 

Dr-Palevsky-avec-enfant--2-.jpg

 

Il n’existe aucune étude rapportant les effets transgénérationnels des vaccins chez l’homme ou chez les animaux. Pourtant, nous continuons d’affirmer que les vaccins ont été testés de manière appropriée quant à leur innocuité sur la santé humaine. Cette étude sur l’exposition des rats à la vinclozoline est juste l’une de toute une série d’études portant sur les effets transgénérationnels de différents produits chimiques (BPA, herbicides, fongicides) sur des souris et des rats. Toutes ces études montrent les mêmes résultats. Les toxiques qui ont affecté vos grands-parents pourraient se retrouver dans vos gènes.

 

Pendant de nombreuses années, j’ai évoqué mes préoccupations au sujet des réponses que le système immunitaire humain pourrait transmettre, à notre insu, de génération en génération. La seule différence avec les vaccins cependant est que nous continuons à vacciner chaque génération. Nous réexposons chaque génération à de plus en plus de toxiques chimiques au travers des injections vaccinales, alors que les études transgénérationnelles chez les animaux démontrent qu’une seule exposition peut avoir des effets importants sur la santé. Le toxique imprègne chaque génération suivante sans que celle-ci soit réexposée au toxique.

 

Combien de dégâts faisons nous ainsi en vaccinant génération après génération, alors que des études scientifiques montrent clairement les effets défavorables qu’un seul parent ou grand parent qui aurait été exposé à un toxique déterminé, peut avoir sur les générations suivantes ? Sommes-nous prêts à dire que les vaccins n’exposent pas les individus à des toxiques ? Cette question serait-elle discutable et sans intérêt ?

 

Si le fait d’exposer un animal à des toxiques chimiques peut avoir de tels graves effets sur la santé de plusieurs générations, sans qu’il soit nécessaire que ces générations soient réexposées aux mêmes toxiques chimiques, je ne peux qu’imaginer l’effet que peut avoir sur la santé une exposition répétée sur plusieurs générations d’êtres humains aux mêmes toxiques ?

 

Il suffit simplement de penser à toutes les toxiques chimiques injectés au travers des vaccins à chaque génération pour que le pire des cauchemars devienne réalité. Ceci pourrait expliquer, en détail, pourquoi la génération actuelle des enfants est si malade, pourquoi tant d’enfants sont atteints de maladies inflammatoires chroniques, dont beaucoup proviennent de problèmes de méthylation. (La méthylation de l'ADN agit comme un "patron" qui conditionne l'expression des gènes dans chaque cellule.)

 

Combien de fois n’a-t-on pas entendu dire : « quand j’étais jeune, je ne me souviens pas avoir vu autant d’enfants souffrant d’asthme, d’autisme, de retard de langage, de diabète, de maladies inflammatoires de l’intestin, d’eczéma, d’allergies, de problèmes du comportement. »

 

Famille--Africains-.jpg

 

Dans cet article, «  les critiques des recherches de Skinner soulignent que les doses de vinclozoline sur les rats étaient beaucoup trop élevées pour être pertinentes par rapport à l’exposition humaine. Le fait d’injecter les toxiques chez les rats, plutôt que de les administrer par la nourriture en a exagéré les effets. » Ceci est une déclaration remarquable. Pour ces critiques, c’est l’injection de la substance qui est précisément ce qui exagère l’effet des produits chimiques sur la santé des rats.

 

Ne faisons-nous pas, chaque jour, ces expériences sur des enfants et des adultes ? Ne voyons nous pas cette « exagération » des effets que produit l’injection de ces produits chimiques, au travers des vaccins, sur la santé? Ne nous arrive-t-il pas alors de tourner le dos à tout cela en prétendant que les symptômes qui sont apparus après les vaccinations n’ont rien à voir avec les vaccins eux-mêmes ?

 

Combien n’y a-t-il pas d’ « experts » qui lavent le cerveau des parents quand ils vaccinent leurs enfants ? Ces gens font appel à des notions non fondées sur la science, en prétendant que l’exposition aux produits vaccinaux est tellement minime comparativement à la quantité de produits auxquels les enfants sont exposés quotidiennement comme tout au cours de leur vie, que l’exposition aux toxiques vaccinaux ne devrait avoir aucun effet négatif sur leur santé. Non sens !

 

Quand vous irez consulter votre médecin, apportez-lui cette étude et demandez lui si vous n’avez pas des raisons de vous inquiéter au sujet de la santé de vos enfants et de celle de  leur descendance au cas où  vous autoriseriez ce médecin à injecter des toxiques chimiques dont on n’a jamais complètement évalué les effets sur des êtres humains ?

 

Dr L. Palevsky’s Newsletter, 28 février 2014.

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.