Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 22:15

Christina England, 20 août 2012.

 

Beaucoup d’enfants de familles aimantes leur sont enlevés par l’Etat parce que leurs parents ont souvent été accusés à tort du Syndrome de Munchhausen par procuration ou de Syndrome du bébé secoué.

 

Ella

 

fausses-accusations--1-.JPG

 

Ella s’est retrouvée paralysée après les vaccinations de routine. Les rapports de quatre experts stipulent qu’à leur avis les dommages causés à Ella ont été provoqués par les vaccinations de routine.

 

En dépit du fait que ces rapports aient été présentés au tribunal en tant que preuves, la maman d’Ella a été faussement accusée du Syndrome de Munchausen par procuration. De ce fait Ella a immédiatement été placée dans un établissement pour handicapés.

 

Dans la suite, elle a été rendue à ses parents, mais l’affaire est loin d’être close. La seule chose dont la maman d’Ella s’estime coupable, c’est d’avoir trop aimé son enfant.

 

Cameron

 

fausses-accusations-3.JPG

 

Cameron est né prématurément. A huit semaines il a reçu ses vaccins de routine. Il est mort  quelques semaines plus tard. Ses parents ont été accusés de l‘avoir secoué au point d’avoir provoqué des hémorragies cérébrales. Suite à cela, Dalton, le petit frère de Cameron a été placé en institution.

 

Quatre ans plus tard il a finalement été rendu à ses parents parce que les experts en sont finalement arrivés à la conclusion que Cameron étai mort à la suite des effets secondaires des vaccins.

 

Mike, le papa du petit Cameron écrit : « C’est horrible de voir mourir son enfant ! On n’est jamais préparé à affronter pareil désastre. »

 

 

Amanda  

 

fausses accusations 4

 

Amanda avait toujours été en parfaite santé et s’était développée tout à fait normalement. Après ses vaccinations de routine, elle a fait des complications cérébrales et est décédée 10 jours plus tard. Son père fut arrêté et accusé de meurtre. Il fut condamné à la prison à vie.

 

Pourtant plusieurs rapports disent que le père d’Amanda est innocent, que la cause du décès est accidentelle ou a été la conséquence des vaccinations.

 

Tampa, la maman d’Amanda déploie un maximum d’efforts pour faire appel de la décision.

 

Ashleigh  fausses-accusations--5-.JPG

 

Ashleigh s’est retrouvée paralysée dans les heures qui ont suivi l’administration du vaccin Cervarix (contre le cancer du col de l’utérus). Elle a été hospitalisée pendant 2 ans. 

 

La maman d’Ashleigh a été accusée du Syndrome de Munchhausen par procuration. Ashleigh a dû être renseignée dans le registre des enfants à risques.

 

A la suite de différents rapports médicaux, la culpabilité de la maman a été remise en question. Ces rapports stipulent que les problèmes de santé ont été provoqués par la vaccination.

 

Aaron & Kirsty 

 

fausses accusations 6 

Aaron et Kirsty souffrent de désordres du spectre autistique et de déficit d’attention avec hyperactivité (TDA/H). Leurs parents qui attribuent leurs troubles à la vaccination ont été accusés du Syndrome de Munchhausen par procuration. De ce fait les deux enfants ont été placés en institution depuis déjà six ans et à des centaines de kilomètres de leurs parents. L’affaire suit son cours.

 

Andrew, le papa des enfants explique :

 

« Si les vaccins ne contenaient pas autant de produits chimiques, comme par exemple le mercure et si nous n’avions pas  été conditionnés par les autorités pour faire vacciner nos enfants, ceux-ci n’auraient pas eu à subir ces handicaps et nous les aurions toujours avec nous. Pour moi, les vaccins ont détruit nos enfants et notre famille. »

 

Tristan 

 fausses-accusations-7.JPG

 

Tristan est tombé malade après ses vaccinations de routine. Les médecins ont cru qu’il avait été violemment secoué.

 

Les parents de Tristan ont été accusés du Syndrome du bébé secoué. De ce fait Tristan, ainsi que ses frères ont été placés en institution.

 

L’affaire est toujours en cours.

 

Emily, leur maman écrit : « Personne ne pourra jamais nous rendre la famille que nous avons connue avant ce mauvais diagnostic. Tous nos enfants nous ont été enlevés sans que l’Etat ait pu prouver que nous étions à l’origine des dommages qui ont été causés à nos enfants. »

 

http://vactruth.com/2012/08/20/vaccine-injuries-destroys-families/

 

 

En ce qui concerne la sécurité des vaccins, la réponse adéquate à apporter  à  la mauvaise science, c’est  la bonne science et non la censure. Pour un esprit libre, le champ de la véritable recherche ne peut être contraint par certaines limites, par les  idées reçues qu’elles soient positives ou négatives. Ces dernières ne peuvent constituer un quelconque substitut  à la véritable recherche. Tom Sandborn, 30 janvier 2012

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.