Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 21:31

Les dommages causés par les vaccins sont occultés.

Les médias restent muets…

 

Alberto-Tremante-1A.jpg 

 Jon Rappoport , 4 octobre 2013.

 

120.000 effets secondaires des vaccins aux Etats-Unis chaque année ? Ou 1 million 200 mille ? Qu’en est-il vraiment ?

 

Nous nous référons à Barbara Loe Fisher, Présidente du National Vaccine Information Center (NVIC), ainsi qu’à son article publié dans le numéro de septembre/octobre 2004 de « Mothering Magazine ».

 

Se basant sur plusieurs sources d’information, B.L. Fisher s’efforce de faire une estimation raisonnable des dommages réellement provoqués par les vaccins  - les véritables chiffres n’étant pas disponibles ou pas suffisamment évalués. En d’autres termes, il n’est guère possible de se fier au système officiel d’évaluation des effets secondaires des vaccins.

 

B.L. Fisher : «  Mais combien d’enfants souffrent chaque année des effets secondaires des vaccins ?  Est-ce que ce n’est que un sur 110.000 ou un sur un million qui se retrouvent définitivement handicapés à la suite des vaccinations ?

 

L’ancien commissaire de la FDA, David Kessler a pu déterminer qu’en 1993, moins de 1% des médecins rapportaient les événements indésirables qui se produisaient suite à l’utilisation de médicaments prescrits. [DA Kessler, « Introducing MEDAatch », JAMA, June 2,1993 :2765-2768].

 

« Des estimations ont fait état de ce que 5 à 10 pour cent des médecins déclaraient  des hospitalisations, des dommages de santé, des décès ou autres problèmes de santé à la suite des vaccinations. La loi de 1986 sur les dommages dus aux vaccins ne comporte pas de sanctions pénales pour non-déclaration. Les médecins peuvent donc refuser de déclarer les complications vaccinales sans en subir la moindre conséquence.

 

Chaque année, 12.000 rapports parviennent au VAERS (Organisme officiel américain qui enregistre les effets secondaires des vaccinations). Il est à noter que, comme les médecins, les parents peuvent aussi faire parvenir leurs rapports au VAERS. [RT Chen, B. Hibbs, « Vaccine Safety », Pediatric Annals, July 1988 : 445-458]

 

Si ce nombre de rapports ne représente que 10 pour cent de ce qui se passe réellement, alors le chiffre réel des effets indésirables des vaccins serait donc de 120.000. Et si les médecins déclarent aussi rarement les effets secondaires des vaccins et aussi rarement que le déclare le Dr Kessler par rapport aux effets secondaires des médicaments, alors ce chiffre de 12.000 effets secondaires des vaccins ne représenterait donc que 1% du véritable total qui serait alors de 1,2 million d’effets secondaires par an. »

 

Sachant tout cela, il devient facile de comprendre pourquoi les chercheurs ne se décident pas à faire des études contrôlées en double aveugle sur les vaccins.

 

Ils disent qu’ils ne comparent pas de grands groupes de personnes vaccinées à des groupes de personnes non vaccinées, parce que, tenez-vous bien, il ne serait pas éthique de priver ceux qui veulent les vaccins pendant la durée de l’essai clinique.

 

C’est un non sens total. En fait une histoire de camouflage.

 

La véritable raison est évoquée ci-dessus. Le nombre d’effets secondaires du groupe vacciné serait tellement plus élevé que la chose serait visible aux yeux de tous.

 

http://jonrappoport.wordpress.com/2013/10/04/vaccine-damage-hidden-truth-not-on-the-evening-news/

 

Pour Giorgio TREMANTE, il n’existe aucune controverse vaccinale, il n’y a pour lui que les faits. Giorgio a perdu un fils en 1971, un autre fils en 1980 et son troisième enfant est resté quadriplégique avec insuffisance respiratoire ; tous ces malheurs après que ses  trois enfants aient reçu le vaccin antipolio oral Sabin.

 

Son fils Alberto a dû endurer des années d’hospitalisation branché sur un respirateur. Il ne parvenait plus à respirer. Giorgio pense qu’Alberto a été « sauvé » de la mort pour faire connaître au monde entier une vérité indésirable que les compagnies pharmaceutiques auraient voulu enterrer : les vaccins peuvent tuer et handicaper des enfants innocents. Ils tuent et handicapent des enfants innocents.

  

Tremante--Pape-.jpg

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.