Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 11:23

Le Mythe de l’ « Immunité de Groupe »  

 

Des Parents sont dressés les uns contre les autres

 

Stade.JPG

 

Sarah, the Economist Healthy Home, 24 février 2013.

   

La dernière tentative des médias et des autorités de Santé en vue de maintenir des taux élevés de vaccinations est d’utiliser le concept d’ « Immunité de Groupe » pour faire se dresser les parents les uns contre les autres .

 

L’immunité de groupe est basée sur l’idée que 95% de la population doit être vaccinée contre une maladie pour éviter que des épidémies se produisent. Certains font même valoir qu’il est nécessaire que 100% de la population soit vaccinée pour obtenir un effet protecteur.

 

Etant donné que les taux de vaccinations continuent de baisser chaque année parce que de plus en plus de parents retardent les vaccinations de leurs enfants ou tout simplement les refusent, les autorités n’hésitent pas à blâmer les enfants non vaccinés parce que, disent-ils, ils font courir des risques à toute la population ou pire, seraient responsables d’épidémies.

 

Ces campagnes de blâme qui émanent des médias et des bureaux médicaux ont induit la peur chez certains parents d’enfants vaccinés qui ont commencé à considérer que les enfants non vaccinés pourraient présenter des risques pour la population, un désastre pour la société. Certains de ces parents n’ont même pas hésité à exprimer leur rage vis-à-vis de parents qui choisissent de ne pas vacciner.

 

L’extrait suivant posté sur « The Healthy Home Economist Facebook » émane de parents qui voient les enfants non vaccinés comme des chiens enragés :

 

« Si vous décidez de ne pas vacciner, décidez-vous alors à faire l’école à la maison. Je ne veux pas que votre enfant puisse provoquer une fausse couche chez une femme enceinte ou tue un enfant immunodéprimé. Votre liberté s’arrête au bout même de mon nez. C’est sur une base de la POPULATION GLOBALE que fonctionnent les vaccins et non sur une base individuelle. Il s’agit d’une question de santé publique et non de santé individuelle. Il vous est loisible de boire de l’alcool jusqu’à ce que votre foie n’en puisse plus, mais vous n’avez pas le droit de circuler en voiture sur nos routes. Qu’en serait-il si la polio et la variole existaient encore ? Feriez-vous courir des risques à votre enfant ? Des gens sont morts de ces maladies. Les enfants de ceux qui écrivent les lignes ci-dessus n’ont pas attrapé ces maladies parce que la majorité de nos enfants sont vaccinés et non pas parce qu’ils reçoivent une meilleure alimentation ou parce qu’ils ont de la chance. »

 

Ce qui est le plus inquiétant dans pareil commentaire, c’est qu’il est basé sur une information complètement fausse – en fait un véritable mythe qui est propagé et perpétué pour le seul intérêt financier de l’industrie pharmaceutique. Quel moyen plus efficace y a-t-il que les bons anciens moyens de pression ? La crainte que l’enfant des voisins non vacciné vienne jouer avec vos enfants n’exerce-t-elle pas une énorme influence ?

 

Le principe de l’immunité de groupe ne s’est jamais appliqué à l’immunité conférée par les vaccinations

 

La définition originale de l’immunité collective s’appliquait à l’effet protecteur qui s’établissait quand une population contractait une infection et récupérait naturellement de cette infection. L’immunité naturelle est pour la vie tandis que l’immunité acquise par les vaccins ne l’est pas.

 

L’immunité à relativement court terme induite par les vaccins dans une population hyper vaccinée ne peut en aucune manière être comparée à l’immunité naturelle.

 

Le mythe de l’immunité de groupe a été, il y a des dizaines d’années, appliquée à l’immunité induite par les vaccins sous prétexte que ces derniers assuraient une immunité à vie comme le faisait l’immunité naturelle.

 

C’est quand on réalisa la chose que des injections de rappel furent introduites pour empêcher l’immunité de s’estomper.

 

Au grand dam des autorités sanitaires, des épidémies se sont encore produites dans des groupes d’enfants qui ont été complètement vaccinés et qui avaient reçu des doses de rappel. C’est cette situation qui a engendré les campagnes de blâme à l’égard des enfants non vaccinés qui étaient bien sûr montrés du doigt et  accusés de provoquer des épidémies.

 

La logique qui réfute l’ « Immunité de Groupe » induite par les vaccins

 

Le Dr Russel Blaylock, MD, neurochirurgien à la retraite, explique que si l’on se donne la peine d’examiner l’histoire de la vaccination, le concept de l’immunité de groupe telle qu’elle s’applique aux vaccins finit par s’estomper rapidement.

 

« Quand j’ai fait mes études de médecine, on nous a appris que l’immunité induite par les vaccins de l’enfance durait une vie entière. On a continué de penser de cette manière pendant 70 ans. Il n’y a pas si longtemps que l’on a découvert que la plupart des vaccins perdaient leur efficacité 2 à 10 ans après avoir été administrés. Cela signifie qu’au moins la moitié de la population, soit celle des « baby-boomers », n’a pas bénéficié d’une immunité induite par les vaccins pour toutes les maladies contre lesquelles ils avaient été vaccinés dans leur première enfance. En fait, au moins 50% ou plus de la population n’a pu être protégé pendant des dizaines d’années.

 

Si nous nous fions à la sagesse officielle, nous sommes tous à risque de voir réapparaître de grosses épidémies si les taux de vaccination n’atteignent pas les 95%. Pourtant, nous avons tous vécu pendant 30 ou 40 ans dans une population dont les taux de protection vaccinale atteignaient à peine 50% ou moins. Ceci signifie que l’immunité de groupe a été inexistante dans ce pays pendant plusieurs dizaines d’années alors qu’ aucune épidémie ne s’est produite.

 

L’immunité de groupe induite par les vaccins est tout simplement un mensonge destiné à effrayer les médecins, les officiels de Santé publique, le personnel médical, ainsi que le public pour les amener à accepter les vaccinations. »

 

Si vous êtres des parents qui ont fait le choix de la vaccination, veuillez noter que le concept d’immunité de groupe tel qu’il est appliqué de manière trompeuse aux vaccins, est en fait utilisé pour manipuler le public par le mépris et la peur en vue de pousser les familles et les amis à accepter la vaccination contre leur gré.

 

Est-ce là vraiment l’initiative de Santé publique douteuse à laquelle vous souhaitez contribuer ?

 

http://sanevax.org/herd-immunity-fact-or-fiction/

 

http://www.thehealthyhomeeconomist.com/the-herd-immunity-myth-and-how-it-pits-parent-against-parent/#sthash.BxQD1YQl.dpuf

 

 

ARTICLES CONNEXES:

 

*   « Immunité de Groupe » : un seul médecin peut-il en apporter la preuve ?

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/IMMUNITE-DE-GROUPE--MYTHE-OU-REALITE.pdf

 

*   L’ « Immunité de groupe » par la vaccination : une totale impossibilité

http://expovaccins.over-blog.com/article-l-immunite-de-groupe-par-la-vaccination-une-totale-impossibilite-105406787.html

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Boby 05/02/2016 10:17

Aucunes sources vous balancez des chiffres et des ta d'infos sans aucunes sources....

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.