Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 21:32

D’après Megan Pond 

aluminium expo

 

L’aluminium est ajouté à certains vaccins pour permettre de les rendre plus «performants ». Mais que représente l’injection d’aluminium dans le flux sanguin ?

  

Selon la FDA (USA - Food & Drug Administration), l’aluminium peut atteindre des seuils toxiques suite à l’administration parentérale (injection dans le corps) prolongée si la fonction rénale est perturbée…

 

La Recherche montre que les patients souffrant de problèmes rénaux, y compris les nouveaux nés auxquels on injecte des taux d’aluminium supérieurs à 4 ou 5 microgrammes par jour et par kilo de poids corporel, accumulent l’aluminium à des taux présentant une toxicité pour le système nerveux central et les os [pour un nouveau né, cette dose toxique serait de 10 à 20 microgrammes, alors que pour un adulte elle serait de 350 microgrammes]…

 

[Department of Health and Human Services, Food and Drug Administration, Document NDA 19-626/S-019, Federal Food,Drug and Cosmetic Act for Dextrose Injections.]

  

Selon les exigences de la FDA, une injection (IV) d’aluminium ne pourrait dépasser un maximum de 25 microgrammes par jour

 

La dose maximale d’aluminium par kilo de poids corporel étant de 5 mcg, il est facile de comprendre qu’un bébé de 2,2 kilos ne devrait pas recevoir plus de 11 mcg d’aluminium. En outre toute dose de plus de 25 mcg est censée porter une étiquette qui précise :

 

AVERTISSEMENT : Ce produit contient de l’aluminium qui peut s’avérer toxique. L’aluminium peut atteindre des niveaux toxiques suite à une administration parentérale prolongée si la fonction rénale est affaiblie. Les bébés prématurés sont particulièrement à risque du fait que leur fonction rénale est encore immature et du fait qu’il est nécessaire de leur administrer d’importantes solutions de calcium et de phosphate qui contiennent déjà l’aluminium.

 

alu-bickel.jpg

 www.bickel.fr

 

Pour certaines raisons, cette étiquette d’avertissement n’est pas exigée pour les vaccins et la dose maximum de 25 mcg ne leur est pas non plus appliquée.

 

Un petit calcul en fonction des taux maximum d’aluminium PAR JOUR édictés par la FDA:

 

Un bébé en bonne santé de 3,6 kg : 18.16 mcg d’aluminium

 

Un bébé en bonne santé de 6,8 kg : 34.05 mcg d’aluminium

 

Un tout petit en bonne santé de 13,6 kg : 68.1 mcg d’aluminium

 

Un enfant en bonne santé de 22,6 kg : 113mcg d’aluminium

 

Un adulte de 68 kg : 340.5 mcg d’aluminium

 

Un adulte de 158 kg : 794.5 mcg d’aluminium

 

Et voyons maintenant quels sont les taux d’aluminium qui se trouvent dans les vaccins administrés de façon routinière aux enfants.

 

Hib (PedVaxHib)  - 225 mcg par vaccin

 

Hépatite B   - 250 mcg

 

DTaP (= DTC)  - selon les fabricants de 170 à 625 mcg

 

Pneumocoque  - 125 mcg

 

Hépatite A  -  225 mcg

 

Pentacel ( DTaP, HIB et Polio combinés)  - 330 mcg

 

Pediarix (DTaP, Hep B et Polio combinés)  -  850 mcg

 

A la naissance, la plupart des enfants reçoivent le vaccin contre l’hépatite B. Le taux d’aluminium dans le vaccin hépatite B représente presque 14 fois le taux d’aluminium maximum autorisé par la FDA pour les nourrissons !

 

A l’âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois etc, un enfant bien portant reçoit jusqu’à 8 vaccins qui représentent plus de 1.000 mcg d’aluminium.

 

En prenant en compte les chiffres du tableau qui précèdent, on peut se rendre compte que ce taux d’aluminium n’est même pas sans danger pour un adulte de 158 kg. On sait que des enfants reçoivent jusqu’à 8 vaccins plusieurs fois par an.

 

Si l’on prend en compte les documents de la FDA et de l’AAP (Académie Américaine de Pédiatrie) que se passera-t-il si un enfant reçoit une dose d’aluminium supérieure aux maxima recommandés ?

 

*  L’aluminium s’accumule dans les os et le cerveau et peut être toxique

 

*  L’aluminium peut provoquer des dégâts neurologiques

 

*  Une overdose d’aluminium peut s’avérer fatale chez des patients présentant une faiblesse au niveau des reins ou des troubles rénaux. Cette overdose peut aussi être fatale pour des bébés prématurés. (Combien de bébés sont-ils testés avant d’être vaccinés pour vérifier si leurs reins fonctionnent normalement ? Serait-ce aussi la raison pour laquelle le vaccin Hépatite B administré à la naissance ait été mis en relation avec le Syndrome de Mort Subite du Nourrisson (SIDS) ?

 

[Aluminum Toxicity in Infants and Children, Committee on Nutrition,American Academy of Pediatrics, Pediatrics Volume 97, Number 3 March, 1996, pp. 413-416]

 

http://vaxtruth.org/2011/08/vaccine-ingredients/

 

Dr J.Pilette, MD : ALUMINIUM ET VACCINS

 

http://www.bio-info.be/pages/pdf_telechargeable/ALUetVACCINS.pdf 

http://www.bio-info.be/pages/pdf_telechargeable/ALUetVACCINS.pdf

 

vax-truth.JPG

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Ysofa 21/07/2014 15:09

Ce que je n'ai pas compris dans cette article, c'est le taux d'aluminium de 4 ou 5 microgrammes par jour et par kilo de poids corporel que l'on peux administrer aux nouveaux nés!!! Cela est-il acceptable légalement??

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.