Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 20:47

Gardasil: deux patientes demandent des indemnisations après leur vaccination

 

LYON - Deux jeunes femmes, qui se disent victimes de graves effets secondaires du Gardasil, un vaccin contre le cancer du col de l'utérus, ont saisi la Commission régionale de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux (CRCI) de Lyon, a indiqué lundi leur avocat.

Les demandes d'indemnisation ont été envoyés vendredi par lettre recommandée, a affirmé à l'AFP Me Charles Joseph-Oudin, confirmant une information du Monde daté de mardi.

Contactée par l'AFP, la CRCI a refusé de confirmer le dépôt de ces demandes, indiquant qu'elle avait pour politique de ne pas évoquer les dossiers dont elle était saisie.

Plusieurs autres demandes d'indemnisations vont être déposées, environ 5 ou 6, dans toute la France métropolitaine, a ajouté Me Joseph-Oudin.

Selon le Monde, les deux jeunes femmes sont âgées de 16 et 20 et résident en Isère et dans les Alpes-de-Haute-Provence. Elle se plaignent de violentes douleurs au ventre, de maux de tête et de crises de paralysie suite à l'injection de doses de Gardasil, un vaccin commercialisé par Sanofi Pasteur MSD.

Interrogé par l'AFP, le centre de pharmacovigilance de Grenoble, saisi en 2010 par un neurologue du cas de la patiente iséroise, a estimé qu'il est très difficile d'établir un lien de causalité entre un vaccin et une pathologie.

On ne peut pas dire que c'est ça, mais on ne peut pas dire que ça n'est pas ça, a-t-on expliqué à propos des troubles dont souffre l'adolescente. En revanche, vu le rapport bénéfice/risque, on a bien sûr déconseillé une 3e injection du vaccin à cette patiente, a indiqué une responsable du centre.

Il n'y a aucune alerte sur la Gardasil, il est juste surveillé, a-t-elle toutefois précisé.

Parallèlement, dans une lettre adressée au ministre de la Santé, Xavier Bertrand, un collectif de médecins de l'île de la Réunion a mis en doute les bénéfices de ce vaccin contre le cancer du col de l'utérus.


Source: Romandie

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

duval 01/08/2011 11:51


quand est-il du cervarix ? à ce jour la publicité pour ce type de vaccins est toujours présente dans les magazines. C'est honteux ! les jeunes filles servent de cobayes et souvent ce sont les
parents qui les obligent, tant ils sont vulnérables à la propagande des labos !


comparateur mutuelle 14/07/2011 20:54


Génial ton blog, j'adore te lire.
Bonne continuation


ValérieSEP71 13/07/2011 16:23


Elles ont bien raison ces victimes malheureuses du vaccin contre le cancer du col de l'utérus, je leur souhaite bonne chance et éspère que les démarches faites aboutiront à un indemnisation suite
aux effets secondaires qui empèchent ces jeunes femmes de continuer leur vie normalement. Pour nous victimes du vaccin anti hépatite B, fait par obligation professionnelle, et ayant developpés une
sclérose en plaque rien n'est reconnue encore à ce jour mais la vérité finira par etre reconnue.


Expovaccins 19/07/2011 13:44



en effet, même si cela est dur pour toutes les victimes, il est certain que la vérité finit toujours par triompher et que plus elles en parleront autour d'elles, plus elles parleront à la presse
et plus les choses s'accéléreront. Pour l'instant, le système ne fait que retarder une mort programmée. Ils savent que tout cela va s'effondrer mais ils escomptent quand même grapiller le maximum
d'argent d'ici l'effondrement de leur veau d'or.



Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.