Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 22:25

Nous avons appris hier par le site Initiative Citoyenne que le Japon avait décidé de ne plus recommander les vaccins anti-HPV Gardasil et Cervarix. Cette décision a été prise suite à de nombreux rapports d'effets secondaires comme par exemple des douleurs chroniques.

 

Les experts du Ministère pensent à ce stade qu'il est fort possible que la vaccination soit responsable de ces effets secondaires.

 

Des millions de jeunes filles ont hélas entretemps déjà été vaccinées avec ces produits.

 

Bizarrerie de plus, les vaccins ne seront sans doute pas déremboursés dans l'immédiat car une enquête est en cours et celle-ci devra durer plusieurs mois. Mais selon certains officiels, le fait que cette vaccination ne soit plus recommandée officiellement, fera très rapidement chuter les taux de vaccination, ce qui est plutôt une bonne nouvelle si on songe aux autres jeunes filles que cela épargnera.

 

Désormais, les praticiens et les institutions médicales seront obligés d'informer les filles avant leur vaccination que le Ministère de la Santé ne la préconise plus.

 

Pour une maman dont la fille est en charette roulante depuis son vaccin Cervarix administré en 2011, "il s'agit d'une étape très importante."

 

maman-d-une-victime-japonaise-du-Cervarix.jpg

 

Espérons simplement que cette décision de bon sens fera "tache d'huile" et franchement... le plus tôt sera le mieux. Car ces vaccins sont hélas en train d'être écoulés à prix réduit dans les pays les plus pauvres où les victimes auront encore moins de possibilités qu'ici de faire le lien entre la vaccination et ses effets secondaires et où aucune n'aura sans doute les moyens de payer un avocat et d'intenter des actions en justice. Tout cela grâce à l'entêtement de l'OMS, et de la Fondation Gates notamment.

 

Décidément, les choses sont claires, la seule arme à déployer pour éviter ces calvaires à nos enfants, c'est et ça reste l'information et surtout aussi le partage le plus large possible de cette information.

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-japon-le-ministere-retire-sa-recommandation-en-faveur-des-vaccins-hpv-gardasil-cervarix-118509090.html

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

click this link 09/10/2014 14:39

Be careful at this point of time that our children are also in the threat. The mother here cries for her daughter that is vaccinated. The poorest countries when are the victims of the high cost vaccines what will they do.

hotel mhamid 24/06/2013 12:48

Super bien votre site j adore on vois beaucoup de choses super intéressante je vous dit mille fois merci et bonne continuation.

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.