Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 07:58

Etres Humains – Bêtes Humaines

 

Bebe-vaccine-qui-hurle.jpg

 Dr Marc Sircus, Newsletter, 25.11.2013 (Extraits)

  

Aujourd’hui, c’est partout que l’on rencontre des bêtes humaines.

 

Certains s’occupent de faire des milliards au détriment du troupeau humain, d’autres  s’affairent en attendant la naissance d’un merveilleux bébé pour pouvoir l’exploiter de toutes les manières possibles.

 

Les nouveau-nés sont les êtres les plus vulnérables que l’on puisse imaginer. Ils ont dès la naissance besoin de la tendresse et de la  douceur qui leur permet de s’unir dans le bonheur à ceux qui les ont mis au monde. A quoi peut-on s’attendre quand de si fragiles petits êtres sont confrontés à l’agression et à l’arrogance médicales ?

 

Les preuves scientifiques sont là pour montrer que même de très petits enfants peuvent ressentir de profondes angoisses et de la souffrance en réponse à  un traumatisme, à une perte, à un rejet.

 

Le Dr Kyle Pruett  professeur  de psychiatrie à l’Université de Yale (département pédiatrie) déclare que les nourrissons sont particulièrement sensibles à l’humeur de leur entourage, et  à tel point qu’ils peuvent, même dans le ventre de leur mère, réagir à des choses comme la dépression des parents. Un bébé de quatre mois peut être déprimé s’il ne reçoit pas l’amour et les soins qu’il mérite et dont il a besoin.

 

Les compagnies pharmaceutiques sont des sociétés vampires qui sucent littéralement la vie des enfants, et nous continuons de les laisser faire.

 

Il a été révoltant et écoeurant d’apprendre  que l’Académie Américaine de Pédiatrie a essayé de faire passer dans les médias son droit de continuer à agresser les enfants partout dans le monde et aux Etats-Unis avec des vaccins qui contiennent du  Thimérosal, un puissant neurotoxique.

 

Ils ont mis du mercure dans les vaccins depuis les années 1930 et c’est une firme américaine  qui a développé ce produit et parrainé son utilisation depuis des décennies, alors qu’ils savaient depuis le début que le produit était dangereux. Tous ceux qui avaient participé à la première étude sont morts. Le mercure qui est un métal lourd et un puissant neurotoxique est susceptible de  compromettre la santé de n’importe qui -  qu’il soit adulte ou enfant.

 

Les vaccins provoquent des convulsions, des problèmes neurologiques, des avortements spontanés, l’augmentation des taux d’autisme,  et vont parfois même jusqu’à tuer des bébés. Quant à cela, vous ajoutez des problèmes plus courants comme des infections de l’oreille, des allergies  et l’utilisation d’antibiotiques qui en résulte, on peut commencer à voir que les vaccins ne sont pas du tout ce que les pédiatres nous disent qu’ils sont. Les pédiatres font la pire des erreurs qu’un médecin puisse faire quand ils croient à tort  que tout ce qu’ils font est juste.

 

Mon livre The Terror of Pediatric Medicine a été, depuis des années, offert gratuitement  comme E-Book par les publications IMVA.

 

The-Terror-of-Pediatric-Medicine.jpg  

J’ai encore beaucoup de mal à voir une femme enceinte sans ouvrir la bouche pour l’avertir de ne pas faire aveuglément confiance au médecin qui s’occupera de son bébé. Ici au Brésil, où un grand pourcentage de vaccins contiennent encore des taux indécents  de Thimérosal, il est évident que les médecins ne savent rien des dangers que représentent ces vaccins qui contiennent du mercure.

 

Pourquoi j’ai écrit un livre

 

Il y a peu, la sœur de ma femme a eu un bébé. Nous avons été mis au courant des recommandations abusives de son médecin. Evidemment la toute première recommandation était de ne pas perdre de temps et de vacciner le tout premier jour de la vie de l’enfant en lui injectant dans le sang une dose d’éthyl-mercure hautement toxique…

 

Le sommet de la folie pédiatrique c’est l’administration du vaccin hépatite B à la naissance, puis à trois mois et à six mois. Dans de nombreuses régions du monde, ces vaccins contiennent encore du mercure et sont administrés aux nouveau-nés bien que ces derniers ne courent pas le risque d’attraper l’hépatite B.

 

L’hépatite B n’est pas une maladie infectieuse de l’enfance. Malgré ce fait, le Centre de Contrôle des Maladies (CDC) recommandait encore de vacciner  tous les nourrissons avant qu’ils ne quittent la maternité. [1]

 

Aux Etats-Unis, presque chaque nouveau-né est aujourd’hui accueilli dans le monde par l’injection d’un vaccin pour une maladie sexuellement transmissible pour laquelle le bébé ne court pas de risque. Témoignage de Michael Belkin devant le Congrès Américain, 1999.

 

Le problème avec ce vaccin ne commence ni ne se termine avec le mercure et l’aluminium qu’il contient. Le vaccin contre l’hépatite B est significativement différent des autres vaccins avec ses éléments génétiquement modifiés qui semblent déclencher des réactions auto-immunes comme on ne l’a pas vu avec les autres vaccins.

 

Dans le numéro du 14 septembre 2004 de la revue Neurology (2004 ;63 :838-42), un groupe de Harvard a publié des conclusions qui confirment nos pires craintes  par rapport à ce vaccin recombinant (hépatite B) et son rôle dans l’augmentation du risque de sclérose en plaques. Les chercheurs de Harvard estiment que cela augmente le risque de plus de trois fois. Ceci est très important par rapport aux multiples causes de l’autisme. Comme le suspectait le Dr Blaylock, ce vaccin comme d’autres sont susceptibles de créer des problèmes du système immunitaire et du cerveau qui pourraient conduire à des maladies auto-immunes graves. Selon le Dr Blaylock (neurochirurgien) les troubles autistiques seraient fondamentalement des problèmes auto-immuns.

 

[…]

 

Je n’ai aucun doute qu’il y a sur cette planète des êtres qui n’ont guère de respect pour la vie. Ces êtres s’abaissent à créer la misère dans la vie des autres. Trop souvent ces personnages portent des habits blancs et ont des titres médicaux. J’ai publié Humane Pediatrics  au cours de la semaine qui a suivi la catastrophe de Fukushima. Ce fut ma contribution pour apporter un peu plus d’humanité dans la sphère de la pédiatrie. Je dois malheureusement avouer que mon ouvrage n’a guère eu de succès.

 

Humane-Pediatrics.jpg

 

Une nouvelle étude sur les effets de petites quantités de retombées radioactives de Fukushima sur la santé des bébés nés en Californie montre un excès significatif d’hyperthyroïdie causée par la contamination radioactive qui a parcouru près de 8.000 kilomètres à travers le Pacifique. Cet article sera publié en décembre 2014 dans la revue scientifique « Open Journal of Pediatrics ». Les parents doivent commander de l’iode et l’administrer religieusement à leurs enfants…  

 

The Terror of Pediatric Medicine - E-Book gratuit

 

Ce qui se passe dans le monde de la médicine pédiatrique devrait faire froid dans le dos à tous les parents. Notre révolution médicale commence avec la manière dont nous traitons les bébés ; elle ne se terminera que le jour où la raison aura banni du monde la folie médicale et le terrorisme pharmaceutique.

 

Article du Dr Marc Sircus sur son livre:  ici

 

"En tant qu’êtres intelligents, c’est notre incapacité à voir les effets des faibles niveaux de toxicité chronique sur la santé qui a été et qui reste notre échec le plus retentissant ."  Pr, Boyd Haley, Université du Kentucky

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.