Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 13:00

La tentative de détournement de la science par la foule des vaccinalistes

corruption-de-la-science-gaia-health.jpg Gaia Health

 

Sandy Gottstein

 

Ceux qui veulent aveuglément soutenir et promouvoir la vaccination tout en banalisant les préoccupations de sécurité des vaccins ont, en fait, tenté de s’emparer de la science pour en faire leur propre fief privé.

 

Mais la chose est-elle légitime ? Qu’est-ce en fait que la science ? Est-elle un système statique, rigide avec des résultats définis une fois pour toutes, ou est-elle un processus continu dépendant de la qualité et de la pertinence des questions qui sont posées ? Le camp pro-vaccins serait-il le seul à pouvoir comprendre et utiliser la science, comme aussi ses méthodes ? Pareilles conceptions ne font-elles pas penser à une compréhension particulièrement lacunaire de ce que représente la science, son pouvoir et ses limites ? La propagande n’est-elle pas trop souvent tentée d’évoquer la « science » pour camoufler certaines vérités ?

 

La science n’est pas une grand-route toute tracée avec des panneaux indicateurs. Elle devrait plutôt être comparée à une jungle ou le vrai chemin se trouve par essais et erreurs.

 

Max Born (1882-1970), Lauréat du Prix Nobel de physique écrit :

 

« La science c’est simplement la formulation et la vérification d’hypothèses fondées sur des données d’observation. »

 

« Parmi toutes les disciplines, seule la science porte en elle-même cette leçon que représente le danger de croire en l’infaillibilité des plus grands maîtres de la génération précédente…En fait, je pourrais également définir la science d’une autre manière : La science est la croyance en des experts que l’on croit infaillibles mais qui se révèlent ignorants. » Richard Feynman, Prix Nobel de Physique (The Pleasure of Finding Things out publié dans American Scientist, V. 87, p. 462 (1999).

 

Sur quelles bases se fondent donc les affirmations des vaccinalistes ?

 

En tout premier lieu, on peut observer que les déclarations sur la sécurité des vaccins sont presqu’entièrement fondées sur une « science » financée et influencée par l’industrie. Pour ces personnes la possibilité incontestable que des conflits d’intérêts puissent compromettre la recherche scientifique ne s’applique pas au domaine des vaccins. Alors que les vaccinalistes ont banalisé la sécurité vaccinale et l’ont transformée en dogme, leur « science » adultérée ne parvient pas à réfuter les preuves qui démontrent le danger des vaccins.

 

Leurs revendications sont fondées sur le rejet des preuves contraires à leurs thèses, y compris celles qui sont liées à des effets secondaires qui se produisent parfois quelques minutes ou quelques heures après les vaccinations.

 

Il est bien évident qu’une relation temporelle ne suffit pas à apporter une preuve définitive mais des événements liés dans le temps devraient pour le moins constituer des alertes plus que sérieuses imposant une investigation honnête et non biaisée.

 

Il n'est tout simplement pas juste de suggérer que des preuves basées sur l’observation, ne soient pas prises en considération, alors qu’elles constituent un élément fondamental de la recherche scientifique. Ces éléments devraient constituer un véritable point de départ et rien de moins.

 

Les « preuves » auxquelles se réfèrent les vaccinalistes s’appuient la plupart du temps sur des études ayant fait appel à de faux placebos. La seule conclusion qui puisse être tirée de ces études sans véritable groupe placebo est que la santé des vaccinés ne pourra guère différer de celle des non vaccinés. On est en droit de se poser des questions sur les raisons qui justifient pareilles omissions.

 

En l’absence de données sur les non vaccinés, il n’existe aucune base pour pouvoir affirmer que les effets secondaires rapportés constituent des événements normaux et attendus.

 

Si l’on découvrait que les non vaccinés étaient en meilleure santé que les vaccinés, cette information aurait un poids considérable.

 

Etant donné le fait que la plupart des fonds proviennent de l’industrie, les rares chercheurs qui se hasarderaient à remettre en question la vaccination risqueraient de voir se tarir leurs subventions.

 

Le fait d’ignorer ou de rejeter les études qui contredisent le statu quo peut en fait constituer un excellent moyen de gérer une entreprise, mais en aucun cas de réaliser une véritable recherche scientifique. Bien que ne s’en référant à aucune base scientifique solide, les vaccinalistes s’évertuent à proclamer que le problème de la sécurité vaccinale est définitivement réglé. Il est grand temps que le public arrête de se laisser piéger dans ces déclarations intéressées et trompeuses.

                                                                                                                             

« La vigilance permanente est le prix de la liberté » - Wendell Philips (1811-1884)

   

http://www.vaccinationnews.com/20110921TheAttemptedHijackingGottsteinS

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.