Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 12:00
bebe-singe-sieste_4976_w460.jpg
 
Une information en provenance d’Atlanta a montré que des bébés singes auxquels avaient été administrés les vaccins officiellement recommandés par le CDC (Centre de Contrôle des Maladies) et l’Académie Américaine de Pédiatrie (AAP) ont provoqué l’apparition de symptômes ressemblant à l’autisme. Les résultats de cette étude menée à l’Université de Pittsburg ont été présentés au Meeting International de la Recherche sur l’Autisme (IMFAR) à Londres.
 
En général des études de sécurité sont réalisées sur des singes avant  que ces produits ne soient utilisés sur les humains Cependant pareille recherche fondamentale sur le programme actuel de vaccinations des enfants n’avait encore jamais été réalisée.
 
Les abstracts (résumés) qui ont été présentés au colloque d’IMFAR, qui constitue la principale conférence mondiale sur la recherche concernant l’autisme décrivent des modifications biologiques et un comportement altéré chez les macaques vaccinés similaires à ceux qui sont observés chez les enfants atteints d’autisme. Les singes non vaccinés n’ont pas manifesté semblables effets secondaires. Les vaccins injectés aux jeunes singes étaient ceux qui étaient recommandés pour les nourrissons Américains dans les années 1990, y compris plusieurs vaccins contenant du mercure (thimerosal), ainsi que le vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons.  Les taux d’autisme parmi les enfants nés dans les années 1990 ont explosé dramatiquement, passant de 1 cas sur 5000 à 1 cas sur 150.
 
Lyn Redwood, directrice de SafeMinds a souligné le besoin urgent de nouvelles recherches objectives  au sujet des altérations observées chez les enfants autistes.
 
La demande de ce groupe rejoint celle du Dr Bernardine Healy, ancienne Directrice du NIH (Institut National de Santé) qui, au cours d’une interview sur CBS reconnaissait que les officiels de santé publique avaient un peu trop rapidement évacué la possibilité d’un lien entre les vaccins et l’autisme,( suite à une recherche insuffisante). Le gouvernement a accepté de prendre en compte le jugement d’une Cour Fédérale qui avait reconnu qu’un enfant avait régressé au stade d’autisme à la suite de l’administration de 9 vaccins en un seul jour.
 
« Les implications de cette étude sur des primates sont dans l’attente d’une publication dans un journal scientifique » a déclaré Theresa Wrangham, Président de SafeMinds. «  Mais nous pouvons déjà dire que cette étude démontre à quel point le CDC a éludé ses responsabilités par rapport aux questions ayant trait à la sécurité des vaccins. Le suivi quant à la sécurité des vaccins devrait être retiré au CDC et confié à une agence indépendante. »
 
 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.