Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 13:54

Ce qui me met le plus en colère c’est la manière dont les parents peuvent être séduits, manipulés par les médecins en ce qui concerne les vaccinations de leurs enfants. On raconte aux parents que les vaccins sont tout à fait sans danger.

    Rien ne peut être plus éloigné de la  vérité.          

                                                                      

Jeffry John Aufderheide

(papa d’un enfant handicapé

à la suite de vaccinations) 

 

Cinq arguments employés par les médecins pour séduire les mères et faire vacciner leurs enfants.

 

  Christina England

   15 novembre 2011.

 

Les jeunes mamans innocentes sont souvent séduites par les arguments employés par les médecins pour faire vacciner leurs enfants.

 

On ment aux parents. Ils font l’objet de chantage de la part de nos gouvernements, des industries pharmaceutiques, des médias et de la profession médicale.

 

Dès la naissance d’un enfant les parents  sont manipulés pour que leur enfant reçoive plusieurs vaccins remplis de toxines, de poisons et de produits chimiques. Les parents font littéralement l’objet d’un lavage de cerveau en règle qui leur fait croire que les vaccins sont d’excellentes choses qui rendront leurs enfants plus forts et leur assureront une meilleure santé. Personnellement, je crois que ces manœuvres de séduction et de persuasion sont essentiellement à but lucratif. Il ne semble pas y avoir d’autre raison.

 

Le Dr Viera Scheibner, PhD explique que « les procédures vaccinales sont le fruit d’une non-science essentiellement motivée politiquement. Les praticiens ne s’intéressent qu’à injecter quantités de vaccins sans s’occuper sérieusement des effets qu’ils peuvent produire Les effets secondaires des vaccins sont à peine évoqués et l’inefficacité des vaccins à prévenir les maladies est passée sous silence. Le fait que des maladies infectieuses ont un effet bénéfique sur la maturation et le développement du système immunitaire est ignoré ou délibérément rejeté.

 

En conséquence, il conviendrait que les parents de jeunes enfants ou toute personne susceptible de subir une vaccination ou de prendre des médicaments classiques soit vigilante face à tout membre de l’establishment médical qui vanterait les mérites inexistants des vaccinations.

 

Je pense vraiment que le Dr Scheibner a raison ; c’est la raison pour laquelle je me suis penchée sur les principaux arguments utilisés par les médecins pour en quelque sorte contraindre les parents à faire vacciner leurs enfants.

 

Examinons les faits.

 

 

Les médecins disent…

Caducée

 photo credit: Takomal Bibelot

 

Argument de séduction # 1 - La santé de votre enfant est en danger si vous ne le faites pas vacciner.

 

Il s’agit  tout simplement d’un mensonge. Le fait que les enfants non vaccinés sont en meilleure santé que les enfants vaccinés a été démontré. Dans un article intitulé « Les maladies d’enfance (infections) sont-elles une bonne chose ? », le Dr Jayne Donegan écrit :

 

« Nous vaccinons contre des tas de maladies d’enfance parce qu’on nous a raconté qu’il n’était pas bon de faire ces maladies et qu’elles pourraient provoquer des milliers de décès. Cependant, la consultation des Statistiques Nationales Officielles nous montre que 95% de la mortalité par rougeole a pratiquement été stoppée avant l’introduction du vaccin en 1968. La même chose s’est produite avec la coqueluche avec un pourcentage de 99%.La mortalité par tuberculose a autant baissé dans les pays qui utilisaient le BCG que dans les pays où l’on ne vaccinait pas. La scarlatine, le rhumatisme articulaire aigu et le typhus ont tué beaucoup de personnes. Ces maladies ont toutes disparu sans vaccin." http://www.jayne-donegan.co.uk/wp-content/uploads/2010/05/Are-CHILDHOOD-INFECTIOUS-DISEASES-a-good-thing-website.pdf

 

« En 1348, la peste noire emporta les deux tiers de la population française. Le choléra sema l’épouvante pendant des siècles. Ces deux maladies ont disparu de notre pays, sans vaccinations.» F. DELARUE, «L’intoxication Vaccinale » (Note du traducteur)

 

Le Dr Tim O’Shea pense la même chose et sur son site « The Doctor Within » on peut lire :

 

« J’ai parlé avec des parents du monde entier et ma question était toujours la même : que pouvez vous dire sur la santé de vos enfants si vous les comparez à des enfants vaccinés ? Chaque fois, dans 100% des cas, la réponse était toujours la même : vous plaisantez ? La santé de mon enfant est tellement meilleure, il n’est jamais malade ; il est vif, alerte, n’a pas de problèmes d’apprentissage, etc. Toujours, toujours la même réponse – les enfants non vaccinés sont en bien meilleure santé que les enfants vaccinés. » http://www.thedoctorwithin.com/unvaccinated/parents-of-unvaccinated-children/

 

En fait, j’ai trouvé tellement d’articles (je n’avais que l’embarras du choix) montrant que les enfants non vaccinés étaient en bien meilleure santé que les enfants vaccinés. J’en reprends ci-dessous quelques-uns :

 

Etat de santé des enfants non vaccinés. Maladies chez les enfants vaccinés – Kiggs.http://www.vaccineinjury.info/vaccinations-in-general/health-unvaccinated-children/survey-results-illnesses.html

 

La merveilleuse santé des enfants non vaccinés – Dr Françoise Berthoud, MD, pédiatre. http://www.whale.to/vaccine/berthoud.html

 

Ma conclusion est celle-ci: il n’est tout simplement pas vrai que vous risquez la santé de vos enfants en ne les faisant pas vacciner. Les parents subissent de véritables lavages de cerveau quand on leur fait croire ces sornettes qui ne font que profiter aux compagnies pharmaceutiques et à l’économie générale. Il est facile de comprendre  que les industries pharmaceutiques ne semblent pas chercher  avant tout la bonne santé des enfants. Il semble bien que les enfants malades  représentent pour eux de plus vastes profits.

 

Argument de séduction # 2 - Le fait de ne pas vacciner votre enfant fait courir des risques aux autres.

 

Une fois encore ceci n’est pas vrai. En fait, ce sont les enfants vaccinés qui présentent des dangers pour les enfants non vaccinés. Je prendrai une simple citation pour illustrer mon propos : « Les enfants non vaccinés ne peuvent pas représenter quelque menace que ce soit pour les autres si les vaccins sont vraiment efficaces. »

 

Au cours d’épidémies, les vaccinalistes s’empressent généralement de blâmer les enfants non vaccinés. Les chiffres officiels parlent un tout autre langage : une majorité des cas se produisent dans des populations complètement vaccinées. Le Dr William Atkinson, ancien épidémiologiste du CDC a admis que «  La transmission de la rougeole a été clairement documentée chez des personnes vaccinées. Au cours de certaines épidémies importantes… plus de 95% des cas avaient été vaccinés. »

 

On peut aussi relever semblables problèmes par rapport à l’efficacité des vaccinations.

 

Par exemple, au cours d’une épidémie de coqueluche en 2003, 4 personnes sur 5 qui ont contracté la maladie étaient vaccinées contre la coqueluche. En 2006, il y eut une grande épidémie d’oreillons aux Etats-Unis ; 92% des cas d’oreillons se sont produits chez des personnes vaccinées contre les oreillons. Pareilles données montrent à l’évidence que l’immunité de groupe ne s’applique pas aux populations vaccinées. La théorie de l’immunité de groupe veut que quand un pourcentage de personnes, dans un groupe donné, ont acquis une immunité contre une maladie, les taux de transmission de la maladie sont réduits. La vaccination et l’immunité ne sont pas du tout synonymes.http://www.opposingviews.com/arguments/unvaccinated-kids-can-t-threa ten-others-health-if-shots-are-effective

 

Voyons la vérité en face. Si les vaccinations sont si efficaces, alors les enfants vaccinés devraient être protégés à 100% et ce seraient plutôt les enfants non vaccinés qui courraient le risque d’infection. Il est cependant démontré que ce n’est pas le cas. Il arrive que les enfants vaccinés fassent la maladie contre laquelle ils ont été « protégés ».

 

Mike Adams, de Natural News, rapporte que dans le New Jersey, le porte-parole du comté Leslie Terjesen a déclaré à CNN que 77% des personnes qui ont attrapé les oreillons avaient déjà été vaccinées contre les oreillons. http://www.naturalnews.com/028142_mumps_vaccines.html#ixzz1dZitHhs2

 

Joanne Faryon, journaliste pour le KPBS News écrit dans un article consacré à la coqueluche à San Diego:

 

« SAN DIEGO – Une enquête menée par KPBS a soulevé des questions par rapport à l’efficacité du vaccin contre la coqueluche qui est sensé protéger contre cette maladie. Environ deux personnes sur trois qui avaient reçu le diagnostic de coqueluche dans le comté de San Diego cette année, avaient été complètement vaccinées. »     http://www.kpbs.org/news/2010/sep/07/vaccinated-people-getting-whooping-cough-sd/

 

Argument de séduction  # 3  -  C’est la Loi !

 

Nouveau mensonge. Il y a très peu de pays qui rendent les vaccinations obligatoires.

 

USA

 

Tous les 50 états américains exigent les vaccinations pour les enfants qui fréquentent l’école bien qu’aucune loi fédérale n’existe qui rendrait la vaccination obligatoire. Tous les 50 états admettent des exemptions médicales, 48 états autorisent les exemptions pour motifs religieux et 20 états permettent des exemptions pour motifs philosophiques. http://vaccines.procon.org/#background

 

CANADA

 

Les vaccinations ne sont pas obligatoires au Canada.  http://vran.org/exemptions/immunization-is-not-mandatory-in-canada/

 

GRANDE BRETAGNE

 

Les vaccinations y sont libres depuis 1949.

 

SUEDE

 

Il n’y a pas de vaccination obligatoire.  http://venice.cineca.org/documents/sweden_ip.pdf

 

INDE

 

Le gouvernement fait de temps en temps la promotion pour telle ou telle vaccination, mais les vaccinations ne sont pas obligatoires en Inde. http://www.linkedin.com/answers/health/public-health-and-safety/HTH_SAF/570905-12773459

 

 

Argument de séduction # 4  -  Votre enfant ne peut fréquenter l’école sans avoir été vacciné.

 

Bien que la majorité des états (USA) exigent la vaccination pour l’entrée en crèche ou pour fréquenter l’école, les parents ont le choix d’habiter dans d’autres régions où les vaccinations ne sont pas exigées. Certains établissements scolaires acceptent que des parents qui sont opposés à la vaccination puissent inscrire leur enfant à l’école. Certains établissements scolaires acceptent les certificats de contre indication ou d’exemption.

 

 

Argument de séduction # 5  -  Votre enfant pourrait mourir s’il n’est pas vacciné.

 

Ceci est un chantage émotionnel pur et simple. Les parents doivent aussi savoir que leur enfant peut être renversé et tué par une voiture. Il n’est pas possible aux parents de toujours protéger leurs enfants à 100%. Comme je l’ai déjà signalé, de nombreux professionnels constatent que les enfants non vaccinés sont en général en meilleure santé que les enfants vaccinés. Il existe également des professionnels de santé qui sont conscients que certains vaccins peuvent provoquer la mort d’enfants.

 

« Des preuves scientifiques montrent que des bébés peuvent présenter de graves réactions aux vaccins à des intervalles critiques après la vaccination. La vaccination serait la cause la plus vraisemblable de la mort subite du nourrisson et du syndrome du bébé secoué. » VACCINATION AND THE DYNAMICS OF CRITICAL DAYS by Viera Scheibner, PhD    http://www.whale.to/v/scheibner.html

 

Le Dr Lawrence Wilson déclare:

 

Une étude réalisée sur 103 enfants victimes de la mort subite du nourrisson montre que 70% de ces enfants sont décédés endéans les trois semaines qui ont suivi la vaccination DPT(Diphtérie, Tétanos, Coqueluche) et 37% sont morts endéans la semaine qui a suivi la vaccination.http://www.drlwilson.com/articles/Vaccines.htm                                                           

Neil Z. Miller a écrit un article intitulé : Nouvelle étude : Les pays qui exigent le plus de vaccinations tendent à avoir le taux le plus élevé de mortalité infantile. 

 http://www.naturalnews.com/032306_vaccines_infant_mortality.html

 

Il est clair que tout ce que vous dit votre médecin n’est pas nécessairement vrai à 100%. Les parents doivent s’informer en profondeur pour pouvoir faire un choix éclairé, peser le pour et le contre en ce qui concerne la vaccination de leurs enfants.

 

Les parents ne doivent jamais permettre à un médecin ou à qui que ce soit « se réclamant d’une quelconque autorité » de les forcer à quelque décision que ce soit qui ne leur conviendrait pas totalement.

 

http://vactruth.com/2011/11/15/5-ways-doctors-seduce                    http://vactruth.com/2011/11/15/5-ways-doctors-seduce-mothers/?utm_source=TheVaccineTruthNewsletter&utm_campaign=386d633457-10_31_2011_top5&utm_medium=email

 

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

DocM 28/10/2016 12:29

tristesse de vos propos, manque de référence, vs participez à la poursuite de nombreuse épidémie

Arrêterdecroiren'importequoi! 29/08/2016 17:42

Ce qui est bien avec vous les anti-vaccins c'est qu'avec un peu de chance vous réglerer le problème de la surpopulation à vous tout seul ;-)

Texmex 22/02/2012 09:15

Ah oui et comment refuser le Dtp en France?

Swiss Life Mutuelle 22/02/2012 08:53

Toutefois, les parents ont toujours le droit de refuser le vaccin quelque soit les menaces.

texmex 17/11/2011 18:44


En Suisse les vaccinations ne sont pas obligatoires. En France seul le DTP est obligatoire.


Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.