Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 22:07

Protégez Vos Enfants

 L’Académie Américaine de Pédiatrie et l’Organisation Mondiale de la Santé Veulent Maintenir le Mercure Toxique dans les Vaccins

 

Jennifer Hutchinson, 23 décembre 2012 (Vactruth)

   Thiomersal seringue Vactruth

 

Nous savons que le mercure est toxique. Nous savons qu’il a été retiré de la plupart des vaccins il y a plus de dix ans. Tout a donc été réglé ? Non pas du tout ! Le débat a refait surface. L’Académie Américaine de Pédiatrie et l’OMS auraient-elles été à ce point influentes pour avoir un impact sur le Programme Environnemental des Nations Unies (UNEP) et faire en sorte que certains vaccins contiennent encore du thimerosal (Mercure) ?

 

L’UNEP , dans le cadre d’un effort visant à réduire l’exposition au mercure envisage d’interdire le thimerosal dans le monde entier. L’Académie Américaine de Pédiatrie (AAP), ainsi qu’un groupe d’experts (SAGE) de  l’OMS demandent aux Nations Unies de reconsidérer leur position.

 

Selon l’AAP les fioles multidoses qui contiennent du thimerosal sont utilisées pour les vaccinations dans les pays en voie de développement. Le thimerosal empêcherait la contamination. D’après Louis Z. Cooper,MD, seul le vaccin contre la grippe pour enfants contiendrait du thimerosal ; plusieurs autres n’en contiendraient que des  « traces ».

 

Cependant, selon le CDC plusieurs autres vaccins en contiendraient.

 

L’OMS a essayé de faire comprendre aux autres pays que la quantité de mercure était « extrêmement faible » et que si ce dernier était correctement éliminé du corps, les résidus de mercure restaient très faibles. L’OMS évoque de nombreux problèmes possibles en cas d’élimination du thimerosal des vaccins. Cette décision pourrait affecter la qualité, la sécurité et l’efficacité des vaccins et il faudrait de toute évidence pouvoir trouver une alternative. Il pourrait également y avoir des problèmes de fabrication, de stockage, d’interruption des fournitures, un risque grave de manque de certains vaccins pour les campagnes massives de vaccinations, ce qui ne manquerait pas de provoquer une augmentation de la mortalité…

 

La Coalition pour des Médicaments Sans Mercure conteste le fait que le thimerosal soit sans danger et estime qu’il est « injuste » d’utiliser ce produit dans les pays du Tiers Monde, alors qu’il n’est plus utilisé dans les pays développés.

 

Eric Uram, directeur de « Safe Minds » estime que cette pratique  est « inacceptable et offensante » Il précise cependant que les autorités de santé de certains pays hésitent à prendre position parce que l’OMS a déclaré que le thimerosal était sans danger.

 

Barbara Loe Fisher, Présidente du NVIC (Centre National Américain d’Information sur les Vaccins) précise : «  Si les flacons de vaccins inutilisés contenant du thimerosal  doivent obligatoirement être éliminés comme déchets dangereux en raison de leur teneur en mercure, alors pourquoi l’Académie Américaine de Pédiatrie continue-t-elle fortement de recommander l’injection chez les enfants de vaccins contenant du thimerosal ?

 

A part une série d’études qui tendent à montrer que le thimerosal ne pose pas de problèmes, la preuve la plus solide provient de la transcription de la réunion secrète qui s’est tenue à Simpsonwood en juin 2000. La réunion qui n’a pas été annoncée publiquement se composait de 52 participants. Il s’agissait de représentants du CDC, de la FDA et de l’OMS, ainsi que des principaux fabricants de vaccins. Les participants reçurent la directive de ne rien  copier, comme de ne laisser traîner aucun document. Tom Verstraeten, épidémiologiste du CDC avait analysé plus de 100.000 dossiers médicaux d’enfants ; il croyait que c’était le thimerosal qu’il fallait mettre en cause pour expliquer l’augmentation « dramatique » de l’autisme ; ces données qui parlaient d’elles-mêmes ont entraîné des commentaires comme : «  Vous pouvez faire ce que vous voulez », mais les résultats « sont statistiquement significatifs » et « Je ne veux absolument pas que mon petit fils reçoive un vaccin qui contient du thimerosal avant que nous ayons une meilleure connaissance de ce qui se passe. »

 

LA DISSIMULATION

 

C’est l’inquiétude sur la manière dont la vérité risquerait d’avoir une « incidence sur la rentabilité de l’industrie du vaccin » qui semble avoir été à l’origine de la dissimulation.

 

Le Dr Bob Chen du CDC, chef du département sur la sécurité des vaccins a dit : « compte tenu de la sensibilité de cette information, nous avons été en mesure de la tenir à l’écart, disons des personnes les moins responsables. »

 

Le Dr John Clements, conseiller à l’OMS en matière de vaccins a déclaré que cette étude « n’aurait jamais dû être réalisée », car ses résultats «  seront repris par d’autres et utilisés de manière indépendante de la volonté de ce groupe. Les résultats de la recherche doivent être remaniés. »…

 

Verstraeten  est ensuite allé travailler pour GlaxoSmithKline et a, en 2003 publié une étude avec des données «  retravaillées » ne montrant plus de lien entre l’autisme et le thimerosal. Il s’avérerait également que le CDC avait « perdu » les données concernant les 100.000 enfants !

 

L’institut de Médecine (IOM) a ensuite été chargé par le CDC  de réaliser une étude qui ne montrerait pas de relation entre le thimerosal et les troubles cérébraux. Cette étude devait préciser qu’il « était inexact d’accepter ou de rejeter une relation causale ». Il fut considéré  que des recherches complémentaires n’étaient pas nécessaires.

 

Les fabricants de vaccins ont reçu l’aide du CDC ; ce qui leur a permis de continuer à utiliser le thimerosal dans certains vaccins et de les envoyer dans les pays en voie de développement.

 

Le législateur a, lui aussi, reçu des sommes très importantes des sociétés pharmaceutiques. Un exemple : Le leader de la majorité au Sénat Bill Frist, après avoir reçu la somme de 873.000 dollars, s’est employé à protéger les fabricants de toute responsabilité. Son adjoint aurait déclaré : «  Les procès sont d’une telle ampleur qu’ils pourraient ruiner les fabricants de vaccins… »

 

LES CONFLITS D’INTERETS

 

Nous avons maintenant bien la preuve que le thimerosal n’est pas sans danger. Cette preuve a été ignorée et camouflée pendant des années. Un camouflage lucratif. L’Académie Américaine de Pédiatrie a trouvé des dizaines de raisons pour lesquelles le thimerosal devait être maintenu dans les vaccins parce qu’il était sans danger et nécessaire.

Nous savons malheureusement que des enfants mourront inutilement si les choses n’évoluent pas.

 

Le dernier rapport du Comité de Réforme de la Chambre se terminait par cette déclaration : « Le thimerosal comme agent de conservation dans les vaccins est probablement lié à l’épidémie d’autisme. Cette épidémie, selon toute probabilité aurait pu être évitée ou réduite si la FDA  n’avait pas dormi au moment où manquaient encore des données de sécurité sur l’injection du thiomersal, une neurotoxine connue. La FDA  et autres agences de santé publique ont failli à leur devoir suite à un protectionnisme mal placé de l’industrie pharmaceutique.

 

Orenstein a effectivement posé les bonnes questions quand il a demandé : « que serait-il arrivé si nous avions fait les études et que trois années plus tard nous ayons découvert qu’il y avait effectivement des dégâts ? » -  Que serait-il également arrivé s’ils avaient fait les études sur tous les autres ingrédients des vaccins et trois ans plus tard avaient découvert qu’il y avait des dégâts ? - Ou s’ils avaient fait des études sur la combinaison de certains ingrédients – même deux – et que trois ans plus tard ils avaient découvert qu’il y avait des dégâts ? -  Que serait-il également arrivé s’ils avaient fait des études sur l’administration simultanée de plusieurs vaccins et que trois ans plus tard ils avaient découvert qu’il y avait des dégâts ? C’est bien là la raison pour laquelle ils n’ont pas fait ces études et ne les feront pas. Et s’ils les faisaient, ils ne se gêneraient sûrement pas pour mentir par rapport aux résultats ; tout simplement parce qu’ils SAVENT ce qu’ils vont trouver : des dégâts.

                    

Mercury-Toxicity-Dan-Burton.jpg

 

 

 

Question du Député Américain Dan BURTON au représentant de la FDA au cours d’une audience du Congrès Américain :

 

«  Vous voulez me dire que nous avons utilisé le thimerosal depuis 1929 et que le seul test dont vous avez connaissance est celui qui a été réalisé en 1929, que toutes les personnes qui faisaient l’objet du test étaient atteintes de méningite et qu’elles sont toutes mortes ?

Député Dan BURTON

 

 

1. www.who.int/wer/2012/wer8721.pdf

2. http://aapnews.aappublications.org/content/early/2012/12/17/aapnews.20121217-1

3. www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/appendices/B/excipient-table-2.pdf

4. www.who.int/wer/2012/wer8721.pdf

5. http://mercury-freedrugs.org/docs/120720_CoMeD…

6. www.medpagetoday.com/InfectiousDisease/Vaccines/36480

7. www.redorbit.com/news/health/1112750163/thimerosal-vaccine-preservative-safety-ban-121812/

8. www.nytimes.com/2012/12/17/health/experts-say-thimerosal-ban…

9. www.redorbit.com/news/health/1112750163/thimerosal-vaccine-preservative-safety-ban-121812/

10. http://health.usnews.com/health-news/news/articles/2012/12/17/banning-vaccine-preservative-would-hurt-kids-in-poor-nations-experts

11. www.nytimes.com/2012/12/17/health/experts-say-thimerosal-ban-would…

12. www.redorbit.com/news/health/1112750163/thimerosal-vaccine-preservative-safety-ban-121812/

13. http://health.usnews.com/health-news/news/articles/2012/12/17/banning-vaccine-preservative-would-hurt-kids-in-poor-nations-experts

14. www.urmc.rochester.edu/news/story/index.cfm?id=160

15. www.healingpediatrics.com/articles/James_neurotoxicity.pdf

16. http://abcmt.org/A%20Novel%20Form%20of%20Mecury%20Poisoning.pdf

17. http://vaccines.procon.org/sourcefiles/Burton_Report.pdf

18. http://vaccines.procon.org/sourcefiles/Burton_Report.pdf

19. www.commondreams.org/views05/0616-31.htm

20. www.commondreams.org/views05/0616-31.htm

21. www.rollingstone.com/politics/news/deadly-immunity-20110209

22. www.safeminds.org/government-affairs/foia/Simpsonwood_Transcript.pdf

23. http://pediatrics.aappublications.org/content/early/2012/12/12/peds.2012-2262.full.pdf+html

24. www.immunizationinfo.org/about-nnii/steering-committee/louis-z-cooper-md

25. www.sabin.org

26. http://dartmed.dartmouth.edu/summer09/html/alumni_album.php

27. www.sabin.org/updates/pressreleases/samuel-l-katz-md-receive-2003-sabin-gold-medal

28. www.primr.org/Conferences.aspx?id=15814

29. www.vaccines.emory.edu/scientists/orenstein_bio.shtml

30. http://vaccines.procon.org/sourcefiles/Burton_Report.pdf

31. www.redorbit.com/news/health/1112750163/thimerosal-vaccine-preservative-safety-ban-121812/

32. www.change.org/organizations/safeminds

 

 

http://vactruth.com/2012/12/23/mercury-in-vaccines/?utm_source=The+Vaccine+Truth+Newsletter&utm_campaign=fa68cc59e4-12_22_2012_mercury&utm_medium=email

 

 

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.