Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 18:59

Malgré l’interdiction imposée par la FDA,

60% de tous les vaccins contre la grippe

contiennent encore ce neurotoxique meurtrier

 

Dave Mihalovic, 1er octobre 2013, Waking Times

 

 Serie-de-vaccins.jpg

 

  

Bien que la FDA ait donné un délai de deux ans pour retirer le thimérosal des vaccins, après que cette neurotoxine meurtrière ait été interdite en 1999, on continue encore de la retrouver dans certains vaccins d’aujourd’hui.

 

Aujourd’hui, le FDA tolère le thimérosal dans 60% des vaccins contre la grippe, et beaucoup de ces vaccins ont été approuvés pour les enfants en ce qui concerne la saison grippale 1013/2014.

 

Le public qui subit toujours la propagande de la médecine officielle et des médias, reste aveugle au fait que la FDA est revenue sur sa décision de ne plus permettre le thimérosal dans les vaccins.

 

Dans les faits, le thimérosal est un composé contenant du mercure qui est cancérogène, mutagène et tératogène chez l’homme. Il est aussi un perturbateur du système immunitaire à des taux inférieurs à une part par million. Certaines personnes peuvent faire un choc anaphylactique à ce produit. On sait aussi que ce produit est toxique pour la reproduction et le fœtus sans que des niveaux toxicologiques sûrs aient été établis pour les humains.

 

En Novembre 1997, le Congrès Américain a modifié loi de la FDA. Cette loi exige l’étude de la teneur en mercure  de tous les produits approuvés par la FDA. C’est cette étude qui a révélé les taux jusque là inconnus d’éthylmercure dans les vaccins.

 

En juillet 1999, les officiels de Santé Publique ont annoncé que le thimérosal serait éliminé des vaccins. Le CDC, l’Académie Américaine de Pédiatrie et la FDA ont voulu insister pour faire comprendre que la mesure relevait d’une simple précaution. Ils ont demandé à tous les fabricants que le mercure soit retiré des vaccins.

 

Cette demande a été rejetée par les fabricants de vaccins et la situation n’a guère changé au cours des années qui ont suivi.

 

En 2009, huit vaccins H1N1 sur dix contenaient du thimérosal. Au cours de la saison grippale 2011/2012, trois vaccins sur cinq, approuvés par la FDA, contenaient encore du thimérosal.

 

Pour la saison 2012/2013, trois des six vaccins contre la grippe approuvés par la FDA contenaient du thimérosal.

 

Les codes spécifiques de conduite de la FDA et destinés aux fabricants stipulent que tout produit utilisé comme conservateur doit être « suffisamment non toxique de sorte que la quantité présente dans la dose recommandée du produit ne soit pas toxique pour le destinataire. ». En ce qui concerne le thimérosal utilisé comme conservateur dans les vaccins approuvés par la FDA américaine, les producteurs de vaccins ne se sont jamais pliés à cette recommandation.

 

Le thimérosal est maintenant utilisé comme conservateur  dans quatre (4) des sept (7)  vaccins contre la grippe approuvés par la FDA pour la saison 2013/2014.

 

Il est maintenant bien établi que l’éthylmercure du thimérosal des vaccins est toxique pour les mitochondries (= centrales énergétiques) des cellules du cerveau humain.

 

Pourquoi-les-medecins-ne-vaccinent-pas-leurs-propres-enfan.jpg

 

 

           Pourquoi les médecins ne vaccinent-ils pas leurs propres enfants ?

 

Il existe des dizaines d’enquêtes et d’études scientifiques sur les effets néfastes du thimérosal, y compris  des anomalies gastro-intestinales et des dysfonctionnements du système immunitaire.

 

Dans les négociations en cours, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les distributeurs de vaccins à l’échelle mondiale, ont continué à défendre l’utilisation du mercure tout spécialement dans les vaccins. Ils soutiennent qu’il n’existe aucune preuve que le thimérosal soit dangereux.

 

Le Dr Mark R.Geier, directeur du CoMeD met en garde : «  Les récentes déclarations de ceux qui détiennent une responsabilité nationale et mondiale pour la sécurité des vaccins sont difficilement conciliables avec la toxicité connue du thimérosal qui a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses publications. » Huit décennies de littérature scientifique ont montré que le thimérosal posait un risque important pour la santé. Les fabricants reconnaissent que ce produit peut provoquer des retards mentaux bénins ou graves chez les enfants.

 

Selon la Coalition pour les Médicaments sans Mercure (CoMeD), de nombreuses études et documents scientifiques évalués par les pairs ont tous conclu que le thimérosal pose un risque important pour la santé. Les fabricants de thimérosal reconnaissent également que ce conservateur peut entraîner des retards mentaux bénins ou graves chez les enfants.

 

Lisa K. Sykes, présidente du CoMeD a déclaré : «  Les plus vulnérables d’entre nous continuent  à être intentionnellement exposés au thimérosal dans les vaccins destinés à l’enfance. Tout cela est entièrement évitable et doit être  arrêté. »

 

Il convient de noter que pour chaque vaccin contre la grippe, son potentiel cancérigène et mutagène n’a pas été évalué, ni non plus l’altération possible de la fertilité….Cela veut dire qu’aucun des excipients cancérigènes (contenus dans chaque vaccin) n’a jamais été étudié. Leurs effets sur le corps humain ne sont pas connus. Cette déclaration signifie également qu’il n’y a aucune autorité responsable qui peut dire à des parents que leur fils ou leur fille ne deviendra pas stérile pour avoir reçu un vaccin contre la grippe.

 

Un autre fait remarquable : bien que les autorités sanitaires encouragent toutes les femmes enceintes à recevoir le vaccin contre la grippe, la sécurité et l’efficacité  de ces vaccins pour les femmes enceintes ou celles qui allaitent n’ont pas non plus été établies. C’est peut-être la raison  pour laquelle des études montrent que de nombreux avortements spontanés et fausses-couches se produisent  après que les femmes enceintes aient été vaccinées.

  

VACCINS POUR LA SAISON 2013/2014 APPROUVES PAR LA FDA (USA)

 

1. AFLURIA  2013/2014
Fabriqué par CSL Limited
Ingrédients/Excipients: 
Beta-Propiolactone: 
Cancérigène
Monobasic Potassium Phosphate:
 Immunotoxine
Neomycin: 
Immunotoxine
Polymyxin:
 Neurotoxine
Potassium Chloride: 
Neurotoxine
Sodium Deoxycholate:
 Immunotoxine
Thimerosal: Neurotoxine

 

La sûreté et l’efficacité du vaccin AFLURIA n’ont pas été établies chez les femmes enceintes et les mères qui allaitent.

 

Toutes les formulations multi-doses de ce vaccin contiennent du thimérosal.

L’AFLURIA n’a pas été approuvé pour être utilisé chez les enfants de moins de 5 ans.

L’AFLURIA n’a pas été évalué quant à ses potentiels cancérigène, mutagène ou pour l’altération éventuelle de la fertilité.

 

***************************************************

2. FLUVARIX 2013/2014
Fabriqué par GlaxoSmithKline

Ingrédients/Excipients: 

Formaldehyde : Cancérigène
Gentamicin Sulfate: Néphrotoxique
Hydrocortisone: Affecte la Myéline
Octoxynol 10 (TRITON X-100):
 Immunotoxine
Polysorbate 80 (Tween 80): Agent pouvant agir sur la fertilité
Sodium Deoxycholate: Immunotoxine

 

La sûreté et l’efficacité du vaccin FLUVARIX n’ont pas été établies chez les femmes enceintes et les mères qui allaitent.

 

Toutes les formulations multi-doses de ce vaccin contiennent du thimérosal.

 

Le FLUVARIX n’a pas été évalué quant à ses potentiels cancérigène, mutagène ou pour l’altération éventuelle de la fertilité.

 

***************************************************

3. FLULAVAL 2013/2014
Fabriqué par ID Biomedical Corporation

Ingrédients/Excipients: 

Formaldehyde: Cancérigène
Sodium Deoxycholate:
 Immunotoxine
Thimerosal:
 Neurotoxine

 

La sûreté et l’efficacité du vaccin FLULAVAL n’ont pas été établies chez les femmes enceintes et les mères qui allaitent.

 

Toutes les formulations multi-doses de ce vaccin contiennent du thimérosal.

 

Le FLULAVAL n’a pas été évalué quant à ses potentiels cancérigène, mutagène ou pour l’altération éventuelle de la fertilité.

 

*****************************************************

4. FLUMIST 2013/2014
Fabriqué par MedImmune Vaccines Inc.

Ingrédients/Excipients: 

Gelatin: Allergène
Gentamicin:
 Néphrotoxique
Monobasic Potassium Phosphate:
 Immunotoxine
Monosodium Glutamate: Neurotoxine

 

La sûreté et l’efficacité du vaccin FLUMIST n’ont pas été établies chez les femmes enceintes, les mères qui allaitent, les personnes âgées, ou les enfants de moins de deux ans.

 

Le FLUMIST n’a pas été évalué quant à ses potentiels cancérigène, mutagène ou pour l’altération éventuelle de la fertilité.

 

***************************************************

5. FLUVIRIN 2013/2014
Fabriqué par Novartis Vaccines

Ingrédients/Excipients: 

Beta-Propiolactone: Cancérigène
Neomycin:
 Immunotoxine
Polymyxin:
 Neurotoxine
Thimerosal:
 Neurotoxine
Latex: Allergène

 

La sécurité et l’efficacité du vaccin FLUVERIN n’ont pas été établies chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les enfants de moins de 4 ans. On a remarqué que ce vaccin affaiblissait la réponse immunitaire des jeunes enfants.

 

Toutes les formulations multi-doses de ce vaccin contiennent du thimérosal

Le vaccin FLUVIRIN n’a pas été évalué quant à ses potentiels cancérigène, mutagène ou pour l’altération éventuelle de la fertilité.

 

***************************************************

6. FLUZONE 2013/2014
fabriqué par Sanofi Pasteur

Ingrédients/Excipients: 

Gelatin: Allergène
Formaldehyde
: Cancérogène
Octoxynol 10 (TRITON X-100):
 Immunotoxine
Thimerosal: Neurotoxine

 

La sûreté et l’efficacité du vaccin FLUZONE n’ont pas été établies chez les femmes enceintes et les mères qui allaitent.

 

Toutes les formulations multi-doses de ce vaccin contiennent du thimérosal.

 

Le FLUZONE n’a pas été évalué quant à ses potentiels cancérigène, mutagène ou pour l’altération éventuelle de la fertilité.

 

***************************************************

7. FLUCELVAX 2013/2014
Fabriqué par Novartis Vaccines

Ingrédients/Excipients: 

Beta-Propiolactone: Cancérigène
Formaldehyde
: Cancérigène
Polysorbate 80 (Tween 80): Agent ayant un impact sur la fertilité

 

Le FLUCELVAX a été approuvé pour les personnes de 18 ans ou plus âgées.

 

La sûreté et l’efficacité du vaccin FLUZONE n’ont pas été établies chez les femmes enceintes et les mères qui allaitent.

 

Le FLUZONE n’a pas été évalué quant à ses potentiels cancérigène, mutagène ou pour l’altération éventuelle de la fertilité.

 

Jamais Testé et Jamais Efficace

 

Les vaccins contre la grippe n’ont jamais été testés sur des humains avant qu’ils ne soient produits à grande échelle, quelque soit le type de vaccin antigrippe… Il est catégoriquement impossible de tester un vaccin contre la grippe avant qu’il ne soit produit et administré en masse comme c’est le cas aujourd’hui. Il faut plusieurs années pour que la plupart des vaccins puissent passer de la phase préclinique à la mise sur le marché.

 

Avant qu’un vaccin ne soit testé sur des humains, des études de laboratoires et des essais sur animaux sont nécessaires pour pouvoir déterminer si les chercheurs pourront procéder à des essais cliniques. Si on devait suivre les procédures « standard » de développement pour un vaccin antigrippe, au moment où il obtiendrait son autorisation de mise sur le marché, il serait déjà sans valeur, car la souche contre laquelle le vaccin était prévu aurait entretemps sûrement déjà changé….

 

En outre, les fabricants qui doivent estimer quelles vont être les souches probables du prochain vaccin, pensent que ces souches seront pratiquement efficaces à 100% pour n’importe quelle population donnée.

 

Avec plus de 200 virus connus susceptibles de causer le syndrome grippal (SG), une personne peut se faire vacciner contre la grippe et malgré tout faire ce qu’on appelle la « grippe ». Selon les données du CDC, au cours des 11 dernières années, 86% de toutes les maladies de type grippal n’ont pas été causées par le virus de la grippe. Le virus de la grippe n’est actif que 14% du temps. La proportion des cas de syndrome grippal causés par le virus influenza varie selon l’année et même au cours d’une seule année ou d’un seul hiver.

 

Par conséquent, dans le cas du scénario hypothétique où les vaccins antigrippaux seraient efficaces à 25% (ce qui représente un pourcentage relativement élevé d’efficacité pour les vaccins contre la grippe), cela signifierait  que l’efficacité maximale du vaccin contre la grippe serait de 3,5% pour les souches virales de la grippe et de zéro pour le syndrome grippal.

 

Un rapport récent qui a été mis en évidence dans les médias alternatifs concerne une étude remarquable publiée par la Cochrane Library. Selon cette étude aucune preuve d’un avantage quelconque des vaccins contre la grippe n’a été trouvée. Cette étude a également mis en valeur le fait que la grande majorité des essais cliniques ont été insuffisants.

 

Des études scientifiques  indépendantes qui ont été publiées au cours des dernières années apportent les preuves de l’importante toxicité foetale des vaccins antigrippe.

 

Les recherches récentes dont j’ai parlé ont été publiées dans le journal : Human & Experimental Toxicology. Elles montrent que, selon les données du VAERS, il y a eu une augmentation de 4.250% de la mortalité fœtale par rapport à trois saisons grippales consécutives.

 

http://www.wakingtimes.com/2013/10/01/despite-thimerosal-mercury-ban-imposed-fda-60-percent-flu-vaccines-still-contain-deadly-neurotoxin/

 

"En tant qu’êtres intelligents, c’est notre incapacité à voir les effets des faibles niveaux de toxicité chronique sur la santé qui a été et qui reste notre échec le plus retentissant ."Pr. Boyd Haley, Université du Kentucky

 

« Il est impossible de mettre sur pied une étude pour démontrer que le thimérosal est sans danger. Ce produit est affreusement toxique. Si vous injectez du thimérosal à un animal, son cerveau sera endommagé. Si vous mettez du tissu vivant en contact avec du thimérosal, le tissu mourra. Si vous le mettez dans une boîte de Pétri, la culture mourra. Sachant ces choses, il serait choquant que l’on puisse penser injecter ce produit à un nouveau-né sans causer de dommage. » Dr Boyd Haley, Professeur de chimie à l’Université du Kentucky

 

http://www.whale.to/v/haley.html

 

 « Si, comme l’évidence le suggère, nos autorités de santé publique ont sciemment permis à l’industrie pharmaceutique d’empoisonner une génération entière d’enfant états-uniens, ces actions constituent indiscutablement un des plus grands scandales sanitaires de l’histoire. C’est plus important que l’amiante, plus gros que le tabac, plus important que ce que vous avez jamais vu. »   Fr. Cambayrac

Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

taberlan 16/11/2016 12:44

qu'arrivera t'il si vos enfants meurent d'un défaut de vaccination ? comme en Espagne en 2015 avec ce petit garçon de 6 ans mort d'une diphtérie parce que ses parents ont refusé que leur enfant soit vacciner..... qui payera l'addition ? vous peut être...

Fleur 16/11/2016 13:12

Cet enfant n'a probablement pas eu un diagnostic précoce concernant cette diphtérie. Il est donc inutile de vouloir vacciner à tout prix et à n'importe quel prix. Les médecins ne connaissent que les marques de laboratoire par lesquels il y a des pratiques martyrisantes d'essais cliniques sur les animaux. Ces animaux ont demandé à vivre et non à être martyrs. D'autant que ce n'est pas parce qu'il y a des tests fait sur les animaux, que cela soigne l'humain... Pensez à ouvrir votre esprit Taberlan, et apprenez à voir l'envers du décors. En outre un enfant qui naît à l'heure actuelle, est déjà immunisé par sa maman déjà vaccinée... Cherchez l'erreur...

Fleur 03/10/2013 20:09

Bonjour,

Il est possible de ne pas attraper de grippe sans être vacciné(e). Pour ce faire, les huiles essentielles sont très efficaces. Il existe sur le marché des synergies que l'on peut se passer sur la
poitrine. Si on veut à tout (et n'importe quel) prix s'immuniser contre la grippe, alors je recommande l'homéopathie. :-)

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.