Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 10:54

Il est plus que temps que la population réagisse face à la véritable dictature vaccinale qui se prépare en matière de grippe A/H1N1. La plupart des gens soit, ne font aucun cas de ce qui se trame et ne mènent aucune recherche personnelle sur ce qui va leur tomber dessus soit s'en remettent docilement à la télévision-débilvision qui ne relaie que le discours officiel, omettant honteusement de relayer toutes les autres positions bien plus rationnelles et raisonnables.

bickel-2005-06-adm.jpg



Les grands médias papier sont hélas eux aussi à la solde des officiels et de l'industrie pharmaceutique qui contribue à leur financement. C'est ainsi que d'innombrables journaux du monde entier ont repris en choeur les propos lénifiants du Pr Sylvie Van der Werf, virologue à l'Institut Pasteur...

Voyons ensemble ce que cette "experte" a déclaré dans le Figaro du 4 juin 2009:

1°) Concernant le caractère inédit d'un tel virus recombiné, Sylvie Van der Werf déclare:

"Nous sommes face à un virus nouveau, qui circule dans la «communauté» (c'est-à-dire à partir de foyers autonomes et non plus importés de l'étranger, NDLR), sur plusieurs continents. Nous sommes au bord de la phase 6 d'alerte pandémique de l'Organisation mondiale de la santé. En réalité, la phase 6 se caractérise par la transmission «communautaire» du virus sur au moins deux continents. Nous y sommes. Sauf que ces niveaux d'alerte ont été définis dans l'optique d'une pandémie liée au virus H5N1 de la grippe aviaire, bien plus virulent. Alors que la pathogénicité de ce nouveau virus est pour l'instant modérée. Cela explique la temporisation de l'OMS sur ce sujet."


Commentaires: Il est pour le moins étrange que cette "experte" ne parle pas du caractère bricolé d'un tel virus car, en effet, la Nature étant bien faite, un tel franchissement de la barrière d'espèce ne peut s'opérer naturellement. Il y a donc forcément eu des bricolages volontaires.


Baxter.jpg
Pour rappel, c'était en février dernier que l'on apprenait que la firme Baxter avait distribué des vaccins contaminés au H5N1 dans différents pays. Etrangement aussi, un communiqué de presse de Sanofi Aventis daté du 9 mars 2009 faisait état d'un investissement de 100 millions d'euros de la firme pour créer une usine de production de vaccins à Mexico qui "sera construite selon les standards permettant à Sanofi Pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l'éventualité où une pandémie de grippe vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l'organisation mondiale de la santé (OMS)."



 

 

 


 




On le voit bien: avant même que le virus ne soit identifié et la souche envoyée par l'OMS aux fabricants, ceux-ci se vantaient déjà dans leurs communiqués officiels de contribuer à la santé publique et à lutter contre des pandémies encore inexistantes! Et de la même façon, les gouvernements de nombreux pays avaient déjà passé commande pour des vaccins pandémiques encore non fabriqués concernant des virus inconnus et aux effets secondaires encore non étudiés!


Tout cela démontre donc bien, si besoin était, que TOUT, DEPUIS LE DEBUT, A ETE ORGANISE: l'industrie s'est allié les gouvernements (mondiaux et nationaux) et verrouille définitivement la prise de conscience populaire par le biais des grands médias qu'elle contrôle. Si tel n'était pas le cas, il est bien évident que tout journaliste libre et indépendant pourrait exercer son bon sens et n'omettrait pas de signaler au lectorat que cette Pr Sylvie Van der Werf travaille dans un Institut dont le financement est loin d'être sans lien avec les dits industriels et que son discours n'est donc ni indépendant ni objectif.

2°) Quand on lui demande si l'arrivée de l'été va arrêter la circulation du virus en Europe, Mme Van der Werf nous répond en tentant de nous effrayer:

"C'est vrai, il y a des facteurs climatiques plus ou moins favorables à la transmission de la grippe. La forme saisonnière se transmet plutôt l'hiver, mais ce n'est pas un critère absolu. En zone tropicale, les virus grippaux circulent toute l'année, avec deux pics, notamment pendant la saison humide. En Europe, l'épidémie démarre plutôt en décembre. Mais nous sommes actuellement dans une situation particulière puisque ce nouveau H1N1 diffuse actuellement aux États-Unis et au Canada, alors que c'est l'été, et donc hors des périodes classiques de circulation. Sans doute, le fait que la population est vierge de toute immunité, la rend plus susceptible. Mais nous ne sommes pas dans des conditions normales de transmission actuellement."

Commentaires: Le plus anormal de tout pour une virologue qui plus est de l'Institut Pasteur est d'ignorer cruellement l'aveu, certes tardif du savant plagiaire qui a donné son nom au dit Institut mais non moins réel: "LE MICROBE N'EST RIEN, C'EST LE TERRAIN QUI EST TOUT".Sachant cela, il n'y a pas à craindre que la population soit vierge d'une immunité contre ce virus bricolé. Rien de plus normal vu que ce virus a été bricolé de toutes pièces. L'anormalité n'est donc pas toujours là où on veut la faire croire mais bien dans le chef d'une chercheuse en qui trop de gens continuent d'avoir aveuglément confiance!

3°) Quand on lui demande comment elle voit la situation, la virologue sera forcément catastrophiste:

"Je n'imagine pas une seconde que la diffusion s'arrête et que ce nouveau virus disparaisse comme par enchantement. Il circule activement notamment dans l'hémisphère sud, avec une situation complexe puisqu'il y a une co-diffusion avec celui de la grippe saisonnière. Jusqu'à présent, chaque fois qu'un nouveau virus apparaissait, il se substituait au saisonnier. Ce n'est pas le cas actuellement. Nous sommes dans une situation nouvelle. Nous ne savons pas s'il y aura une circulation des deux virus ou d'un seul, à l'automne dans l'hémisphère nord. Cela va dépendre de ce qui se passera dans le Sud. En Australie, comme en Amérique du Sud, la transmission communautaire est active. L'Afrique est surveillée de près. Tout laisse à penser que ce virus touchera l'ensemble de l'hémisphère Nord, avec une transmission communautaire. Fin juin? Fin août? Fin septembre? On ne peut pas exclure que le virus se mette à circuler à une période inhabituelle."

Commentaires: Comme toujours, les gens apparentés de près ou de loin à l'industrie procèdent de la même façon. Ils préparent le terrain en semant la peur et en se voulant catastrophiques en espérant de la sorte que la vaccination apparaîtra comme le plus grand salut que tout le monde acceptera le plus spontanément du monde. C'est bien cela le mythe des "vaccins sauveurs", c'est ainsi qu'il se perpétue, avec cette même stratégie de communication/marketing. Sachez le, décodez-la et ne vous faites plus avoir!

4°) Concernant la virulence du dit virus, voici ce que notre grande "experte" avance sans hésitation:

"Pour l'instant, le taux de décès est de l'ordre de un pour 1000 malades. Cela reste proche du taux de décès de la grippe saisonnière. Sauf, que habituellement, ce sont des personnes âgées qui sont concernées et que la population est largement immunisée, soit naturellement, soit par le vaccin. Le nombre de malades potentiel pourra donc être très élevé. Pour l'instant nous n'avons pas mis en évidence de marqueurs de virulence. On sait que les virus grippaux mutent en permanence. Et nous ne sommes pas à l'abri d'un changement qui augmenterait sa virulence et sa transmissibilité. Nous sommes en train de répertorier toutes les mutations «dangereuses» possibles. Par ailleurs, notre laboratoire examine la structure génétique chaque virus de cette grippe pour chaque cas français, afin d'en surveiller au plus près l'évolution, comme d'autres labos dans le monde. Nous redoutons aussi des réassortiments génétiques entre ce virus et ceux de la grippe saisonnière, et notamment avec un autre H1N1 majoritairement résistant au Tamiflu."


Commentaires: Il est étrange de redouter des recombinaisons et des réassortiments viraux d'un virus qui a déjà été bricolé volontairement. Que de théâtre! Qui y croit encore? Outre cela, il y a des éléments consistants à opposer au Pr Van der Werf. En effet, que chacun sache que si son confrère, le Dr Jean-Marie Cohen, médecin coordinateur du réseau Grog (Groupes régionaux d'observation de la grippe) dit "être d'accord" avec sa consoeur, il recadre tout de même largement les choses en précisant:
"Pour l'instant, la pandémie attendue n'est pas partie pour provoquer une grosse mortalité - c'est-à-dire beaucoup de décès - mais une grosse morbidité - beaucoup de gens touchés", explique le docteur Cohen. Selon lui, c'est avant tout un problème d'organisation sociale qui risque de se poser : "Comment éviter que tout le monde soit malade en même temps ?"

Et visiblement, pour éviter que tout le monde tombe malade en même temps, mieux vaut EVITER à tout prix de se faire vacciner ou de prendre des produits allopathiques agressifs en "prévention" style Tamiflu ou Relenza! C'est en tout cas ce qui se dégage plus que clairement des récentes déclarations du pharmacologue Dr Marc Girard, voir ici.


5°) On lui demande ensuite si on se dirige vers une vaccination systématique contre ce nouveau virus... Et là, elle répond ceci:

 

"Nous allons être conduits à vacciner tout le monde, au Nord, comme au Sud, dans les pays riches comme dans ceux en voie de développement. Et mon avis est que le plus vite sera le mieux, compte tenu de l'évolution actuelle. Mais il y a des délais incompressibles. L'OMS a donné à tous les laboratoires investis dans les vaccins la souche de virus de base. Si tout va bien, si les rendements sont bons, si cette souche se comporte sans imprévu, il faudra compter quatre à six mois, avant de disposer de vaccins. Par ailleurs, c'est un vaccin nouveau, avec une population naïve, nous ne sommes pas dans des conditions classiques. Il va falloir faire des essais cliniques pour vérifier l'efficacité et l'absence d'effets secondaires. Il faudra sans doute deux doses contre ce nouveau virus. Tout cela prolonge les délais d'obtention. Les travaux de préparation d'un vaccin contre une pandémie liée au H5N1 représentent une aide notable."


Commentaires:  Il faudra vacciner tout le monde, rien que ça? On ne voit pas pourquoi de tels tyrans pourraient imposer leurs vues aussi facilement, tout ça parce qu'on les prendrait comme "bien intentionnés" à priori vu leur titre d'"expert". D'abord, c'est contraire à tous les principes de droits relatifs à la liberté de disposer de son corps, à la liberté thérapeutique et au consentement éclairé du patient. Ensuite, les faits parlent d'eux-mêmes puisque pour diverses maladies, que ce soit la rougeole, la variole etc, des pourcentages écrasants de couverture vaccinale n'ont pas empêché l'éclosion et la propagation d'épidémies. En matière de grippe espagnole, on peut même dire que ce sont les vaccinations qui ont causé cette épidémie, précisément parce que, dans la même optique bornée, on a vacciné et plutôt que d'admettre l'échec, on a revacciné et re-revacciné avec des doses vaccinales sans cesse plus fortes, faisant des vaccinés de véritables réservoirs à virus où la recombinaison peut donner lieu à de redoutables mutants qui ont justement donné lieu à un phénomène d'une telle ampleur.

Il convient aussi de noter que l'allusion aux délais incompressibles et aux essais qui seront à faire concernant l'efficacité et la tolérance de ce type de vaccins est plus que grotesque.
Pourquoi? Parce que le vaccin Engerix B (= vaccin contre l'hépatite B) qui a été avalisé par les autorités françaises et a servi dans la campagne de masse dans les années 90', qui était loin de constituer une situation d'urgence- n'a été évalué quant à sa tolérance que sur un délai de seulement 4 jours. Oui, vous avez bien lu: les vaccinés des essais cliniques ont été suivis sur seulement 4 jours et c'est ainsi que les fabricants ont pu dire que sa tolérance était correcte et leurrer le monde! Ce fait a été mis en lumière par l'expert pharmacologue Marc Girard, justement étrangement récusé dans son rôle d'expert suite à sa demande aux fabricants, jugée indécente, d'obtenir les rapports de tolérance périodique de ces vaccins...
On peut prendre aussi le cas d'un vaccin aussi absurde que le Gardasil dont l'efficacité est grotesque mais qui a tout de même été avalisé et "officiellement recommandé" par les autorités médicales et politiques. On le voit donc bien: la tolérance et l'efficacité de ces vaccins, même médiocre n'est nullement un obstacle à leur diffusion, à leur vente et à leur recommandation puisqu'avant même d'avoir ces données, ils sont déjà achetés! Vous pensez bien qu'alors, une fois les données (biaisées comme d'habitude mais il faut bien continuer de faire croire à la population que l'état veille n'est-ce pas...) récoltées, ils ne vont pas dire aux gens "eh bien à présent, mesdames et messieurs, veuillez encore patienter 4 autres mois, on va remettre ça car cette version-ci est tro dangereuse". NON! Comme d'habitude on présentera le produit comme ayant de toute façon et envers et contre tout toujours un rapport bénéfices/risques positif et cela même si ça doit vous coûter à vous ou à un de vos enfants la santé ou même la vie.

C'est tellement évident que cette histoire est cousue de fils blancs que ça vaut vraiment le coup de vous reparler d'un X°ième indice: Le Pr Van der Werf parle elle-même un peu plus haut dans son interview du fait que, pour l'heure, aucun marqueur de virulence n'a été retrouvé. Pourtant, elle n'hésite pas à affirmer "Nous allons être conduits à vacciner tout le monde et le plus vite sera le mieux [...] compte tenu de l'évolution actuelle." C'est totalement contradictoire, rendez-vous compte!


La vérité c'est que tout a déjà été décidé d'avance et ce n'est pas Mme Van der Werf avec ses propos pitoyables qui nous fera gober l'inverse. Vous voulez des preuves? Vous avez raison, les voici:

Le gouvernement français prépare la vaccination obligatoire, voir ICI.

Le Comité Consultatif National d'Ethique pour les Sciences de la Vie et de la Santé stipule ceci dans son avis n°106 sur les questions éthiques soulevées par une pandémie grippale:

Section 4 , Solidarité et autonomie:

"Le questionnement éthique amène souvent à confronter principe d’autonomie et exigence de solidarité. Les deux concepts ne sont pas exclusifs l’un de l’autre sauf à réduire l’idée d’autonomie à un bon vouloir égoïste. Etre autonome, c’est être libre avec les autres et non pas contre eux. Inversement, la solidarité consiste à permettre au plus grand nombre de personnes d’exercer leur autonomie.

 

Mais si en théorie c’est seulement à une vision appauvrie de l’autonomie que s’oppose la solidarité, force est de constater qu’en pratique l’exigence de solidarité est parfois perçue comme une limitation coercitive de la liberté individuelle. Par exemple, il existe des cas d’hostilité au principe même d’une vaccination, pour conviction personnelle ou raison idéologique, qui se prévalent du respect de l’autonomie. En tout état de cause, l’autonomie implique nécessairement la connaissance. Un consentement n’est libre que s’il est informé. S’agissant de la pandémie grippale, le respect de l’autonomie inclut, pour chacun, le droit à une information précise sur les risques, les mesures de protection (traitement antiviral, vaccin) qui pourraient lui être proposées et la possibilité de les refuser. Un éventuel refus revêtirait une signification particulière. Une

personne qui effectuerait un tel choix, bénéficierait directement de la protection que lui apportent toutes celles qui acceptent ce qu’elle-même refuse. Certes, beaucoup de refus de vaccination peuvent être analysés de la même façon. Mais une autonomie mal comprise qui se traduirait par un refus de soin, dont l’effet serait de favoriser la propagation de la maladie, serait difficilement acceptable par l’ensemble du corps social. Elle devrait s’effacer au nom de l’exigence de solidarité. Cela ne pourrait cependant dispenser les acteurs de santé de leur devoir d’écoute et de dialogue avec les sujets récalcitrants, pour essayer de les convaincre d’accepter un traitement préventif ou curatif, conformément au code de déontologie."

BRAVO POUR L'ETHIQUE, EN EFFET! Non seulement, on affirme implicitement et de façon complètement péremptoire que ce sont les non vaccinés qui seraient un danger pour les vaccinés (alors que l'expérience démontre le contraire et d'ailleurs, si la vaccination était si efficace, les vaccinés ne devraient rien avoir à craindre des non vaccinés) mais en plus cet avis est purement et simplement empreint d'une schizophrénie qui pose question car, comment affirmer que chacun doit avoir une information complète et être autonome en vue d'un consentement éclairé si c'est pour au final quand même forcer la main aux "récalcitrants" comme ils le disent et mieux les embobiner par dieu sait quelle écoute à deux sous??

En Belgique, Le Soir Mag nous informait le 2 mai dernier que:

"Alors qu’il n’y a toujours pas de cas déclaré de grippe porcine en Belgique, le virologue Marc Van Ranst indique ce matin dans les colonnes du quotidien “De Morgen” que notre pays est sur le point de conclure un contrat avec une entreprise pharmaceutique – l’accord ne serait finalisé que la semaine prochaine – afin de commander des vaccins contre la maladie pour toute la population. L’opération est estimée à 150 millions d’euros. Les entreprises pharmaceutiques, on l’imagine, veulent toutes être les premières à être capable de développer un tel vaccin. En vertu de ce contrat, la Belgique prendrait une option pour 20 millions de doses, soit deux par habitant. « C’est nécessaire pour un nouveau vaccin », explique M. Van Ranst qui ajoute que l’opération devrait prendre de trois à six mois."


C'est surréaliste! On prend déjà des options sur des vaccins plus que probablement hasardeux et qui feront assurément plus de dégâts que ne pourra jamais le faire cette pandémie, même si le virus à son origine n'est en rien naturel et bricolé de toutes pièces! Et, dites-vous bien que si on en commande 20 millions de doses pour une population de 10 millions d'habitants, ce n'est évidemment pas pour laisser le choix à chacun de venir se faire vacciner après discussion quand bon lui semblera voire de ne pas se faire vacciner, non!
Ces faits comme se qui se prépare en France démontre bien le fait que tout a été calculé et prévu à un échelon supra national. Les faits parlent d'eux-mêmes!

2 doses par personne, hop, en avant! Tout le monde à l'abattoir, que la première dose vous ait déjà paralysé ou pas, cela ne changera rien, tout doit partir!
Solder donc votre santé en somme! Il ne doit rien rester!

 

 

Bickel-abattoir-2-copie-1.jpg
"Qui préfère la sécurité à la liberté aura vite fait de perdre les deux."
                                                Benjamin Franklin



Et pour finir, le Pr Van der Werf conclut qu'il faudra sans doute vacciner avec deux vaccins: un pour la grippe saisonnière et un autre anti-pandémique. Deux valent mieux qu'un dans l'esprit de ceux qui financent l'Institut où elle travaille, c'est certain!


Etrangement là encore, personne ne s'est étendu sur le sujet de l'efficacité et de l'approvisionnement en masques. A part la revue Science et Vie de juin 2009 qui a eu la bonne idée de fouiller le sujet et, chose intéressante, on peut y lire qu'il existe deux types de masques: le masque anti-projection qui est en papier simple et qui est le moins cher mais aussi le moins efficace des deux et qui sera celui que les autorités daigneront tout au plus mettre à disposition du public et l'autre, le masque dit "respiratoire", le plus cher des deux mais le plus efficace contre les aérosols, les plus fines goutelettes de projection du virus mais que le gouvernement réservera aux seuls soignants alors même que les industriels du secteur affirment pouvoir accroître leur production de ce type de masques. C'est étrange de ne pas avoir commencé par s'approvisionner bien plus massivement en masques et en particulier en masques les plus efficaces car il est évident que les masques ont un rapport bénéfices/risques plus favorable que ne pourra jamais en avoir un quelconque vaccin! Si ces masques se changent après quelques heures, il en faudrait plusieurs centaines de millions mais, même dans ces quantités, on en arriverait à des budgets bien plus raisonnables puisque c'est 30 centimes par masque (si on prend le masque respiratoire, le plus efficace) et sans doute 20 euros par dose de vaccin si on compte bien (1 milliard d'euros pour la France et 50 millions de doses prévues...) Manifestement, les autorités ont décidé de se foutre une fois de plus de nous nous sachant maladivement dociles.




La bonne nouvelle au final, pour les citoyens français c'est le Dr Jean-Marie Cohen qui l'a dit à LCI: "il n'y aura pas assez de vaccins pour tout le monde jusqu'en avril 2010"!

Ouf, profitez-en pour vous réveiller A TEMPS et éviter que, parce qu'il y en aurait pour tout le monde, tout soit donc à écouler et la vaccination, devenue obligatoire!
Mais évidemment cela peut aussi être une de leurs ficelles, usées et bien usées pour que chacun se jette dessus de son plein gré et redemande de lui-même à s'empoisonner joyeusement! A ce qui a été dit, ils prévoient de s'en prendre aux jeunes et aux adultes en laissant peut-être, dans un premier temps, les sujets âgés un peu plus tranquilles. Ils faut dire que les pauvres sont déjà bien assez servis avec leur vaccin annuel!


co-nard_copie.jpg



 


Autre bonne nouvelle, les réactions vigoureuses de rejet de cette perspective de vaccination forcée qui ont fleuri sur le site du Figaro après la publication des propos scandaleux du Pr Van der Werf. Visiblement, les gens semblent retenir les leçons des scandales vaccinaux précédents: hépatite B, cancer du col de l'utérus etc!

Pour vous donner un aperçu des réponses publiées sur le site du Figaro, nous en avons choisi quelques unes:

" Ce qui devait arriver arriva. Croyez vous que nous allons nous laisser injecter un vaccin (virus) pour lequel nous n'avons aucun recul ? La réponse est non, bien souvent le remède est pire que le mal, et puis avec tous ces philantropes (Bill Gates, Rockefeller, etc..) qui oeuvrent pour la réduction de la population, je ne vais certainement pas jouer leur jeu.
N'acceptons pas de vaccin, l'origine de cette grippe n'est pas naturelle comme nous sommes nombreux à le penser."
Alt 3040

" On voit bien comment les laboratoires se frottent les mi mines. Ils sont forts ces scientifiques, à peine découvert, ils sont prêt à vacciner toute la population mondiale !!! sans connaitre les effets indésirables sur le long terme ! Faut arrêter de faire du business sur le dos de la santé, ça reste une grippe, il serait plus judicieux de donner aux populations fragilisés et pauvre, des moyens pour se nourrir correctement, au lieu de chercher à combattre des maux que nous créons nous même! " marc_berger

" J'en veux pas de votre vaccin.

c'est quoi ces docteurs de pacotille ?
on se rappel des effets du vaccin contre l'hépatite B des cas de sclérose en plaque en pagaille.
je préfère mieux avoir la grippe A avec les risques que ça comporte plutôt que de me faire injecter une de ces saloperie qui vont foutre ma vie en l'air." 
deagle11


"Je veux un vaccin contre la connerie humaine. C'est pour quand? " diogène

" Ce n'est bon que pour Pasteur. Il y a toujours la gueguerre entre pro et anti-vaccin. Il est évident que ce prof ne peut dire autre chose. Avant de prévenir un éventuelle maladie il serait préférable de nourrir correctement nos concitoyens, les plus pauvres ne réclament jamais et ne ramènent pas de virus non plus." toine56

" Compte dessus et bois de l'eau!

Hors de question de me faire vacciner, hors de question de me faire injecter une saloperie!
Un pour mille, le risque, et bien je le prends, quitte à me mettre en quarantaine, de mon propre gré, si je tombe malade! Il y a deux ans, en hiver, je tombe malade; symptome grippale, je prends du paracétamol et ne bouge plus du lit; au bout de trois jours, toujours aussi faible, je me décide quand même à consulter.
Diagnostic, la grippe, prescription, paracétamol et au lit..."
lala12


" Bah voyons,
encore un moyen d'engraisser les labos.
Quand on sera mort, les asticots ,ne voudont plus de nous tellement notre corps sera remplie de chimie.
Les labos créent une grosse intox et les lobbies pharmaceutique fonctionnent à plein dans notre joli pays.
Les Français sont les grands consommateurs de médics en tout genre, un petit vaccin en rab c'est pas bien grave. De toute façon ,
ça m'intéresse plus de vivre qu'avec des commerciaux.
C'est trop con un commercial
." gg003001001

" Tout le monde sauf moi! " Lepen_2012

"Ce prof dit que la grippe saisonnière ( avec vaccin existant !!!!) tue autant que le H1N1 sans vaccin actuellement.............
Chercher l'erreur !!!!!!!!
Haaaaaaaa, Economie quand tu nous tiens!!!!!
En tous cas , pas pour moi ce truc, mon être est toujours meurtri par le genevac b fait en 1991 ( vaccin obligatoire)
." H5N1

" Lisons bien, c'est plus effarant que le virus.

On dit vouloir nous vacciner à outrance mais si on lit bien ce qui est écrit:

"si tout va bien, si les rendements sont bons...il faudra faire des essais cliniques pour vérifier l'absence des effets secondaires..."

et si les effets secondaires se produisent dans plusieurs années? en tout cas je ne veux pas être cobaye.
C'est effarant de lire cela. On nous prend pour des animaux d'élevage. On va vacciner à outrance il y aura des essais préventifs, et puis peu importe les dégats secondaires.
On a l'impression d'assister à un film de science fiction.
Mais la machine infernale est en marche..." 
huron47005


" Ils vont mettre quoi dans leur "vaccin" ? Du mercure ? Quelle autre saloperie veulent-ils nous injecter pour nous affaiblir ? Et puis quoi ensuite ? Un autre "virus" mijoté dans leurs labos sera lâché cet automne pour nous faire un deuxième effet kiss kool ? " EcranBleu001


" Suffit. Moi non plus, no vaccin!!!!euh, ça va, on a compris c'est la crise, les labos cherchent du fric, ils ont trouvé une bonne petite grippe pour rentabiliser, et se foutent bien de notre g***." MER LICHT

" désolée mais ce sera niet, non, no...

"Hors de question que je me fasse vacciner pour une maladie non grave et moins épidémique qu'une grippe saisonnière! je pense être encore suffisamment libre pour savoir ce que je veux pour moi et ma santé!
le virus se déplacera comme tous les virus grippaux se déplacent!
Ni plus ni moins! quand va ton arrêter de nous casser les pieds avec une maladie qui a fait 113 morts en 6 mois!"
tara001001

" C'est plutôt cette Professeure qui devrait être vaccinée... Pas nous. Elle semble en avoir bien besoin." Fellini

"Il est hors de question que je me fasse vacciné.
Je pense que c'est une façon d'aggraver le soit-disant déficit de la SECURITE SOCIALE;
Au temps qu'il me souvienne déjà en 1967/1968 une vaccination avait été obligatoire, celle contre la polyomélite
." ELOISE 26

"L'homme est devenu une marchandise.

Et voila : Jackpot pour la "mafia" des laboratoires pharmaceutiques comment créer une psychose a partir de rien...pourquoi ces laboratoires ne trouvent pas de remède contre le paludisme par exemple?...ca fait pas vendre pas de chiffres...que vous la vie d'un habitant du tiers monde...vaccinant les habitants des pays riches, mais avant il faut leur faire bien peur. Il y a eu une centaine de cas mortels dans le monde certes mais ces personnes étaient ou fragiles physiquement ou en contact direct avec cochons(encore que...). Comme les laboratoires ont déjà essayé de le faire avec la maladie de la vache folle, la grippe aviaire...à la limite ca me rappelle la psychose qu'il y a eu avec le fameux bug de l'an 2000 c'est à vomir..." laverite13

 
 "...cela ne m'inspire pas du tout confiance. La maladie n'a pas l'air si grave que ça (pas plus que la grippe ordinaire) et avec les incompétents qui envahissent tout on peut se demander si ce vaccin ne sera pas plus dangereux que la maladie. De plus, ce caractère obligatoire me choque. C'est comme ça que les dinosaures ont disparu ? " Adler

" Totalitarisme planétaire. "Il va falloir vacciner tout le monde". Ca fait peur. A t on le droit de dire "non" ? L'OMS crée volontairement une psychose mondiale - quel est le vrai but caché derriere ça ? Un peu plus d 'embrigadement et de totalitatrisme de la pensée grace a la mise en place d'un système de terreur psycholgique. Un grand classique utilisé par des experts dans les annees 30-40 en Allemagne et pendant 70 ans en Russie et ses satellites. Très inquiétant..." On rase gratis

" Non, je ne me ferai pas vacciner. Ou alors pas au début, laissons au troupeau bêlant le soin d'essuyer les plâtres. Ce n'est pas que je ne crois pas aux vaccins, loin de là. Mais dans la précipitation les essais cliniques ne seront pas faits sérieusement. Il faudra impérativement vacciner, que l'on soit sûr ou pas des résultats. Et même si des effets secondaires apparaissent évidents. Quand il faut, il faut et tant pis pour les conséquences. Or, on a déjà donné (le sang contaminé, la polyo, l'amiante, Tchernobyl...). Comment peut-on encore avoir confiance ?" Adler

"pourquoi me faire vacciner? Je ne suis pas un veau donc je n'ai pas à me soumettre." theworld 

" La trouille fait vendre.Pasteur se fait des masses rondelettes de chiffre d'affaire autour des vaccins. Pasteur a des intérêts commerciaux certains et substantiels à ce qu'une vaccination massive soit réalisée.
...cette politique de vaccination massive et indifférenciée, sur la foi d'hypothèses résultant de projections statistiques, est une ânerie totale et a-scientifique
." Tom-Tom18

" C'est la plus mal placée pour dire ça, elle en vend. On n'en veut pas de votre saloperie!"  Jerome Froger

" On en oublie les causes?

et pourtant les causes sont connues....la massification des élevages, les vaccins et tout genres dés la naissance..les exces d'antibiotiques, et une alimentation saine mais douteuse..dans les élevages industriels de porc, poulets....alors les virus se "rebellent" se mélangent et MUTENT voilá....Alors le Vaccin je dis NON et NON...la coupe est pleine, de tous ces spécialistes et experts, bien dorlotés par les Lobbys....je préfère être malade une semaine que de devoir toute la vie me vacciner alors que les causes ne sont pas combatues...( c'est le même lobby...)" François-Xavie

" Transparence sur la source.

Il serait de bonne foi journalistique de donner le contexte de la source pour ce type d'article faisant la promotion d'un produit, qui plus est de santé. Sans remettre en cause l'Expert, il semble que le conflit d'intérêt flagrant (l'employeur de l'Expert qui recommande le produit est aussi le fabricant du produit) devrait être mis en avant." Logique00100005

"Y a du Bilderberg derrière tout ça. Quand on sait "qu'ils" ont décrété que la population mondiale était trop nombreuse, c'est plus que louche qu'ils veuillent vacciner la terre entière de force...
Et ils vont décréter aussi l'état d'urgence pour obliger les gens à se vacciner ???"
bluesky1963

" Vacciné, moi? Plutôt me transformer en cochon rose! un vaccin nécessite des années d'expérimentation, surtout quand la maladie est toute nouvelle (si c'est vrai, ça aussi). Et comment se fait-il que Sanofi ait ouvert un immense labo au Mexique le jour de l'apparition de cette maladie bizarre. L'OMC ne fait que relayer les ordres du club de Bilderberg, renseignez-vous ! C'est plus imortant que les élections européennes !"

 

"On est pas du bétail. Non à la vaccination obligatoire, on n'est pas un troupeau. De toute façon la planète est en surpopulation, laissons faire la nature." sakado

" Ce professeur qui se prend tellement au sérieux en alarmant le vulgus pecus serait tellement plus crédible s'il mentionnait tout simplement que les crédits de son laboratoire augmentent lorsque les bénéfices de l'Institut Pasteur augmentent, et que ces derniers se portent d'autant mieux que le nombre de vaccins vendus est grand. A toute chose malheur est bon. N'est-ce pas Mme Van der Werf ?" Eric Z.

"Une maladie contre laquelle tout le monde se fait vacciner et où on découvre que le vaccin est pire que le mal. Avec un mort pour 1 000 malades, je préfère encore courir le risque !" Surledépart

" Les vaccins, c'est risqué avec de nombreux composants (alu, mercure) ils sont déjà responsables de maladies affreuses: Alzheimer, sclérose en plaques, autisme et j'en passe ... sans oublier la prolifération de polyo à cause de la vaccination en son temps, rappelez-vous les hormones de croissances, le sang contaminé ...
Soutenez-donc ces scientifiques (du commerce surtout) qui ne veulent pas forcément votre bien mais celui de leurs portefeuilles.
Et si le bétail hurlant veut toujours être un cobaye, ce sera son choix ... pas très éclairé
." Cardon


"Vaccination générale: monstrueux projet.

Ce n'est pas parce qu'il y a une puce qu'il faut brûler le tapis (proverbe turc, sauf erreur). Quelques apprentis sorciers rêvent du triomphe de la médecine (Knock) en asservissant la population mondiale. Arrêtons-les au plus tôt! Et les médias pourraient un peu réfléchir à ce qu'ils véhiculent!" hugh3001


"Pas question!

Nous ne voulons pas être des cobayes et servir les intérêts financiers des labos et chercheurs qui en dépendent et qui n'ont aucune moralité!" Gabriel007

"En tant que chercheur non pastorien, je suis scandalisé de voir que l'on présente quelqu'un comme personne autorisée à émettre un avis sanitaire alors qu'elle est payée (son salaire mensuel) par l'organisme qui vend le produit qu'elle recommande. Cela s'appelle un "conflit d'intérêt" et relève de la loi.
C'est une infraction civile, pénale et déontologique. c'est intolérable. Les associassions de consomateurs, en tant que personnes morales, devraient porter plainte auprès du procureur de la république.
Les autorités sanitaires, l'afsaps, devraient faire de même." phr001

"...J'ai plus que de la méfiance vis à vis de cette nouvelle campagne que l'on nous annonce ! Personne ne peut nier qu'il y a d'énormes intérêts en jeu pour les laboratoires. En tous cas : obliger les gens à se faire vacciner relève du totalitarisme." alevou

"En AUCUN CAS. Le vaccin sera le meilleurs moyen de nous fragiliser un peu plus contre toutes sortes de grippes et autres infections. Non ! je ne me ferai pas vaccinner contre mon gré" murphybrac

"Dans tes rêves.

Si quelqu'un espère m'injecter un vaccin sans aucune information préalable, vaut mieux prévoir un fusil à fléchettes!" tibere34001

"Information très incomplète.

Que LE FIGARO donne également les chiffres du bénéfice que va réaliser l'Institut PASTEUR avec cette vaccination ; ça c'est DE LA VRAIE INFORMATION de journalistes honnêtes." abelone

"Hors de question

qu'on me pique sans mon consentement! je deviens peut etre parano mais et si c'était un truc qui nous fasse mourir encore plus vite!!!!!!
je préfère encore rester cloitrer chez moi que de me faire piquer.
" soleya16

 

"Vaccination obligatoire: machiavélisme" mabutti


"VACCINATION=DANGER
Je me réjouis des nombresuses réactions de bon sens que je lis dans les commentaires précédents.

Oui la vaccination est dangereuse !

C'est la raison pour laquelle les enfants et les jeunes adultes aujourd'hui sont en moins bonne santé que les générations anciennes.

La vaccination à tout va (basée sur la peur) explique également l'augmentation effroyable de toutes ces nouvelles maladies qui nous accablent mais qui font marcher la médecine officielle et notre puissante industrie pharmaceutique, qui elle, ne connaît pas la crise !
" de paris

"vaccination abusive. La vaccination n est pas non plus sans danger,j ai eu la grippe après avoir été vacciné.
Le soir même de l injection symptome de la grippe ,mon médecin m'a dit cela arrive de temps en temps !!!!!!! Le virus est simplement atténué !!!!!"
jacques 470

" Que du business!" dude126527

"Totalitarisme pharmaceutique. NON à la vaccination!" Pittaco

"pas de vaccination obligatoire.

Et puis quoi encore? aujourd'hui on vous habitue à une (ou 2 ) vaccinations, demain, toujours sous le prétexte de notre santé et pour faire notre bonheur, ça sera la puce électronique sous la peau obligatoire. Mon chien en a une, je ne suis pas un caniche." vovik1

"vaccination abusive et dangereuse.

Je n'ai jamais eu la grippe sauf une fois ou ils avaient décidé à mon travail de nous faire le vaccin, résultat 3 jours d'hosto avec plus de 40 de fièvre, j'ai juré qu'on ne m'y reprendrai plus, pour info :art 3 de la déclaration universelle des droits de l'homme, art 36 du code de déontologie médicale, arrêts de la cour du 25-02 et 14-10 1997, loi du 4 mars 2002 (2002-303 art11)etc, ne soyez pas des moutons partant à l'abattoir !!"
thémis00319

encore une histoire de gros sous, 1 milliards pour les multinationnales , la crise n'est pas pour tout le monde ils inventent une pandemie et le tour est joués
qu'ils aillent se faire foutre avec leurs vaccins
" le lorrain18


" Celà ressemble bien à de la manipulation de masses.
La psychose qui est entretenue régulièrement depuis plusieurs mois, dans ce cas précisément, est des plus suspecte.... qu'on fasse des rapprochements avec des situations analogues des années précédentes.
Quant à parler de vaccination obligatoire, on n'est pas loin d'un état fascisant...
La peur dans les populations occidentales est entretenue délibérement, par un climat de tension permanente: terrorisme, grippe... tout celà n'est pas un hasard...
Le futur nous apportera des réponses à nos questionnements
." danie

"Soulagée de voir que tout le monde ne mort pas à l'hameçon!" Clado

"résistance contre la dictature médicale.

sang contaminé, hormone de croissance ect..., morts et graves maladies suite vaccins contre hépatite...je n'ai pas confiance dans les marchands de mort...RESISTONS ....la vie est un processus naturel, pas besoin de vaccins dont je ne sais quel effet trés grave il pourrait avoir sur ma santé à court ou moyen terme..pas confiance dans ces marchands qui s'enrichissent en prétandant vouloir m'aider !!!" jayah

"Vont-ils encore vacciner les pépés de 80 ans et + comme pour le vaccin hépatite B, en leur disant qu'ils peuvent être contaminés en embrassant les mémés sur la bouche, ou en se trompant de verres d'eau ??????

Non je ne crois pas , ils vont chercher autre chose, ils sont malins et assoiffés de fric, et toujours les pseudo-chercheurs sont les vendeurs!!!!!!!

Voilà pour moi, mon dernier vaccin est le vaccin hb fait en 1991 ,qui me laisse malade, fatigué, sans force,avec des troubles divers.........je ne suis pas anti-vaccin mais la non-reconnaissance d'effets indésirables me révolte et m'amène à les refuser maintenant."
H5N1

"Les vaccins ne sont pas prêts, ne sont pas fiables. Arrêtons donc les conneries, et protégeons nous avec des moyens simples, efficaces, naturels, comme le miel et la cannelle associés. Mais évidemment, l'industrie pharmaceutique ne gagnerait pas d'argent sur la société! Grave ça! Tant pis si tout le monde crève, pourvu que les laboratoires engrangent!!!" Occitan Libre


" Lors d'un séjour en clinique il y a 2 ans 1/2 pour une sciatique, ma mère s'est vue proposé le vaccin contre la grippe :
- c'est gratuit pour les + de 60 ans Madame !
- elle : pourquoi pas ...
Résultat : 3 mois plus tard, une gastro carabinée et une paralysie progressive des membres. Diagnostique : un Guillain Barré.
Depuis, elle doit toutes les 5 semaines faire une perfusion de Tégéline sinon rechute de paralysie des membres ...

Alors les vaccins, non merci !" grippeporcine


"L’évidence suggère que les personnes qui sont vaccinées contre la grippe ont approximativement 10 fois plus de chance de contracter le syndrome de Guillain-Barré que ceux qui n’ont pas été vaccinés. »

                                                    Center for Disease Control 1977



" L'efficacité de la vaccination n'a jamais été prouvée, d'ailleurs les gens qui travaillent a l'Institut Pasteur ne vaccinent ni leurs enfants ni eux même, ils connaissent l'inefficacite et les redoutables effets secondaires de ceux ci." Eli12

"Va-t-on nous vacciner de force, attachés entre 2 gendarmes?

Non, mais ce n'est pas possible, les pontes de l'Institut pasteur vont pasfaire avaler ça aux chefs d'etat et aux français que pour faire gagner plus de fric aux actionnaires des labos, il faudrait vacciner tout le Monde. C'est à croire que c'est comme pour les virus informatiques sur les ordinateurs ; ce sont les mêmes qui créent les virus et les vaccins ! On avait eu le fachisme et le communisme qui voulaient faire le bohneur des peuples malgré eux, en l'imposant, maintenant l'Institut Pasteur va s'occuper de notre santé, sans qu'on ait le droit de rien dire ..." orsi


"cette personne ( encore une tête de supérieur inconnu ), ne m'inspire vraiment aucune confiance...
En plus elle représente le labo qui fait ce vaccin ! On se moque de qui là ?

Qu'elle montre donc l'exemple en se faisant vacciner en premier !lol

Pour moi c'est NIET madame !
Prenez le en tisane !

Pas de fascistes ici!"
gillian2009

" croire que les vaccins vont nous débarrasser à long terme des virus est complètement illusoire : tout comme nous ils font partie du vivant et ont un rôle à jouer dans l'évolution. En plus ils ont l'air pas mal rusés.
C'est à nous d'avoir des conditions de vie normales et ils nous fouterons la paix
. " Cupune

"il faudra???? vacciner tout le monde

Non mais je rêve c'est pire que dans une dictature. Non je me ferai pas vacciner et aux bien-pensants qui m'objecteraient que ce faisant je mettrais la vie des autres en danger je leur répondrais simplement que si les autres se sont fait vaccinés ils n'ont rien à craindre de moi , sinon à quoi servirait leur vaccin si ce n'est à engraisser les labos pharmaceutiques!" stella003001


"Où sont les déclarations obligatoires pour le Le Pr Van der Werf au sujet de ses liens avec l'industrie pharmaceutique ? Le Figaro est un journal de charlots s'il ne publie pas cette déclaration." Kokojah

"J'appliquerai le principe de précaution... et je ne me ferai donc pas vacciner." zeeman

"Niet, hors de question." Egalité19

"Cette dame ainsi que le nº 2 de L'OMS , sont si sûrs d'eux et imbus de leur personne, qu'il en arrivent à affirmer...coûte que coûte , des supositions.....
Le nouveau siècle promet, entre les politicards, les experts economiques..maintenant de fausses pandémies.J'en reviens pas encore que des médecins jouent encore à crier ; au LOUP....

Vaccinez vous contre la connerie et les énormes désinformations qui nous guettent...

N'y a t'il pas une manière de porter plainte pour minimum tentative de propagations de fausses nouvelles , en vue de provoquer panique ...et vendre un produit pour 6.6 milliards de francs à l'état... pas forcément efficace, et ce sans passer les test d'inocuité si longs et couteux
..." François-Xavie

 

 


De tout cela, il se dégage un message clair à l'attention des décideurs politiques et de la toute puissante industrie pharmaceutique: NIET à vos vaccins et cela, ad vitam!
Que ceux qui croient encore aux vaccins puissent se jeter dans la gueule du loup s'ils le réclament mais que leur "choix" ne condamne pas tous ceux qui ont dûment réfléchi à la question et refusent en leur âme et conscience! Dire non au totalitarisme rampant est donc de la première importance.
REAGISSONS, par tous les moyens!
Notre avenir et celui de nos enfants en dépend!



N'OUBLIEZ PAS DE VENIR VOTER ICI DANS NOTRE SONDAGE: POUR OU CONTRE LA VACCINATION OBLIGATOIRE CONTRE LA GRIPPE PORCINE?

 



 


 
 

 

 

 


Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.