Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 16:21



Accidents de vaccination  aux Etats-Unis entre 1999 et 2002 chez les enfants de moins de 6 ans

Ces chiffres sont communiqués par le VAERS (Vaccine Adverse Events Reporting System) qui dépend de la FDA, organisme d’état aux USA

 

Vaccins

Déclaration des effets secondaires

Hospitalisations

Décès

DT.P

16544

631

394

GRIPPE

419

41

11

HEPATITE B

13363

1840

642

HiB (haemophilius influenzae de type B)

22463

3224

843

ROR (rougeole, oreillons, rubéole)

18680

1736

110

 
Cela représente seulement 1% des réactions graves rapportées à la FDA*




* Cette sous-notification a été admise dans une étude parue dans JAMA, le 2 juin 1993 et concerne en réalité toutes les déclarations d'effets secondaires des médicaments donc y compris les vaccins.
Le magazine Money a bien confirmé cet infime pourcentage de 1% en 1996.




NB
: Si on tient compte de cette sous-notification, on en arrive donc à une moyenne annuelle de 2 382 300 effets secondaires  pour les enfants de moins de 6 ans aux seuls Etats-Unis. Quand on sait qu'il y a environ 20 millions d'enfants de moins de 6 ans aux USA, les effets secondaires des vaccins touchent donc près de 12% des enfants de moins de 6 ans CHAQUE ANNEE!

Plus de 1 enfant sur 10 qui est victime dans cette tranche d'âge, une tranche d'âge chez laquelle le système immunitaire n'a globalement pas encore acquis sa pleine maturité. Un chiffre d'environ 10% d'effets secondaires (qui comme on le voit ne sont pas anodins).  Et encore, cela est sans compter tous les effets secondaires vaccinaux, chroniques ou non pour lesquels le lien ne sera jamais fait. On est donc bien loin des chiffres aberrants que nous donnent les autorités et les fabricants qui parlent en l'air de "1 cas grave pour un million" et autre faribolle!  On est donc bien loin aussi de la "simple douleur ou rougeur au point d'injection"

Et, quand on sait qu'entre 1990 et 2000 soit sur 10 ans de temps, 1.048 milliards de dollars ont été payés en dédommagement d'accidents vaccinaux (n'oublions du reste pas que là-bas, il est prélevé 0,75 $ sur chaque vente de vaccin pour alimenter un fonds de dédommagement des accidents post-vaccinaux...), cela prouve bien la quantité phénoménale d'accidents enregistrés et dément toutes les assertions officielles affirmant que rien ne prouve la nocivité des vaccins.





"Les hommes s'aveuglent sur les conséquences de leur compulsion à empoisonner le vivant sous prétexte de le protéger."  M. A. Cotton



Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.