Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 11:51
Silence on vaccine est un documentaire de la réalisatrice canadienne Lina Moreco, diffusé il y a quelques mois sur France 5 dans sa version courte (la version longue étant disponible en DVD). Bien qu'on entende encore dans ce type de documentaire des absurdités de style "les vaccins sont importants " ou "les vaccins ont enrayé les épidémies" (= absurdités que l'on retrouvait aussi dans un documentaire comme celui de Valentin Thurn , "Le vaccin, un geste anodin?" diffusé sur arte fin 2007 et qui sont des conditions absolument sine qua non pour que les chaînes de télé, entièrement contrôlées par les gouvernements acceptent de les diffuser...), il a cependant le mérite de parler d'un sujet assez tabou à savoir les méfaits conséquents et de moins en moins camouflables des vaccins.
Voici donc, partie après partie, l'intégralité de la version qui a été diffusée en télé:



PARTIE 1/4:









PARTIE 2/4
:








PARTIE 3/4:








PARTIE 4/4:










NB: Vous pouvez vous procurer le DVD complet en vous renseignant ICI.








Décidons dès aujourd'hui de ne plus nous comporter en moutons suiveurs mais de recourir à notre bon sens: nous avons bien plus à perdre qu'à gagner en nous faisant vacciner, tout simplement parce:



SE FAIRE VACCINER= COURIR UN RISQUE CERTAIN POUR EVITER UNE MALADIE INCERTAINE!

Tout est prévu d'emblée: les autorités SAVENT qu'il y aura forcément des victimes de ces "immunisations" (mot trompeur car en réalité, seule la maladie naturelle peut réellement immuniser) mais officiellement, elles continuent, de façon schizophrène, de prétendre que la vaccination est un acte sûr, rationnel, efficace et que se faire vacciner relève du civisme et est un acte altruiste vis-à-vis de la société!  C'est, une fois vaccinées, quand il est trop tard, que les victimes se rendent compte de l'immense tromperie: les autorités savent que, tel un acte terroriste, les victimes de vaccins peuvent tomber n'importe où et n'importe quand mais elles laissent faire, elles se  rendes complices et, pire encore, une fois les gens amputés de leur santé, ils se retrouvent face à une omerta et à un mur de tracasseries administratives tel que tout est fait pour les décourager et les faire renoncer aux poursuites et aux demandes d'indemnisation, lesquelles bien sûr ne leur rendront JAMAIS la santé perdue!































































































 





Partager cet article

Published by Expovaccins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Expovaccins
  • Le blog d' Expovaccins
  • : Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
  • Contact

 
                                                                                                                                                   © Expovaccins 2009


"Malheur a celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert"  
Balzac

Recherche

Contact

expovaccins@hotmail.com

Action solidarité

 

NM Médical, distribution de matériel médicalSoutenir cette action, c'est favoriser l'accès à l'eau potable de ceux qui en ont besoin... l'eau, c'est la vie!

Offrir de l'eau, c'est nettement plus important qu'inonder le monde de vaccins et c'est sans effet secondaire.

                                         

Avertissement

La totalité des contenus et données diffusées via ce blog sont essentiellement destinées à l'information libre et indépendante du public. Les sources étant de nature diverses, ces informations ne sauraient en aucun cas refléter la position ou l'opinion de l'éditeur de ce blog et il importe que le public puisse recouper ses informations et se faire un avis en toute indépendance et en toute objectivité. En aucun cas les informations proposées sur ce site ne sauraient être assimilées à un quelconque avis ou conseil d'ordre médical. La décision de vacciner ou non est une décision complexe qui se prend après mure réflexion, après une recherche d'informations soigneuse et rigoureuse et qui doit pouvoir se débattre avec le praticien de santé à qui vous aurez finalement choisi d' accorder votre confiance.